Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Les Brivistes se font peur mais assurent l’essentiel

Malgré les températures toutes hivernales qui ont transi le Stadium samedi les Brivistes ont eu chaud, très chaud même face aux Oyomen.
Et si les quelques 9.500 spectateurs ont frissonné c’est aussi de peur tant l’issue de ce match était incertaine même après la sirène.
Il aura fallu une dernière intervention du capitaine Saïd Hirèche, chipant au meilleur moment un ballon sur un lancer des Haut Bugistes pour libérer définitivement  Amédée-Domenech.
D’une courte tête (33-30), le CACBL est aller chercher une victoire ô combien importante dans sa course au maintien.
« C’est un soulagement parce qu’encore une fois on s’est fait  peur. Evidemment on est un peu frustré parce que s’était tendu mais à la fois on sait qu’on a fait la bonne opération du week-end parce qu’en cas de défaite on aurait été vraiment handicapé avec un sacré caillou dans la chaussure » résumait à chaud Nicolas Godignon.
Cette enjeu crucial bien en tête, les Corréziens attaquaient la rencontre de la meilleure des manières par une grosse séquence offensive qui voyait Masilevu franchir la ligne. (7-0, 3e).
Une entame parfaite « peut-être arrivé trop vite » a rétrospectivement souligné le coach briviste.
Car, l’enjeu de la rencontre n’échappait pas plus aux Haut-Bugistes qui démontraient rapidement leurs intentions dans ce déplacement capital.
Après une première alerte de Patrick Sobela, c’est l’ailier Dug Codjo en solitaire qui faisait la différence dans les 22 mètres brivistes. (23e, 10-10). A la demi-heure de jeu les deux équipes se retrouvaient dos à dos. Mais Brive ne tardait pas à trouver la solution. Après un hors-jeu de Hoani Tui, les Brivistes préféraient la touche aux points. Après une bonne progression des avants, Marques écarte au large et Matthieu Ulgade  prenait l’intervalle pour inscrire le deuxième essai briviste. (28e, 17-10).
Meilleur réalisateur du Top 14, Botica réduisait l’écart mais Germain à 38 mètres face aux perches n’était en reste. Après la sirène,  les Coujoux plein d’audace étaient  même à deux doigt d’enfoncer le clou. Sur pénaltouche, si Koyamaibole franchissait la ligne, il ne parvenait pas à se retourner. M. Raynal renvoyait donc les deux équipes aux  vestiaires sur le score de 20 à 16.
Sur le renvoi Oyo se mettait à la faute et permettait à Germain de creuser l’écart. Pas assez pour sonner les haut Bugistes qui dans la foulée revenait au score avec un essai dans un trou de souris pris par Gondrand. (44e, 23-23).
Une fois de plus Oyonnax démontrait sa capacité à revenir dans la partie. Et après l’essai de Mac Donald, à l’heure de jeu, Les Haut Bugistes faisaient même mieux qu’à Clermont en reprenant les commandes de la partie (57e, 26-30).
Ici, le match aurait pu basculer. Mais le CAB ne craquait pas et s’en remettait aux bonnes vieilles recettes de son pack.
Un pari payant. Avec une première ligne fraîchement entrée en jeu, Karen Asieshvili en force redonnait l’avantage aux siens.
Brive aurait pu se donner un peu plus d’air, samedi et priver ses poursuivants du bonus défensif. Mais à deux reprises Gaëtan Germain manquait l’occasion de mettre les siens à l’abris.
Transis de peur les supporters brivistes assistaient impuissants aux dernières tentatives oyonnaxiennes dans les arrêts jeu.
Puis enfin, en libérateur, Hirèche s’envolait dans le ciel du Stadium pour assurer l’essentiel.

nike free run 5.0 cheap