Fil info
19:40 Encore une victime de la chasse...🙁🙁
19:12Champagne-et-Fontaine : un enfant de quatre ans a été grièvement blessé ce soir vers 17 h en chutant d'une dizaine… https://t.co/9QZLJisaw5
19:09RT : ⚡️La est placée en aux orages à partir de 19h. Soyez particulièrement prudent lors… https://t.co/VR6F6KCSUU
19:07Sarlat-la-Canéda : Une mobilisation sans faille pour une famille serbe -> https://t.co/M4ps8gHhar
18:54Valençay : Jacky Chichery a dédicacé son livre à la médiathèque -> https://t.co/Msw7uErCvL
18:50Région : Le renouveau du monde rural -> https://t.co/En8l6pHZjg
18:49Saint-Gaultier : La cité galtoise reçoit le trophée « commune la plus sportive » -> https://t.co/XNcGI7vWHE
18:47Châteauroux : Le PS lance sa campagne « sociale et écologique » -> https://t.co/5zwb1Y14RW
18:44Châteauroux : Des laboratoires flambant neufs -> https://t.co/MW6TqseoFq
16:59Sarlat-la-Canéda : Une année exceptionnelle pour le Festival de Théâtre -> https://t.co/TtLZiynL1I
16:07 Le préfet s'est rendu ensuite dans les locaux de Rivet presse Édition qui imprime à le qu… https://t.co/CeuSvsfmID
15:53Presse et entreprise 🗞️ | Créé depuis 1943, est diffusé sur 5 départements. Seymour MORSY, préfe… https://t.co/vUpsc14zy4
11:43Bergerac : Incendie rue Neuve-d'Argenson -> https://t.co/KQC83d8gJA
11:38Périgueux : Premières rencontres du sport en entreprise à Périgueux -> https://t.co/PKGCtco2io
11:01 merci !
10:51Terrasson-Lavilledieu : L'incendie anéantit la moitié de sa récolte de noix -> https://t.co/6IyG2x8IXu
09:24Tulle : Le Sporting joue contre le cancer -> https://t.co/nKYRX7vLU5
09:09 L'hôpital local de va contracter 1 emprunt d'une dizaine de M€ pour sa reconstruction que… https://t.co/mmglrGVNe6
08:58Saint-Astier : Thierry Boissinot mènera un chantier à 11,6 M€ -> https://t.co/GAH95YtOUD
07:34# # - -Vienne : Municipales, «Limoges au cœur» officiellement lancée autour de Emile Roger Lombertie -> https://t.co/Ryiwnh60P7
07:31# # - -Vienne : Le préfet dans nos murs -> https://t.co/4yRgdW0rBk
07:28# # - -Vienne : Le quotidien d’un club sportif de banlieue -> https://t.co/H9J0PZ7PSE
07:25Région : FuturoWeen, l’Halloween familial du Futuroscope -> https://t.co/V32Bftjlt8
07:23Région : La grogne paysanne en suspens -> https://t.co/up6smLfsiQ
00:39le mouvement de la paix 19 soutient ; participez à la souscription https://t.co/DN1ipfEcB3
23:30 Le sociologue de la de à jeudi 24 oct à l'invitation du et de… https://t.co/6ADygJ1kE6
23:23Périgueux : Le sociologue de la famille François de Singly en réunion publique -> https://t.co/cTxdajcmVp

Des Brivistes sans pression en quête de certitudes

De nouveau relégables, après deux revers consécutifs, les Brivistes se déplacent ce soir (18 heures) chez le dauphin, ultra-favori et invaincu dans leur nouveau stade de la U Arena.

De nouveau en zone rouge après leur revers à
Toulouse combiné aux performances de leurs concurrents directs, les Brivistes se présentent à la U Arena dans un contexte
difficile pour aller défier les
dauphins du Top 14.
En manque d’agressivité contre les  Béarnais, ratant de fait
l’opportunité de faire le break dans la course au maintien, le
scénario toulousain n’a certainement pas rasséréné des Brivistes rentrés bredouille de leur voyage malgré cette sensation d’avoir
rendu une copie intéressante.
Le programme de la 19e journée ne s’annonce pas plus réjouissant. Les Franciliens, certes vaincus chez les Palois, affichent pas moins de cinq victoires sur leur six dernières rencontres.
« Aller chez le Racing n’est
certainement pas le déplacement le plus facile. Ils sont en feu. Leur pelouse leur va très bien et ils sont déjà très à l’aise chez eux. Il va falloir faire un match assez
exceptionnel pour gagner là-bas » résume Guillaume Namy. L’ailier fera son retour sur les pelouses à cette occasion.   
Et pourtant, une victoire à l’extérieur ne serait pas de trop si les Corréziens veulent se donner un peu d’air avant d’affronter leurs rivaux. Car dans ce mini-championnat de bas de classement et en l’espace de deux journées, la pression a désormais changé de camp.
Sur la pelouse synthétique de la U Arena tout laisse à croire que la physionomie de la rencontre
ressemblera fortement à celle, très ouverte, vue à Toulouse. « On reste malgré tout sur un bon match la semaine dernière. Il va falloir s’appuyer dessus pour rester au contact contre le Racing » estime l’ailier briviste.
Mais pour ne pas revivre une issue identique à celle d’Ernest-Wallon, les Corréziens devront s’appliquer à gommer toutes ces scories qui leur ont coûté, au final, très cher.
« Les essais en contre, maintenant il faut arrêter » lâche Guillaume Namy, ajoutant « Il faut être un peu plus concentré sur les derniers
détails de passe, essayer de garder un peu plus le ballon. Il ne s’agit pas de moins tenter, surtout pas d’ailleurs dans ce genre de match, mais peut-être  garder un peu plus le ballon au sol, ne pas faire la passe de trop, être un  plus sûr quand on se lâche les ballons ».
être plus réactif défensivement Pas question donc de se brider dans ce match pour lequel le CAB ne part pas en position de favori. « Si on commence à paniquer maintenant on ne va pas s’en sortir. On va à Paris sans pression si ce n’est celle d’avoir du contenu et de faire un gros match pour avoir quelques certitudes avant de recevoir Clermont. On a montré à Toulouse qu’on est capable de développer, même sous la
pression, un rugby intéressant.
Maintenant on voit aussi que nous sommes une équipe qui doute et qui est en difficulté justement parce qu’on prend trop d’essais en contre » note le deuxième ligne Damien Lagrange.
« Il faut alterner notre jeu et être plus efficace sur la conservation. Et si on perd un ou deux ballons, il faudra être très fort sur le
changement de statut pour ne pas se faire percer comme la semaine dernière » indique Sébastien Bonnet, le responsable de la
défense briviste.
Un défi d’autant plus relevé par les retours, côté Racing, de Brice Dulin et Juan Imhoff,  deux joueurs de relance et de contre-
attaque toujours prompts à porter le danger sur les turn-over.    
Dans ce duel ou tout oppose ces deux équipes tant au classement qu’au niveau de la confiance, les Brivistes auront donc à
s’employer pour rester au contact de la meilleur défense de Top 14.
« On va lâcher le chevaux. on n’a pas le choix. Autant avant sur les matchs  serrés pour le maintien on fermait la boutique, aujourd’hui le championnat a évolué. On voit que les équipes qui s’enferment dans un jeu à l’ancienne ne passent plus. Il faut s’adapter à ce championnat et c’est ce qu’on
essaye de faire. On ne va rien lâcher parce qu’au final on sait que ça va se jouer au couteau » tranche Guillaume Namy.
Mathieu ANDREAU

jordan shoes for sale outlet leather