Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Le Racing 92 en finale... pour écrire son histoire

RUGBY - COUPE D’EUROPE (DEMI-FINALE) : Racing 27 - Munster 22

En sortant du long couloir de Chaban-Delmas pour entrer sur la pelouse, Maxime Machenaud et ses coéquipiers ont vu de très près la Coupe d'Europe, amenée par les organisateurs à Bordeaux.
De quoi avoir l'irrésistible envie de la soulever le 12 mai au San Mamés et de garnir leur armoire à trophées d'un titre qui manque au club et aux ambitions de son président Jacky Lorenzetti.
Leur dernière finale en Espagne leur avait plutôt bien réussi. C'était en 2016 en Top 14, face à Toulon à Barcelone, d'où ils avaient ramené le premier Brennus de l'ère Lorenzetti. Quelques semaines après avoir perdu leur première finale de Coupe d'Europe face aux Saracens.
Dans trois semaines, ils auront une nouvelle chance de monter sur le toit de l'Europe, à condition de battre le Leinster, triple champion d'Europe (2009, 2011, 2012), qui a fait étalage de sa puissance samedi face aux Scarlets (38-16), dans l'autre demi-finale.
Les hommes du Munster n'ont pas surfé, comme les Dublinois, sur le Grand Chelem réalisé par leurs internationaux. Et ce malgré leur expérience de double champion d'Europe (2006, 2008) et leur présence en demi-finale pour la treizième fois, un record.
Ils se sont heurté pendant plus d'un heure à la défense acharnée des Franciliens. Puis ils ont fait peur au Racing en se réveillant en fin de deuxième période avec trois essais à la clé: un de Simon Zebo (64e), futur pensionnaire du Plessis-Robinson - alors que les Franciliens étaient en infériorité numérique après le carton jaune reçu par Marc Andreu (63e) -, un autre de Rhys Marshall (77e), et Andrew Conway pour finir (80e+1).
Du grand Teddy Thomas
En dépit de sa relative inexpérience sur la scène européenne et des vivats de la Red Army qui ont donné à Chaban des allures de Thomond Park, le Racing s'était très vite mis à l'abri en frappant fort d'entrée avec un essai au bout de cinq minutes par Teddy Thomas, bien décalé par une passe sautée de Virimi Vakatawa (7-0, 6e).
Après une pénalité de Ian Keatley (7-3, 17e), qui venait de manquer un drop (14e), les deux mêmes ont remis ça, Vakatawa perçant magistralement avant de servir à nouveau Thomas pour son deuxième essai (14-3, 18e).
Enfin, Thomas a mis au tapis cinq joueurs irlandais avant de passer la ligne et de servir Machenaud dans l'en-but, pour que son capitaine puisse marquer dans sa ville natale (21-3, 22e).
Désormais à 80 minutes d'un possible premier titre européen, le Racing peut rêver en grand. Et pourquoi pas d'un doublé alors qu'il est encore en course pour une accession directe en demi-finale du Top 14.
Un exploit que seuls Toulouse (1996) et Toulon (2014) ont réussi en France.
Jamais deux sans trois ?

Mi-temps : 24-3
A Bordeaux (Stade Chaban-Delmas), le Racing 92 bat le Munster 27 à 22 et se qualifie pour la finale (mi-temp s : 24-3)
Temps : couvert et chaud
Terrain : bon
Spectateurs : 25.574
Arbitre : JP Doyle (ENG)
Les points
Racing 92 : 3 essais Thomas (5, 18), Machenaud (22), 3 transformations Machenaud, 2 pénalités Machenaud (26, 43)
Munster : 3 essais Zebo (64), Marshall (77), Conway (80+1), 2 transformations Hanrahan (77, 80+1), 1 pénalité Keatley (17)
Exclusion temporaire
Racing 92 : Andreu (63, fautes répétées).