Fil info
13:15RT : : une réforme qui s'attaque aux comme au . L’ensemble des interlocuteurs s… https://t.co/5TiCvKQhIF
13:14RT : Le rapport du gouvernement sur les travaux des époux Rugy confirme donc la réalisation d’un dressing sur mesure en… https://t.co/bevjgUrVWM
13:06[] Interview d’, pilote de l’ 2019, pour à . https://t.co/qXwRUPKZBB
12:17 Aucun souci... https://t.co/FNDIa7bwzn
12:16Sécheresse, le département de la Haute-Vienne placé en "crise renforcée"
12:14Canicule oblige, Le golf est ouvert aux pratiquants de 6h30 à 13h et de 18h à 22h. L’accueil ferme quant à lui à 19h30.
12:12 Quelle honte! Ils vont laisser quoi les petits salariés dont on est en train de casser la retraite… https://t.co/JlSpu1xcnS
12:08 Oups! Erreur rectifiée aujourd'hui.
09:38Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures | L'Echo https://t.co/7CGZCahLNl via
08:49L’ECHO 22 juillet : Merci d’avoir relayé notre lettre ouverte. Pour info, c’est mon prédécesseur q… https://t.co/8mvjb2nJ41
07:38Région : Les vieux gréements mettent le cap sur Vassivière -> https://t.co/XzX1xmoVoI
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.

Haletant jusqu’au bout

fédérale 1 (quarts de finale retour) : St-Jean-de-Luz 25 - Trélissac 23

Quel final ! Après six minutes d’arrêts de jeu, Thierry Mallet a sifflé la sentence : Trelissac disputera les demi’finales, en dépit de la victoire, trop juste du SJLO hier. Sur quatre points de retard, les Basques n’en ont rattrapé que deux, et très logiquement, Trelissac a gagné le droit d’affronter Oloron au tour suivant.. Si les Luziens nourrissent à juste titre quelques regrets, ceux-ci concernent plutôt le match aller, sottement perdu, que celui d’hier joliment gagné en dépit de la puissance des visiteurs.
Pour une fois, la mêlée luzienne n’a pas dominé son sujet, et même si dans le combat les verts ont été héroïques et performants, le fait de confondre trop souvent vitesse et précipitation s’est avéré cette fois fatal, Trelissac se nourrissant des ballons luziens pour faire étinceler sa défense, réaliser de mortelles interceptions, bref,  d’anihiler les forces luziennes.
D’emblée on sentit que le match serait beau mais compliqué pour les locaux. Dès la quinzième minutes, il fallut ramer, et même souquer ferme, pour revenir dans la partie après qu’un ballon chipé à à l’attaque luzienne ait permis à l’ailier Maxence Dessoudeix de marquer un essai en contre.
Le jeu s’équilibra ensuite au grand dam des Luziens qui attaquaient sans arrêt, toujours avec trop de scories à l’instant crucial. Dangereux, car les lourds avants visiteurs, très costauds, avaient également du souffle et promettaient de ne pas s’effriter, quelles que soient les conditions météo. L’entraîneur Stéphane Labrousse nous avait confié : « On a tort de dire qu’on préfère la pluie, on est meilleurs sur terrain sec ». Hier, il n’a pas plu sur le Pavillon, en dépit de grondements de tonnerre alarmants, et Stéphane Labrousse a pu constater qu’il n’avait pas tort.
Trelissac menait même au score à le dernière minute du temps réglementaire, lorsque le capitaine vert, Xabi Elissalde, fut à l’origine et à la conclusion d’un essai qui relançait, un peu tard, son équipe. Les six minutes de temps additionnel furent palpitantes, Saint-Jean bénéficiant de pénalités et de mêlées qui lui permettaient d’entretenir son rêve. Jusqu’à la 80e+6, où Thierry Mallet siffla une pénalité en faveur de Trélissac, et le garçon qui tenait le ballon en main tapa directement en touche, mettant un terme au suspense.
Eliminé, le SJLO aura quand même gagné la « der » au Pavillon bleu, un succès archi-mérité qui couronne une excellente saison. Trélissac continue sa route, avec son petit budget et ses gros piliers, Xabi Elisalde a souhaité à ses adversaires d’aller très loin.
François Trasbot (CLP)

 

jordan shoes for sale outlet china