Fil info
15:15RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
15:14RT : Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.

XV de France cherche petit coin de paradis

Si dominer les All Blacks chez eux est un exploit seulement accompli à quatre reprises par les Bleus dans leur Histoire, en 1979, 1994 (à deux reprises) et 2009, le faire dans leur antre d'Auckland en constitue un encore plus grand.
Les All Blacks y sont en effet invaincus depuis... 1994 et la venue, justement, du XV de France de Pierre Berbizier, vainqueur (23-20) grâce au fameux « essai du bout du monde ».
Ainsi posé, le défi est immense pour ces Tricolores traditionnellement rincés à l'heure de défier, au bout d'une saison à rallonge, les ténors de l'hémisphère Sud chez eux.
Les trois claques reçues en Afrique du Sud l'été passé sont là pour le rappeler, même si les Bleus se présentent cette fois avec un effectif un peu moins usé par la phase finale du Top 14.
Depuis le voyage en terre springbok, le décor a changé. Geoffrey Doumayrou est devenu international, et il trouve « très lourd » de « prendre tous les étés des piquettes ».
« Pas abattus »
Surtout, Jacques Brunel a remplacé Guy Novès fin décembre et semble être parvenu à insuffler un vent nouveau pendant le Tournoi des six nations.
Lequel a commencé par deux défaites, dont une (en Ecosse) suivie d'une tempête médiatique avec l'éviction des « fêtards » d'Edimbourg, mais s'est terminé sur une note d'espoir : un succès face à l'Angleterre (22-16) et un court revers au pays de Galles (13-14).
C'est assis sur ce fin matelas de confiance, forts d'un état d'esprit de nouveau conquérant symbolisé par leur solidité défensive -- la France a même « la meilleure ligne défensive du monde », a osé le sélectionneur néo-zélandais Steve Hansen -- que les Bleus se présentent au pays du Long nuage blanc. Ils se rendront ensuite le 16 juin à Wellington puis le 23 à Dunedin.
Sans tambours, ni trompettes, mais pas sans appétit non plus face à des All Blacks privés de quelques pièces-maîtresses (Coles, Retallick, Read et Sonny Bill Williams).
« On sait où on met les pieds, on ne va pas claironner, mais on ne part pas abattus pour autant », déclare ainsi l'ailier Rémy Grosso.
« On va savoir si on a l'ambition et, comment dirais-je, si on n'a pas peur de faire un exploit », souligne de son côté Brunel, qui entend jauger si les Bleus peuvent « rivaliser avec les meilleurs » à quinze mois de la Coupe du monde.
Parra attendu
au tournant
Le train pour le Japon est lancé, et ce voyage en terre australe est aussi l'une des dernières chances pour les retardataires d'accrocher le wagon.
« La Coupe du monde est à la fois loin et près. Après cette tournée, il ne restera que huit matches officiel, donc très peu d'occasions de se mettre en valeur. Le groupe va se resserrer assez vite, en novembre » a prévenu le sélectionneur.
Certains jouent donc plus gros que d'autres, dont les revenants Yoann Maestri et Maxime Médard, qui doivent apporter leur soif de revanche et leur expérience à un groupe orphelin du capitaine Guilhem Guirado, ménagé après plusieurs saisons à rallonge.
Morgan Parra est un autre grognard de retour, titulaire samedi pour la première fois depuis la déroute en quart de finale de la Coupe du monde 2015 face aux... All Blacks (13-62). Mais son absence lors du Tournoi avait, elle, été subie par Brunel puisqu'il était blessé.
Remis sur pied, le Clermontois est attendu, derrière la mêlée, comme le patron capable de guider les Bleus.
Lesquels devront ajouter une bonne dose de réalisme offensif à la solidité défensive affichée pendant le Tournoi, pour tenter de toucher le paradis aujourd’hui.