Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB
19:24Boulazac : Face à face poids-lourd-voiture : un mort et un blessé grave près de Périgueux -> https://t.co/JbGEj2ICby
19:19Périgueux : Pour l’égalité des parents devant la loi -> https://t.co/HrDXS6XflH

Le CAB taille patron à la maison !

Top 14

Et de trois ! Après Clermont et Toulon, le CAB s’est imposé face aux champions de France en titre (23-9). Exploitant parfaitement leurs occasions et particulièrement solides en défense, les Brivistes ont démontré, une fois encore, qu’ils étaient les patrons sur leur pelouse. Un succès par lequel les Corréziens gagnent des points autant que des certitudes. 

Solide ! Face aux champions de France en titre, le CAB n’aura finalement jamais été inquiété samedi soir. A l’image de ce dernier contre-ruck qui permettait à Delord de clore les débats, le CAB a maîtrisé son sujet face à un Stade Toulousain qui n’aura jamais réussi à faire sauter le verrou
corrézien.   Après Clermont et Toulon, c’est donc un troisième sérieux client qui est tombé à Amédée-Domenech... Mieux, contre les Haut-Garonnais, les Corréziens ont préservé leur invincibilité autant que leur en-but.  Sous le feu des assauts des hommes d’Ugo Mola en deuxième période, les Brivistes ont plié  sans jamais rompre. Comme un symbole de cette domination défensive, on retiendra cette poussée du pack briviste à cinq mètres de la ligne alors même que les Toulousains la pilonnaient depuis de longues minutes (55e).

La panique dans la défense toulousaine

Il y a eu aussi ce sauvetage in-extremis de Jurand face à Marty après l’heure de jeu sans lequel les champions de France auraient pu revenir dans le match. Mais cette grosse prestation, les Corréziens l’ont construite comme les précédentes à Amédée Domenech, en soignant une fois encore leur entame. Sur une pénalité rapidement jouée, Julien Blanc semait la panique dans la défense toulousaine, Muller résistait à plusieurs plaquages avant de trouver Hervé qui pouvait servir le demi de mêlée pour le premier essai après seulement cinq minutes de jeu.
Bis repetita à l’entame de la seconde période. Cette fois-ci c’est l’ailier Franck Romanet qui prenait l’initiative d’hâter le jeu sur une touche. Laranjeira perçant plein axe trouvait alors un certain Julien Blanc pour le doublé.  

"Je suis très fier de notre équipe"

Si, samedi, le CAB n’a pas eu énormément d’occasions, il a parfaitement su exploiter celles qui se présentaient à lui. Un pragmatisme clinique qui, là aussi, a fait la différence. «On a fait l’entame de match qu’on a voulu. On a pris le score, on a été agressif en défense. Tout le monde a joué collectivement. C’est ce qu’il fallait faire contre cette équipe de Toulouse. Je suis très fier de notre équipe» observait à chaud le manager briviste Jeremy Davidson.    Quant à cette défense de feu, c’est un nouveau message fort qui est envoyé aux équipes qui se présenteront sur la pelouse du Stadium.
«Toulouse est l’équipe qui a marqué le plus d’essais la saison dernière. Ne prendre aucun essai est une statistique qui parle très fort. De battre Clermont, Toulon et Toulouse à la maison je pense que ce ne sont pas toutes les équipes qui vont le faire» résumait-il.
L’esprit était légitimement à la fête dans les vestiaires brivistes mais le capitaine, lui, gardait les deux pieds sur terre. «C’est vrai que petit à petit on engrange de la confiance mais on n’est qu’à la sixième journée du championnat. On ne va pas s’emballer parce qu’on ne peut pas se le permettre» avançait prudemment Saïd Hirèche.  

Des fautes

Et malgré l’euphorie du résultat, le capitaine relevait pourtant une ombre au tableau dans ce scénario quasi parfait. «On a quand même fait beaucoup de fautes comparé aux deux premiers matchs à la maison. On s’est mis sous pression à cause de ces erreurs techniques». Avec six fautes en première période et autant en seconde, Brive a certes commis plus d’erreurs que précédemment. Un bilan que tempère toutefois Jeremy Davidson. «On a peut-être été un peu moins discipliné que sur les deux autres matchs mais il y a une limite entre l’agressivité et la discipline. Sur ce match c’était presque parfait».
A l’aune de ce succès, le CAB a immanquablement gagné en certitudes... à la maison. Après avoir terrassé trois «gros», Brive va peut-être enfin pouvoir penser à l’export. «Maintenant il va aussi falloir être un peu conquérant à l’extérieur. Il y a des équipes qui sont meilleures que nous mais il faut aussi montrer un beau visage à l’extérieur parce qu’on ne travaille pas que pour être bon à la maison».
De bon augure avant le déplacement à Marcel-Deflandre qui en connaît lui aussi un rayon sur l’art de recevoir !

Mathieu Andreau

Photo : Diarmid Courrèges/AFP


Mi-temps : 16 - 9
Arbitre : Laurent Cardona
Spectateurs : 11.616
CAB : 23
2 essais de Blanc (5e, 42e), 2 transformations et 3 pénalités (15e, 20e, 38) de Laranjeira
Toulouse : 9
3 pénalités de Holmes (11e, 32e, 41e)