Fil info
06:08Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf
15:11RT : A dérouler pour ne pas oublier qu'il y a des "journalistes" (qui servent plus la soupe qu'autre chose....) et des… https://t.co/sjW76fq6yX
15:10RT : Une foule de plusieurs milliers d'opposants au G7 a entamé à Hendaye une marche de quatre kilomètres vers Irun, de… https://t.co/PVO9VLe2n0
14:46Bergerac : Si le sas du bar discothèque n’était pas surveillé, l’entrée, si… et bonjour la dérouillée -> https://t.co/CMvnxHSrKa
13:50RT : utilise une loi "antiterroriste" pour empêcher un journaliste militant allemand de couvrir le contre… https://t.co/VQUtiOmz7j
13:50RT : La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
13:49RT : Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
13:16La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr

L’hommage aux gendarmes

Céramonie

Il y a 34 ans, le 16 septembre 1982, les gendarmes Gérard Chollon et Robert Joffre décédaient tragiquement abattus par un forcené. Comme chaque année, la brigade de la gendarmerie et les responsables du groupement départemental, honorent leur mémoire par une cérémonie devant la stèle érigée rue Paul-Bert devant les locaux de la brigade. Les associations d’anciens combattants, la Ville de Saint-Astier et les familles étaient présentes autour de la maire et conseillère départementale Elisabeth Marty. Cette dernière a rappelé la solidarité de la Ville aux familles et a partagé son attachement à cette cérémonie. Le colonel, le nouveau patron du cnefg, Stéphane Bras et le lieutenant Bé, le futur patron de la Brigade retraça l’historique de cette dramatique journée. Il fut souligné les risques pris par les militaires de la gendarmerie dans leurs activités du quotidien ainsi que dans leurs missions. Il a été rappelé que cette cérémonie est, « pour des hommes que l’on ne peut pas et que l’on ne veut pas oublier ».
A. Champeaux

nike air max 90 yeezy