Fil info
12:36RT : journée noire des associations. Manif en cours contre la suppression des aides à l'emploi https://t.co/C8oCr7Av4i
18:06 les inscriptions sur les murs du site de La Souterraine ont été effacées... seul reste un petit logo sur la bo… https://t.co/ZS29BHvnHZ

De Cabaret à La-Fabrique

Musique

Robyn Bennet & Bang Bang sera le 17 mars à 20 h 30 au centre culturel La-Fabrique de Saint-Astier.
Cinq musiciens venus de l’île Maurice, d’Italie, d’Angleterre, de France, et une chanteuse arrivée des Usa composent cette formation dont les influences multiples reposent sur une solide base jazz. ça donne une musique détonante, entraînante, qui devrait être un moment fort de la programmation culturelle de cette année dans cette commune de la vallée de l’Isle.
Les paroles sont dûes à la chanteuse, Robyn Bennett, qui confie s’inspirer « de la vie, de mes amis, de mes amours, de ce qui se passe dans ma vie et dans le monde ». Et concernant ce dernier domaine,
elle reconnaît « qu’aujourd’hui, il y a source à beaucoup d’inspira-tion ». états-Unienne née en Pennesylvannie, la chanteuse, qui est aussi trompettiste et danseuse, a toujours baigné dans la musique.
« Selon ma mère, j’inventais des chansons dans mon berceau pour lui demander de venir me chercher. Je ne sais pas si je la crois. Puis à six ans j’ai débuté le piano, fait partie d’une chorale à l’école... ». Le tournant de sa vie, elle le doit à la comédie musicale
Cabaret, pour lequel les metteurs en scène cherchaient quelqu’un possédant son profil. Elle avait déjà joué dans ce style de spectacles aux Usa. Si elle est ensuite restée dans l’Hexagone, c’est pour de très bonnes raisons. « D’abord, je suis restée car je me sentais bien en France, je me sentais chez moi par rapport au style de vie, à la nourriture, au savoir vivre qui m’a beaucoup plu ».
C’est sur le sol français qu’elle a rencontré Ben Van Hille, trombonnestiste devenu son mari. à eux deux, ils écrivent la majorité des textes et musiques du groupe. « Je suis tombée amoureuse de la France, et tout de suite après de Ben ». Si la douceur et la joie transparaissent dans sa voix, ses chansons présentent des paroles revendicatives, et battantes. « Je suis quelqu’un de très timide » glisse-t-elle. « Mais sur scène, je deviens quelqu’un d’autre. Par les paroles et la musique, j’exprime d’autres choses, des envies de vivre, d’être présente, de partager... » Robyn Bennett & Bang Bang sera le vendredi 17 mars à La Fabrique à Saint-Astier (tarifs : de 12 à 20 euros). La première partie sera assurée par l’Ajam, une formation issue du département jazz du Conservatoire à rayonnement départemental de la Dordogne.
Isabelle Vitté

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.