Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

400 voix « sans haine, sans armes, sans violence »

Concert

Hk, ses musiciens et ses choristes ont enthousiasmé La Fabrique de Saint-Astier samedi soir, par leur générosité, leur gaîté, leur énergie, entraînant dès la première chanson le public dans une relation partagée. C’est par cette chanson que Hk a débuté ce concert qui marquera les annales de la Fabrique par l’engouement qu’il a provoqué. 400 personnes dans la salle, des spectateurs qui n’ont pas attendu 20 h pour se masser avec bonne humeur devant les portes, un artiste qui avant le début de son tour de chant traversait incognito le hall pour se prendre un petit bol d’air, le ton était donné. On était loin de la superstar, c’est plutôt à une soirée entre copains que semblaient nous inviter le chanteur, ses cinq musiciens et ses deux choristes. Parmi les spectateurs, pas de limite d’âge, toutes les générations étaient représentées, et on y reconnaissait facilement des citoyens investis dans la vie de la société à travers des associations, des syndicats, des mouvements écologistes... Car Hk, ce sont des mélodies entraînantes qui donnent envie de danser, et des paroles percutantes qui donnent envie de sauter. Un mélange détonnant, plein d’optimisme et de partage, qui naît sur scène pour se propager dans une salle acquise dès les premières notes. Hk ne fait pas dans la chanson sentimentale dégoulinante, mais plutôt dans le réalisme et le combat sur tous les sujets qui touchent au respect de l’individu, de sa liberté, de sa dignité. Autant dire tous les sujets d’importance... Les unes après les autres, les artistes ont décliné la majorité des chansons de leur répertoire, reprises en cœur par le public. Revendicatives et festives, écrites avec une simplicité dans la prose et une précision dans les mots choisis  qui n’en font que mieux passer les messages, elles sont pour certaines devenues un signe de ralliement, comme On lâche rien, le tube incontestable de toutes les manifestations, que Hk a d’ailleurs choisi de laisser en téléchargement gratuit pour que chacun puisse l’utiliser à sa guise. Ce soir nous irons au bal, chanson écrite après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, Refugee, qui comme son nom l’indique, dénonce le drame de ces populations, les références à Jean Ferrat, Stéphane Hessel, ont comblé les attentes de ceux qui n’avaient pas hésité à braver des conditions météo annoncées catastrophiques, pour partager un réel moment de chaleur et de partage.
Isabelle Vitté