Fil info
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.
14:23RT : 🔴 Le vient d’activer le "niveau 3 – alerte " du plan départemental de gestion de la canicule, en… https://t.co/oRhcn9xcu3
14:21RT : Pour accélérer la transition écologique, Macron remplace François de Rugy par un panneau solaire https://t.co/tFm5ytQbfo
14:14RT : Mon père est algérien, ma mère est française. Je suis né à Paris, j'ai grandi à Alger. J'aime la et l'… https://t.co/n9Ho5xoELS
13:38Ravi de cette union à gauche pour porter des projets novateurs et répondre… https://t.co/cybIjw20mO
12:32Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» | L'Echo https://t.co/Js3FimpCrt via
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp

Une classe et des valeurs

Sécurité

Hier, une délégation de sept parlementaires de la commission Défense de l’Assemblée nationale était en visite au CNEFG où ils ont notamment rencontré la classe de troisième défense du collège de Saint-Astier.
Créée à la rentrée 2017, cette classe regroupe 24 élèves à parité fille/garçon. « L’idée était d’utiliser la proximité avec le CNEFG pour créer un partenariat et mettre en valeur la citoyenneté, le parcours avenir des élèves et travailler sur les notions de cohésion de groupe, de prévention, de secourisme, de culture de sécurité, d’entraide, d’appartenance à un groupe, et de dépassement de soi et au cours de l’année nous avons vraiment vu ces élèves évoluer », explique Caroline Communier, professeur principal de la classe. « Les élèves ont été sélectionnés sur lettre de motivation et nous avons retenu tous types de profils et de niveaux scolaires. Certains élèves envisageant une carrière dans la Défense ou la gendarmerie et d’autres pour qui il s’agit juste d’une découverte », précise Catherine Guillemard principale du collège. « Si nous ne sommes pas la seule classe Défense en France peu d’élèves ont la chance de pouvoir passer cinq journées dans un centre d'entraînement encadrés par des gendarmes, mêlant la théorie et la pratique », ajoute Caroline Communier. Les élèves mènent une scolarité tout à fait classique, mais dans certaines matières les professeurs essaient d’adapter les enseignements comme en arts graphiques où ils ont  travaillé autour du thème du camouflage, en français où ils ont planché sur le thème de la sécurité en étudiant le livre Minority Report ou encore en histoire et en enseignement moral et civique. Cette année ils ont d’ailleurs participé avec leur professeur d’histoire et géographie Fabrice Hermanowiez, au concours national de la Résistance. Ils ont également participé sur la base du volontariat aux cérémonies du 11 novembre et du 8 mai ainsi que du 5 décembre à Saint-Astier. Une délégation a également été reçue à la préfecture pour le 11 novembre.
Cinq journées en immersion
Les élèves ont ensuite présenté leurs motivations pour intégrer cette classe à la délégation de députés avant de leur présenter le contenu des cinq journées qu’ils avaient passées au CNEFG. Au programme, présentation des différentes actions de la gendarmerie, parcours de stress dans une salle plongée dans le noir dont il faut sortir par groupe de six, piste bleue (marcher et glisser sur des câbles) et parcours d'aguerrissement avec ascension d’une pente de pneus et traversée d’une mare. Une véritable mise en situation dès la première journée. Les autres journées ont également été riches en enseignement : calmer une personne alcoolisée ou énervée par les gestes et la parole. Tir avec armes factices en étant abrités derrières des camarades portant le bouclier, escalade, descente en rappel, montée en cheminée et tour en véhicule blindé. Maîtrise sans arme d’un adversaire, porter secours à un blessé avec un pansement compressif et un garrot, dégagement d’une victime avec un brancard et une corde dans un local plongé dans le noir, évasion d’un espace confiné en présence de terroriste, brancardage d’urgence lors d’un incendie. Des journées qui ont permis à ces jeunes d’acquérir des valeurs qu’ils résument sous l’acronyme de DICTEE (Dépassement, investissement, cohésion, travail en équipe, engagement et exemplarité). Les jeunes ont été félicités par le général Lizurey directeur de la gendarmerie nationale qui s’est dit, « admiratif et reconnaissant » de l’engagement de ces jeunes, et de leurs professeurs. Puis Jean-Jacques Bridey président de la commission de la défense nationale et des forces armées et Marianne Dubois ont présenté aux élèves le travail qu’ils sont en train de mener pour créer un service national universel. Le député Jean-Pierre Cubertafon a clos cette visite en distribuant aux jeunes des stylos de l’Assemblée nationale.

Philippe Jolivet

Air Jordan I High