Fil info
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.
14:23RT : 🔴 Le vient d’activer le "niveau 3 – alerte " du plan départemental de gestion de la canicule, en… https://t.co/oRhcn9xcu3
14:21RT : Pour accélérer la transition écologique, Macron remplace François de Rugy par un panneau solaire https://t.co/tFm5ytQbfo
14:14RT : Mon père est algérien, ma mère est française. Je suis né à Paris, j'ai grandi à Alger. J'aime la et l'… https://t.co/n9Ho5xoELS
13:38Ravi de cette union à gauche pour porter des projets novateurs et répondre… https://t.co/cybIjw20mO
12:32Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» | L'Echo https://t.co/Js3FimpCrt via
07:40# # - : Musique: avoir des poissons dans la tête c’est vivre sa passion -> https://t.co/MNgGUY8X5X
07:37Région : Modernisation de la voie Fromental-limoges : début des travaux aujourd’hui -> https://t.co/Rpsx8FIfTl
07:34# # - -Vienne : Estivol : le nez en l’air et les pieds sur terre -> https://t.co/GxXVWp25c9
07:32Région : L’application vidéoguide s’enrichit -> https://t.co/j3kfmZQYp5
07:30Région : Combats du mont-Gargan: «Il n’y a pas de liberté sans mémoire» -> https://t.co/zJPAYHoFsp

Elisabeth Marty jugée pour diffamation

Justice

Elisabeth Marty comparaissait hier pour des faits de diffamation envers un syndicaliste et le syndicat FO.
Elle était poursuivi pour des propos qu’elle avait tenu en cession du Conseil départemental le
15 novembre dernier. Les élus étaient alors en train d’évoquer la triste actualité avec le suicide de deux postières, l’une à Sarlat et l’autre à Saint-Astier. Elisabeth Marty avait alors laissé éclater sa colère déplorant que le syndicaliste « n’ai pas tiré la sonnette d’alarme, on aurait pu ensemble essayer de faire une hospitalisation d’office ». Et devant le tribunal c’est une intervention de la même veine qu’a fait la maire de Saint-Astier déplorant de nouveau qu’on ne soit pas venu la voir et déclarant qu’elle n’avait pas connaissance avant le jour de la cession qu’un syndicaliste était venu voir la postière le matin du 7 novembre à sa demande. Des propos qui ont sidéré Me Pohu-Panier qui assistait les parties civiles, « je suis consternée, je ne pensais pas qu’elle tiendrait un tel discours. Je pensais qu’elle serait désolé mais au contraire elle réitère ses propos que nous considérons comme diffamant car ils font peser la responsabilité du suicide sur les épaules de la victime. Elle déclare qu’elle ne savait pas qu’il s’était rendu a son domicile alors que tout était dans la presse en nous expliquant qu’elle est élue mais ne lis pas les journaux. Elle se défend en disant que si on l’avait alertée elle aurait pu faire une hospitalisation d’office mais que ne l’a-t-elle fait plus tôt puisqu’elle était au courant de la fragilité de la personne, son premier adjoint étant un intime de la famille ». Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu le 29 mai à 14 h.

Philippe Jolivet