Fil info
07:59Région : Dépôt de bilan de l’entreprise de porcelaine J.l. Coquet à Saint-Léonard -> https://t.co/PHjZHN9Cjk
07:35# # - -Vienne : Tati Limoges reste ouvert et change d’enseigne -> https://t.co/2hwwgiUo7O
07:33France : «Le labyrinthe de la Voix» sillonne la porte océane -> https://t.co/lWpldLZ5Bs
07:30France : Limousine Park, moins cher, plus interactif -> https://t.co/reUfVzI2SL
07:26Région : Contre les punaises de lit : notre meilleur ami, le chien -> https://t.co/dv2rPSJqZE
22:56 Désolée on ne peut pas y croire ou alors qu'il dénonce de toutes ses forces la remise en cause sans pr… https://t.co/48jOvXeUnj
22:12Ribérac : La photo de la voisine confond le voleur -> https://t.co/Vrvrmiwwwm
21:15Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9ql4IKcjcl via
21:14Sarliac-sur-l'Isle : La preuve par l’exemple -> https://t.co/WNSVy1YIfv
21:12Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/9SP8yBiQ7k via
20:49Corrèze : A tire d'ailes à l'aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne -> https://t.co/ZyElSS7EfE
20:21RT : Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
18:00 L ARS obéit sur ordre de l ÉTAT!!Encore une HONTE de la part de ce GOUVERN… https://t.co/S8amA2aWKk
17:45Ce matin, un contrôleur de train originaire de Brive a été agressé dans le train aux Aubrais près d'Orléans. Les co… https://t.co/gHYrmurXPl
17:42 😱😡😡😡
17:38Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/fjpzzWqWNM via 😳😤😤
17:34RT : Emmanuel Macron : "Si les Fennecs gagnent, les Français souhaitant se rendre sur les Champs-Elysées devront avoir u… https://t.co/LpBHy8ngET
17:33Châteauroux : La petite rue Grande de Stéphane Dubois -> https://t.co/gkoEAYEi2z
17:32Indre : Hommage aux martyrs et aux sauveurs -> https://t.co/vMUId6cCQ8
17:31RT : Lettre ouverte du Bâtonnier à Monsieur le Président de la République, à Monsieur le Premier Ministre, à Mesdames et… https://t.co/EVcm4iJHzi
16:50Domme : Aéromodélisme et délicates arabesques au meeting aérien -> https://t.co/H2yOXpMtmb
16:38Brive-la-Gaillarde : Le bloc rejette le projet... en bloc | L'Echo https://t.co/fKOgsTxOdR via
16:07Périgueux : A la Truffe, on se sent entre amis -> https://t.co/hQUeYMxXyf
15:26Argenton-sur-Creuse : Un groupe folklorique du Paraguay en visite à l'Ehpad du Clos du Verger -> https://t.co/8J27zsYZHz
15:22Eguzon-Chantôme : La fête du lac s’annonce époustouflante -> https://t.co/XoX8AUwgF5
12:15 ?????????????
12:12Tulle : François Hollande apporte son soutien aux facteurs grévistes -> https://t.co/gsxfRuIESK
11:16Région : L’ARS ferme le centre expert autisme du Limousin | L'Echo https://t.co/joLKFrfoJ8 via

Anovo maintient son site et ses 31 emplois

Social

Ce lundi matin, François Lacombe, le président d’Anovo France et Claude-Alain Cormeret, le directeur général ont annoncé le maintien du site de Saint-Augustin.

Les trente-et-un salariés sont soulagés. Leurs emplois sont sauvés ainsi que l’activité de la société. La bonne nouvelle leur a été délivrée au cours d’une visite des responsables nationaux d’Anovo en compagnie des élus locaux : la députée Sophie Dessus, les deux conseillers départementaux Jean-Claude Peyramard et Emilie Boucheteil, le maire Michel Brette et Bernard Combes, le conseiller du président. C’est ce dernier qui a organisé la rencontre. Il avait décidé d’agir il y a quelques semaines  face à la menace de la fermeture de l’usine située dans la zone artisanale au pied des Monédières. «Après l’annonce du plan social, il a fallu discuter avec l’entreprise et avec l’opérateur qui lui fournit du travail [Orange NDLR]. Pour moi c’était un casus belli», confie le maire de Tulle.  «Autant on peut faire des ajustements dans des grosses unités, autant supprimer un site dans une ruralité comme à Saint-Augustin était inconcevable car les salariés n’auraient pas pu retrouver un travail dans le secteur industriel à proximité».
Il n’y aura aucun licenciement non plus à Brive mais treize départs volontaires dans le cadre de la continuité du plan de sauvegarde de l’emploi.
Une visite a aussi eu lieu sur le site dans l’après-midi avec le maire Frédéric Soulier, le député Philippe Nauche et Jean-Louis Nesti, le président de la CCI.
Pour rappel, l’usine qui compte 220 salariés devait en perdre dix-huit.  «On va réussir à réorganiser les choses avec un plan de départs volontaires moindre et un développement à mettre en oeuvre entre les élus, l’entreprise et les opérateurs», poursuit Bernard Combes, satisfait.

Anovo est spécialisé dans la maintenance de produits électroniques de communication.

nike air max 90 amazon