Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy

Eoliennes : rififi au conseil municipal

La manière dont a été mené le vote sur le projet éolien en conseil municipal de Saint-Aulaye-Puymangou vendredi soir a fortement déplu au collectif Asso 3D.
Le maire de Saint-Aulaye-Puymangou Yannick Lagrenaudie est dans le viseur du collectif Asso 3D (Défense du Val de Dronne et de la Double). En cause, la manière dont s’est effectué le vote sur le projet éolien des Grands Clos porté par la société Abo Wind, contre lequel se bat le collecif, vendredi soir en conseil municipal. « Il n’y a pas eu de débat », déplore le collectif et le vote du conseil municipal a été favorable au dossier : douze voix pour, huit contre et une abstention.
C’est davantage sur la méthode que le collectif Asso 3D attaque le maire. « Devant un public plus nombreux que d’habitude, le maire Yannick Lagrenaudie, tout en déclarant qu’il était neutre dans la présentation du dossier, a refusé qu’il y ait un débat avant le vote ».
Le collectif rapporte en effet que Robert Denost a dénoncé « le caractère orienté » de la note explicative  qui avait été diffusée aux conseillers. « Elle avait été rédigée par le porteur de projet Abo Wind », souligne Asso 3D qui rapporte que cela a conduit Yannick Lagrenaudie à mettre fin immédiatement au débat et à faire procéder au vote.
Une méthode que n’a toujours pas digéré le collectif Asso 3D pour qui les conseillers municipaux auraient dû pouvoir s’exprimer dans le cadre du débat précédant un vote. « Le maire ne doit en aucun cas éluder ou empêcher de le débat ». Ce n’est pas la première fois que Yannick Lagrenaudie est dans le collimateur du collectif. Pas plus tard qu’au mois de janvier dernier,  le 22, le maire de Saint-Aulaye-Puymangou avait déjà programmé un vote à bulletin secret sur le sujet de l’éolien au conseil, « mais avait annoncé son report dès le début de la séance et décidé l’instauration d’une commission mixte qui n’a jamais vu le jour. Le 26 février dernier, il avait repris l’idée d’un conseiller de faire un référendum et en avait fait la demande au préfet qui lui avait répondu que cette procédure était inadaptée ».
Le collectif Asso 3D estime pour sa part que la population a pu s’exprimer et que le résultat est sans appel. « Début juin et début juillet, deux consultations de la population en grandeur réelle ont eu lieu dans le cadre de l’autorisation de défrichement de 4,6 hectares liée à ce projet éolien ». Disponibles sur le site internet de la préfecture, les résultats de ces « mises à disposition du public », se passent de commentaire pour le collectif qui se voit conforté dans son combat : « 1 543 contre le projet, 42 pour. Ce même bilan indique que 86 % des contributeurs émanent de la Dordogne et des trois départements limitrophes. Ce pourcentage peut être comparé aux 10 % de contributeurs au prêt participatif d’Abo Wind sur les mêmes départements en avril 2016 ».
Et le collectif Asso 3D de poser cette question : « cette consultation du public doit-elle être tenue pour négligeable ? C’est la question de la place respective de la démocratie représentative et de la démocratie participative ». Le projet éolien n’a pas fini de faire couler de l’encre.

jordans for sale sale