Fil info
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur

Eoliennes : rififi au conseil municipal

La manière dont a été mené le vote sur le projet éolien en conseil municipal de Saint-Aulaye-Puymangou vendredi soir a fortement déplu au collectif Asso 3D.
Le maire de Saint-Aulaye-Puymangou Yannick Lagrenaudie est dans le viseur du collectif Asso 3D (Défense du Val de Dronne et de la Double). En cause, la manière dont s’est effectué le vote sur le projet éolien des Grands Clos porté par la société Abo Wind, contre lequel se bat le collecif, vendredi soir en conseil municipal. « Il n’y a pas eu de débat », déplore le collectif et le vote du conseil municipal a été favorable au dossier : douze voix pour, huit contre et une abstention.
C’est davantage sur la méthode que le collectif Asso 3D attaque le maire. « Devant un public plus nombreux que d’habitude, le maire Yannick Lagrenaudie, tout en déclarant qu’il était neutre dans la présentation du dossier, a refusé qu’il y ait un débat avant le vote ».
Le collectif rapporte en effet que Robert Denost a dénoncé « le caractère orienté » de la note explicative  qui avait été diffusée aux conseillers. « Elle avait été rédigée par le porteur de projet Abo Wind », souligne Asso 3D qui rapporte que cela a conduit Yannick Lagrenaudie à mettre fin immédiatement au débat et à faire procéder au vote.
Une méthode que n’a toujours pas digéré le collectif Asso 3D pour qui les conseillers municipaux auraient dû pouvoir s’exprimer dans le cadre du débat précédant un vote. « Le maire ne doit en aucun cas éluder ou empêcher de le débat ». Ce n’est pas la première fois que Yannick Lagrenaudie est dans le collimateur du collectif. Pas plus tard qu’au mois de janvier dernier,  le 22, le maire de Saint-Aulaye-Puymangou avait déjà programmé un vote à bulletin secret sur le sujet de l’éolien au conseil, « mais avait annoncé son report dès le début de la séance et décidé l’instauration d’une commission mixte qui n’a jamais vu le jour. Le 26 février dernier, il avait repris l’idée d’un conseiller de faire un référendum et en avait fait la demande au préfet qui lui avait répondu que cette procédure était inadaptée ».
Le collectif Asso 3D estime pour sa part que la population a pu s’exprimer et que le résultat est sans appel. « Début juin et début juillet, deux consultations de la population en grandeur réelle ont eu lieu dans le cadre de l’autorisation de défrichement de 4,6 hectares liée à ce projet éolien ». Disponibles sur le site internet de la préfecture, les résultats de ces « mises à disposition du public », se passent de commentaire pour le collectif qui se voit conforté dans son combat : « 1 543 contre le projet, 42 pour. Ce même bilan indique que 86 % des contributeurs émanent de la Dordogne et des trois départements limitrophes. Ce pourcentage peut être comparé aux 10 % de contributeurs au prêt participatif d’Abo Wind sur les mêmes départements en avril 2016 ».
Et le collectif Asso 3D de poser cette question : « cette consultation du public doit-elle être tenue pour négligeable ? C’est la question de la place respective de la démocratie représentative et de la démocratie participative ». Le projet éolien n’a pas fini de faire couler de l’encre.

jordans for sale sale