Fil info
21:46L'article de l' sur le projet d' à Saint-Saud Parc Naturel Régional Périgord-Limousin… https://t.co/AgK6rHNGub
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via

« On cherche à nous intimider mais ça ne me fait pas peur »

Société

Hier, les membres de Collectif de Riverains et Voisins de Servanches étaient rassemblés devant la gendarmerie de Saint-Aulaye afin de soutenir Thérèse Kohler qui y était auditionnée suite à une plainte.
Ils étaient environ 35 hier devant la gendarmerie de Saint-Aulaye pour soutenir Thérèse Kohler, bergère itinérante d’un troupeau de brebis dans la Double,  et l’une des porte-parole du collectif de Riverains et Voisins de Servanches opposé au ball-trap ouvert depuis quelques mois.
Et la première chose qui a surpris les militants, « c’est que son avocat qui devait l’accompagner pour son audition devant les gendarmes s’est désisté ce matin au prétexte qu’elle n’avait pas droit à l’assistance juridique gratuite. C’est étrange puisqu’elle l’avait rencontré il y a quelques jours et qu’il n’en avait alors pas été question », explique Laurent Dantou l’un des porte-parole.
Thérèse Kohler était auditionnée à la gendarmerie de Saint-Aulaye suite à un dépôt de plainte en son nom propre pour « entrave à la circulation et attroupement. J’ai du mal à comprendre comment je peux créer un attroupement seule, vu que la plainte est uniquement à mon nom », plaisante-elle à moitié, suspectant que cette plainte fait suite à l’une des trois opérations de blocages que les militants ont organisé ces derniers mois aux abords du Périgord Shooting Club lors de compétition. « Il ne s’agissait d’ailleurs pas vraiment de blocage, nous avons juste filtré la circulation pour discuter avec les tireurs et leur faire valoir nos arguments. J’ai cru comprendre que j’étais la première mais que tous les participants à ces manifestations seraient entendus », poursuit-elle.
Pas impressionnée pour autant Thérèse Kohler dénonce pourtant un accroissement de l’intimidation, « ce qui change c’est que maintenant on se fait attaquer. Non seulement on subi les bruits et les nuisances du ball-trap, mais en plus maintenant on est poursuivis. ça monte donc d’un cran et nous allons peut-être nous aussi devoir durcir le mouvement. Ils (les propriétaires et gérants du ball-trap) nous avaient déjà promis que nous allions perdre nos petites économies devant le tribunal pour nous intimider dès le départ et maintenant ils portent plainte ». Pour autant Thérèse Kohler ne se laisse pas impressionner, « je ne pense pas que ça puisse aller bien loin et ça ne me fait pas très peur ».
Après plus de deux heures d’audition Thérèse Kohler est ressortie soulagée, « la plainte vient bien du propriétaire Benjamin Tranchant qui n’était d’ailleurs pas là lors des faits le 11 décembre et le 15 janvier. J’ai été entendue la première, mais les gendarmes m’ont confirmé que tous ceux qui avaient pris part à ces deux manifestations seraient convoqués. Nous ne nous présentons pas en tant que personnes individuelles mais en tant que Collectif donc nous faisons porter la responsabilité à celui-ci. Mais nous n’avons pas l’impression d’être de grands délinquants et nous n’avons pas l’intention de nous laisser intimider. J’en ai d’ailleurs profité pour savoir où en étaient les plaintes que nous avions nous même déposées pour les nuisances sonores ou encore les insultes que nous avons subi de la part de tireurs. Ils auraient été entendu à la gendarmerie de Nontron. En tout cas c’était très émouvant d’avoir tant de soutien du Collectif et même de trois élus avec leurs écharpes sachant que je ne suis pas une enfant du pays ». Le Collectif devrait prochainement tenir une nouvelle réunion d’information ainsi que son assemblée générale le 20 mai, trois jours avant la table ronde qui les réunira avec les services de la préfecture et la mairie.
Philippe Jolivet

Off White X Max 90