Fil info
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV

Du monde à la Latière

Animation

En début de semaine, dans la forêt de la Double, près de la
commune  de Saint-Aulaye, avait lieu la traditionnelle foire de la Latière. Près de 10 000 personnes ont déambulé dans les allées et fait plusieurs emplettes.

C’est une tradition, qui date depuis le Moyen Age. Chaque 30 avril et 1er mai, dans la forêt de la Double, à côté de la commune de Saint-Aulaye, la foire de La latière ouvre ses portes.
Une nouvelle fois il y avait du monde, pour la foire annuelle de la Latière. Plusieurs milliers de personnes ont pu arpenter les allées, et découvrir près de 200 stands divers et variés.
Au programme il y avait les emplacements de producteurs locaux, un marché aux fleurs, un marché aux bestiaux qui a remporté un franc succès, puisque beaucoup de vaches, de chevaux ou même de volailles, ont été très rapidement vendus.
Preuve aussi du succès de la foire, chaque année, beaucoup de personnes de la région ou même de Gironde ou d’ailleurs viennent profiter des festivités, le temps d’une journée.
Des animations, il y en avait et pour les petits et les grands, avec des manèges et des stands de pêche au canard ou de tir à la carabine. On pouvait aussi se reposer et manger sur place avec beaucoup de petites brasseries qui proposaient des sandwichs, des frites, de la viande et même des huîtres.
Comme l’a souligné, la chargée de communication de la mairie de Saint-Aulaye, Marie-Eva Doublet, c’est un événement qui attire beaucoup de personnes : «  La foire est toujours à ces deux dates fixes, que sont le 30 avril et le 1er mai. Les gens s’organisent donc pour pouvoir être présents. Beaucoup viennent de loin, pour venir acheter des fleurs, des animaux, ou encore passé un bon moment. La commune de Saint-Aulaye s’occupe de l’organisation de la foire et pour la sécurité, nous sommes en collaboration avec la gendarmerie, qui circule dans les allées, à dos de cheval. La croix rouge encadre aussi la foire, en cas de problème ».
La commune dépense beaucoup d’argent, pour que la Latière, puisse se dérouler dans les meilleures conditions.

Des expositions et une messe de chasse

Les commerces et les marchés, n’étaient pas les seules attractions que l’on pouvait observer. En effet des expositions en tous genres étaient accessibles au public, qui pouvait venir admirer des démonstrations de matériaux agricoles et forestiers anciens, une exposition autour de la fédération de chasse et on pouvait même assister à une messe au son des trompes de chasses.
Ce sont donc près de 10 000 personnes qui ont répondu présent, sur les huit hectares de forêts qui englobent la Latière, au grand bonheur de la commune et des différents exposants de la foire.
Beaucoup de familles s’étaient déplacées et les enfants étaient ravis de voir tous ces animaux, et de pouvoir passer un bon moment sur les manèges. Les plus âgés aussi étaient conquis et c’était le cas de Lucien, qui vient chaque année de Gironde, pour pouvoir passer du bon temps à la foire : «  Cela fait plus de 15 ans que je viens à la Latière. J’aime l’atmosphère qui règne ici et la diversité des stands est très riche ici. J’ai pu acheter de la volaille et quelques fleurs et j’ai adoré l’exposition des vieux engins agricoles. La foire de la Latière est toujours un bon moment à passer et nul doute que je reviendrai l’an prochain ».
Le succès de la Latière a donc une nouvelle fois été au rendez-vous et les allées n’ont pas cessé d’être remplies pendant les deux jours.
La commune de Saint-Aulaye, a une nouvelle fois mis tous les moyens nécessaires au bon déroulement de la foire, et les 200 stands ont pu vendre beaucoup de leurs produits.

Une tradition très ancienne
à Saint-Aulaye, la foire de la Latière est une tradition très ancienne, si bien qu’on a du mal à savoir exactement quand elle a eu lieu pour la première fois. Des rumeurs disent, que la Latière aurait commencé au Moyen àge et qu’à l’origine, c’était une réunion de plusieurs brigands, qui se rejoignaient à des dates fixes, dont le 30 avril, dans la forêt de la Double, qui n’est qu’a quelques kilomètres de la commune, pour échanger leurs butins avec d’autres voleurs, venant de régions limitrophes.
La religion était aussi évoquée, puisque la Latière se trouve sur la route de Saint-Jacques Compostelle. Nul doute que les religieux venaient sur les lieux pour admirer la fontaine Saint-Eutrope.

Lucas Plazanet

View products by sport