Fil info
22:44International : Gênes : derniers espoirs pour trouver des survivants -> https://t.co/X0fRad7Swd
22:40International : Tunisie : projet de loi pour l’égalité homme-femme -> https://t.co/9Vv7h9uXiF
20:47 Bravo à la Fondation. On ne sait plus quoi… https://t.co/BMEuydKenx
19:58Neuvic : Le revenu des producteurs en débat -> https://t.co/JTLNaLugAJ
19:41Atur : En mémoire des martyrs de la brigade Alsace-Lorraine -> https://t.co/wHO9v114e1
19:36Bassillac : La mémoire d’André Debet honorée -> https://t.co/Z1clq7lB5D
18:35Indre : [intégral] Rendez-vous nocturne avec les professionnels du Bien-être -> https://t.co/FVuEzFTWr6
18:33Indre : Il raconte le stage vu de l’intérieur -> https://t.co/IUd4PG9Zb4
12:35 Bravo aux personnes qui ont su expliquer e… https://t.co/9tuDJI9CfA
12:00 cérémonies du 15 août. Nathalie Marcillac interpréte le Chant des Partisans https://t.co/MXjx7zpgmt
11:34 cérémonies du 15 août défilé avec l'harmonie Sainte Cécile https://t.co/1OFVeU0BuU
11:25Un nouvel article sur le chantier d'Eymet 😃 Merci ! https://t.co/15uxHbgEFG(p%C3%A9rigueux/LEcho-Dord… https://t.co/TSlKHuIGbD

Une suppression de poste « injustifiée »

Les manifestations contre la les fermetures de classes se poursuivent. Vendredi matin c’était au tour des parents d’élèves de la cité bénédictine de faire du bruit.
Ils étaient environ une trentaine devant les entrées des écoles affichant pancartes et slogans, soutenus par les municipalités de Saint-Benoît du Sault et de Parnac.
Christine Dejoie, maire de Parnac, souligne : « on nous parle de RPI, mais nous, c’est un rassemblement que nous avons conclu voilà trois ans avec la commune de Saint-Benoît du Sault ». De son côté Christian Brec de Saint-Benoît du Sault est dubitatif : « on nous a parlé d’un rassemblement avec le RPI Mouhet-La Châtre L’Anglin, puis de la suppression d’un poste. Nous ne savons pas où nous allons. »
Pour sa part Vanessa Fritsche, représentante des parents d’élèves, marquait fortement sa réprobation et soulignait : « les parents, les habitants et élus de Saint-Benoît du Sault tiennent à exprimer leur mécontentement suite au projet de suppression d’un poste d’enseignant sur l’école François Rabelais. » Elle poursuit en qualifiant « d’injustifiable » une telle mesures : « le chiffre de 82 élèves à la rentrée reste constant et n’est pas celui retenu de l’administration qui est de 72 élèves. »
Une délégation de parents d’élèves était reçue vendredi après-midi à l’Inspection d’académie du Blanc. Affaire à suivre.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.