Le 9e festival des « Schubertiades » c’est ce soir

Une soirée musicale à l’occasion des Schubertiades aura lieu ce soir dès à 20 h 30 en l’église.
L’association Cordes et Compagnies existe depuis 1996. Ses fondateurs et animateurs principaux, sont Jean-Pierre et Marie Nouhaud, deux musiciens habitant de la commune de Saint-Maurice-la-Souterraine depuis 1999. Tous les deux sont professeurs de violoncelle et contrebasse au Conservatoire Départemental Émile Goué de Guéret, dont une des antennes est à La Souterraine.
« L’objectif de cette association est de promouvoir la recherche, l’exécution et la diffusion de la musique sous toutes ses formes au moyen de stages, ateliers, formations, concerts, spectacles, disques, informations…, explique Jean-Pierre Nouhaud. Elle vise principalement à susciter la créativité à travers des pratiques croisées: voix et peinture, danse et musique en entreprise, théâtre et danse, enfants-jeunes adultes et favorise également l’émergence d’un nouveau regard sur l’autre, grâce à un partage approfondi sur l’écoute et la confiance, l’autonomie et le travail. »
Schubertiades et Instruments d’Amour
Cette année les Schubertiades et le festival Instruments d'Amour se dérouleront pendant l'été. Pour les Schubertiades, après une pause de deux ans avec l'ensemble Cordissime suite au décès de l'altiste Julien Poirier : « Nous poursuivons maintenant avec Elisabeth Sordia. Nous renouons avec Franz Schubert et son illustre quintette à deux violoncelles (l’un des sommet de la musique de chambre en occident », confie le directeur artistique Jean-Pierre Nouhaud.
Ainsi, ce soir, la contrebasse remplacera le second violoncelle pour un programme avec en introduction « Passacaille en ré mineur" de Buxtehude suivi d'un cocktail medley dédié à Jacques Offenbach dont le 200ème anniversaire de la naissance est célébré cette année.
Un programme festif autour des Instruments d'Amour sera apprécié à partir du 2 août avec le Concerto d'Amour où l’on retrouve la soprano Charlotte Ruby. Sa carrière et son éclectisme artistique l'amène à voyager dans l'opéra : tournée de récitals lyriques avec orchestre symphonique au Brésil, tournée française « Into The Wood » de Sondheim, dans la comédie musicale (révélation 2017 dans la « Poupée Sanglante » de Leroux au théâtre de la Huchette à Paris et dans « Dom Juan » de Molière actuellement au Ranelagh à Paris. La musicienne se passionne également pour le chant, puisqu'elle est professeur depuis 4 ans à l'école Musidrama à Paris. « Nous l'envelopperons de nos instruments d'amour à cordes supplémentaires jamais jouées directement mais qui raisonnent par sympathie, d’où le nom d'instruments d'amour » raconte avec humour Jean-Pierre Nouhaud. Des soirées musicales à ne pas manquer.

Réservation auprès Jean-Pierre Nouhaud (06 88 78 58 41). Prix d’entrée 15 euros pour les adultes,12 euros pour les enfants et tarif réduit, gratuit pour les moins de 12 ans.