Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Hommage aux 393 poilus du canton morts pour la France

La  Société d’études historiques du canton de Saint-Gaultier rendra hommage aux morts de la Grande Guerre des huit communes de l’ancien canton samedi à 11 h au cours d’un vernissage à la chapelle du collège Jean-Moulin.

La Société d'études historiques du canton de Saint-Gaultier a été créée le 28 septembre 1983 par Henri Déribéré-Desgardes, avec l’objectif ambitieux d’étudier l'histoire locale. La première action menée fut l’édition d’un livre, seul ouvrage retraçant à ce jour l'histoire de Saint-Gaultier depuis sa création au XIe siècle jusqu'à nos jours.
Henri Déribéré-Desgardes en fut le premier président et il le restera jusqu'en 1996. Pierre Jambu lui succédera jusqu'en 1998. Il sera remplacé par Françoise Mérine, puis par Jean-Marie Leclabart et enfin, en 2008, par Jean-Paul Renault. Depuis ce laps de temps, l’association a grandi et est passée de 50 à 130 membres. Son bureau est composé d’une dizaine de membres qui proposent toute l’année des activités liées à la culture et au patrimoine, autour de deux voire trois expositions, six conférences, une sortie au printemps et une autre à l’automne.
Voilà quatre ans, l’un des membres actif du bureau, Didier Bléron,  propose une exposition sur le monuments aux morts de Nuret-le-Ferron. Et pourquoi pas l’étendre aux autres communes de l’ancien canton ? La proposition est validée.
Les membres du bureau sollicitent les municipalités et les volontaires  pour prêter main forte dans leurs  démarches de recherches. Les expostions prennent forme. Après celle de Nuret-le-Ferron en 2014 a lieu en 2015 celle de Rivarennes, puis de Thenay présentée par l’Association du patrimoine thenaysien, (ASPATH). Puis en 2016 Chitray et Migné, Oulches en 2017, avant les deux dernières communes, Luzeret et Saint-Gaultier samedi prochain.
Autant de panneaux que de poilus morts pour la France
A l’intérieur de la chapelle du collège, samedi, ce seront pas moins de 400 panneaux qui seront alignés. Chacun portera un nom, celui d’un poilu mort pour la France. Sous chaque identité, des renseignements issus du  livret militaire, l’acte de décès, les médailles, le parcours et de nombreuses autres découvertes. Les objets et les souvenirs émanent pour la plupart des familles qui les ont prêtés pour la circonstance et qui se mêleront aux visiteurs.
Une certaine fierté dans l’accomplissement du devoir de mémoire anime les membres de la SEHCSG, qui ont su à travers ces quatre années de travail mettre en valeur, non une rétrospective de l’histoire du conflit, mais la mémoire des 393 poilus du canton morts pour la France. « Les bravos vont à toute l’équipe de la SEHCSG et aux  personnes, qui de près comme de loin nous ont permis d’accomplir ce grand chemin »,  a affirmé Jean-Paul Renault, président de l’association. L'ASPATH de Thenay, qui en plus de l’exposition a publié un livre sur ce thème, sera présente à cette exposition.
Jean-Louis Viau

Exposition ouverte le samedi 10, dimanche 11, mercredi 14, samedi 17 et dimanche 18 novembre de 14 h à 18 h.