Fil info
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT
20:40 Merci 😊
20:36 Elle est superbe 😊
20:35 J'veux pas dire mais ma photo est tout aussi belle 😉 https://t.co/uSiCecvEvW
20:33 Voici pardon 😉 https://t.co/HyzoOHrCVb
20:21 Manque une photo... https://t.co/8FObRER1vu
17:40RT : le parquet a su raison garder et la mobilisation a p… https://t.co/y7i3uWLLgZ
17:39RT : Le parquet de abandonne les poursuites à l'encontre du réalisateur , qui a suivi les… https://t.co/H5rqmXy29J

La rue Lulu ne manque pas d’idées!

La revitalisation des commerces de centre ville est devenue un enjeu majeur ses dernières années. Après la publication de plusieurs rapports
alarmants sur le sujet, les pouvoirs publics se sont emparés de cette question qui a des répercussions importantes sur le tissu socio-économique local. Les villes de moins de cent mille habitants sont les plus concernées (avec plus de 10% de commerces vacants en moyenne en France en 2016, un chiffre en nette progression depuis quinze ans). Alors qu’à Saint-Junien on attend prochainement les résultats de la grande enquête
publique lancée par la municipalité et la CCI de Limoges, les commerçants de la principale rue
commerçante n’ont pas attendu pour lancer leurs propres initiatives et montrer qu’en centre ville aussi, on a des idées. C’est ainsi qu’un premier projet collectif rassemblant vingt-sept commerces (soit plus de 80%) de la rue
Lucien-Dumas a vu le jour : l’ouverture non-stop des boutiques tous les samedis du 26 août au 30 septembre, avec en sus tout un programme d’animations organisées pour l’occasion. « L’idée était de monter un premier projet collectif innovant entre voisins de la rue Lucien-Dumas », explique Jean-Marc Marionnaud de la boutique Frédéric Chaussures, à l’origine du projet, « nous voulions faire parler de la rue Lulu de manière positive et prouver que ce n’est pas parce qu’on est commerçant en centre-ville qu’on ne sait pas être créatif et proposer de nouvelles animations à nos clients ». Une belle façon en effet de tordre le cou aux idées reçues sur le commerce spécialisé. Et s’il est encore trop tôt pour tirer des enseignements de ce premier
samedi d’ouverture non-stop, on peut déjà saluer la réussite d’un projet qui a réussi à fédérer les commerçants de centre-ville au moment où la zone commerciale périphérique lance une opération d’ouverture de nouvelles enseignes.
Au programme des animations rue Lucien-Dumas en septembre : samedi 9 : braderie ;
samedi 23 : artisanat ;
samedi 30 : dégustation de produits régionaux.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.