Fil info
06:24 Le Conseil Départemental de la Corrèze a mis le paquet d’entrée pour couvrir tout son territoire!
00:36Ce chat a pris l'habitude de lire le journal. L' pourrait faire un effort... https://t.co/SNgBZRz4N5
23:21Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/twYxAdSsmO via
22:39Super article de l', comme bien souvent d'ailleurs ! 🛫🎤🎶😎 https://t.co/GGQgIFPZOA
21:42Région : La crème de la race vers Paris. La sélection des animaux a eu lieu à https://t.co/BY18DwRcX7
21:20Région : La crème de la race vers Paris -> https://t.co/ABaltULCRS
20:10Périgueux : Des voeux à deux voix dissonantes -> https://t.co/eVILAE0fMt
18:33Châteauroux : Visite nocturne au conservatoire -> https://t.co/yrBYgC9N6s
18:32Indre : Maintien des vols vers Ajaccio, Nice et Londres -> https://t.co/l4YZu0z5b1
18:27RT : Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:27RT : Un député qui vote contre son propre amendement, une députée qui signe une tribune pour l’interdiction du… https://t.co/oEyzH77riA
18:09 Allez courage..
18:07Arnac-Pompadour : La fleur de «selle» récompensée -> https://t.co/an1e1Mle37
18:03Dordogne : « Le capitalisme est un ogre insatiable » -> https://t.co/jEjjS0J7tf
17:57Dordogne : Après l’incendie, le laboratoire se reconstruit petit à petit -> https://t.co/okrcmV2bG1
17:12Après Clandestino en 2017, le festival Check In Party réinvestira cet été l’aérodrome de Saint-Laurent pour trois j… https://t.co/vJ6vQ9fGVU
16:43Le Blanc : Le pôle dentisterie de l’hôpital étoffe son offre de soins -> https://t.co/MnW36zw1eN
16:42Carsac-Aillac : Un pôle médical en projet -> https://t.co/kphknlfHHW
16:42Argenton-sur-Creuse : Deux événements d’importance à l’agenda du Moto-Club -> https://t.co/yt4PY9EeA4
16:41Aigurande : Bingo géant in english please ! -> https://t.co/HWyBVeusx6
16:39Dordogne : La Maison de l’emploi privée de ses emplois ? -> https://t.co/mwQ5m9fRbm
16:35Indre : Les rendez-vous sportifs du week-end -> https://t.co/ReGaTxOnnM
16:04Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! | L'Echo https://t.co/naFx0Ks6L1 via
15:57Corrèze : La fibre optique : c'est parti ! -> https://t.co/54JYA9EfjU
15:45Périgueux : Un nouveau trimestre aux accents éclectiques au Sans Réserve -> https://t.co/SBjZX1QGZT
15:44Périgueux : Concertation avec le personnel -> https://t.co/4PiDGj375E
15:38RT : Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0
15:32Atelier chant avec une centaine de jeunes d' à l' Sophie Dessus avec et le… https://t.co/HiPInEJgs0

Un repas de famille pas comme les autres

Porte océane du Limousin

Autour d’une table, les parents, les enfants, la tante, le copain de la fille. Une famille comme les autres. Ou pas. Des retrouvailles comme les autres. Ou pas. Un dimanche comme les autres. Ou pas. Un repas où l'on attend quelqu'un qui n'arrive pas. Qui n’arrivera peut-être plus jamais. Peut-être que le copain de la fille est gêné de se retrouver au milieu d’une dispute. Sans doute que le petit frère raconte des blagues, que la tante s’agace. Peut-être que le père rêve dans son coin et que la mère se lève sans cesse de la table. Peut-être que la sonnerie du téléphone rythme le cours du repas jusqu'au coup de fil expliquant l’absence de celui qu’on n’attend plus. Cette création que nous propose La Mégisserie s'inscrit dans la Solitude Système Trilogie initiée en 2012 avec «Le nez dans la serrure». La Compagnie du Dagor poursuit ici son travail autour de la non-parole. Ce n’est pas de la danse, ce n’est pas du mime. C’est raconter une histoire sans un mot, délicatement, avec un geste, un mouvement ou un regard, en convoquant l’imaginaire de chacun, pour parler du thème universel de «la famille». Elle est implantée en Limousin depuis 2001. La plupart de ses membres est issue de l’Académie-Ecole Supérieure Professionnelle du Limousin. Elle a créé une dizaine de spectacles à destination de tous les âges : très petits, petits, moyens, grands, très grands. Dans une volonté de produire des spectacles pas uniquement pour un public ciblé, mais dans un souci de rassembler les spectateurs autour de thématiques spécifiques.  En considérant qu’à partir d’un certain âge elles peuvent nous toucher toutes et tous, chacun à notre endroit. La direction artistique est partagée par Marie Blondel, Julien Bonnet et Thomas Gornet.
«Parler la bouche pleine» par la Compagnie du Dagor, le mardi 16 janvier à 20h30. Durée 1h. Tout public à partir de 12 ans.Tarifs : 16€, 6€ , 4€.
Infos/réservations :
05.55.02.87.98.