Fil info
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE
16:50Bergerac : Les ordures au menu du conseil d’agglo de rentrée -> https://t.co/Tf4tQjepMZ
16:45Soulac-sur-mer : le désamiantage du Signal va pouvoir commencer - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/l7KcQqjZPn
16:31RT : Parking payant à Hospital de , ce nouveau recul de l’accès aux soins pour tous est inacceptable.https://t.co/10plAr9IBr
16:25Le Pont-Chrétien-Chabenet : Être Pontcabanois rassemble 90 convives -> https://t.co/oZQnZ4C2cI
16:21 Si à vous découvrez cette taxe cela fait longtem… https://t.co/mVTNsIBN8q

Saint-Junien Habitat s’attend à une année difficile

Frappé par l’offensive du gouvernement contre le logement social, l’Office HLM, par la voix de son président, le maire de Saint-Junien, Pierre Allard, a prononcé mercredi des voeux de combat: «Si pour les précédents exercices, les débats sur les orientations budgétaires de notre Office ont toujours été basés sur de nombreuses incertitudes et un manque de lisibilité sur l’environnement politique, économique et social, l’élaboration du budget 2018 par notre conseil d’administration est devenu quasiment irréalisable, voire croquignolesque, si l’on reprend la malheureuse expression du président de la République.
En effet, privé d’une partie significative des ressources de l’Office en 2018, le conseil d’administration doit valider, dans les prochaines semaines, des orientations et des choix importants alors que tout le modèle économique du logement social français est remis en cause» a expliqué Pierre Allard.
«L’équilibre financier de l’Office étant assuré, depuis sa création en 1950, par des prêts de long terme remboursés sur de longues périodes par des mensualités réduites assurant ainsi à chaque locataire des loyers modérés, le -M- de HLM ! Il s’agit donc ici d’une coupe drastique instaurée par le gouvernement avec la baisse obligatoire de nos loyers de 420.000 € par an en 2018, soit 13,5% de nos recettes annuelles pour compenser la diminution des engagements de l’Etat dans le dispositif des APL dont 56% de nos locataires sont bénéficiaires, soit plus d’un locataire sur deux.
A cela, il convient d’ajouter le vote par l’Assemblée nationale d’une augmentation supplémentaire des cotisations versées par l’office de 100.000 € par an, d’un relèvement de la TVA de 5,5% à 10% sur les opérations immobilières réalisées par notre Office à partir de 2018 et d’un gel des loyers estimé à 28.000 €. Toutes ces dépenses votés à la fin de l’année 2017 mettent en péril les équilibres financiers de notre office» a-t-il précisé, en démontrant de façon très concrètes les conséquences de la politique mise en place.
Et le gouvernement ne cache plus sa pensée, puisqu’il affirme selon les premières versions de ce texte de loi Evolution du Logement, de l’Aménagement et de la transition Numérique, à paraître d’ici à trois mois, qu’il y a trop de bailleurs sociaux en France... La méthode est simple: les étrangler financièrement pour les forcer à se regrouper selon un espace géographique qui n’est pas encore défini. Face à cela, l’Office ne pourra répondre que par une baisse de ses dépenses et par un plan d’investissement minimum. En bref, et c’est la triste conclusion des voeux prononcés par Pierre Allard : «C’est toute une dynamique locale qui va être stoppée brutalement dès 2018 avec des conséquences sur l’activité économique de notre commune. L’Office conservera toutefois son engagement pour répondre aux attentes des locataires et des futurs habitants de Saint-Junien.
Je vous confirme que le conseil d’administration de Saint-Junien Habitat sera toujours au côté du personnel de l’Office pour préserver nos intérêts communs en cette période difficile.»  Une position de solidarité et une position de combat.

 

Des réalisations concrètes
Si le gouvernement reproche aux bailleurs sociaux un manque d’efficacité, le bilan d’activité 2017 de Saint-Junien Habitat est loin d'aller dans ce sens :
- 4 nouveaux logements locatifs sociaux mis en service rue du 11-Novembre et  5 autres rue Alfred-de-Musset.
- Plus de 350 nouvelles demandes de logements enregistrées au cours de l’année.
- 154 nouveaux ménages accueillis dans le parc locatif de l’Office.
- Plus de 1800 interventions de la régie technique et 200 lors des périodes d’astreintes les soirs et les week-ends.
- La mise en place de l’ensemble des diagnostics techniques obligatoires pour informer les locataires.
- L’adaptation aux handicaps de plusieurs locaux commerciaux dans le cadre de l’agenda programmé de l’Office.
- Des investissements importants pour des travaux d’améliorations des performances thermiques des bâtiments et l’adaptation au vieillissement.
- Un taux de satisfaction des locataires à plus de 90 % sur les services rendus par l’Office.
Selon les conclusions de l’évaluation de la Convention d’Utilité Sociale de l’office sur la période 2010-2016 signée par le préfet de région en 2017, il est  d'ailleurs noté : «sur tous les champs de son activité, Saint-Junien Habitat travaille de manière rigoureuse et prospective. Cela lui permet de développer une offre de logements de qualité et adaptée aux besoins locaux et d’avoir un suivi clientèle minutieux.»

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.