Fil info
23:45Combien d'élus haut-viennois pour défendre cette liaison qui nous relie au reste de la Nouvelle-Aquitaine ?… https://t.co/xYAs3IYZFp
22:54France : La réforme arrive devant le Sénat, l’exécutif mise sur les syndicats réformistes -> https://t.co/JZ35wLFHRI
22:52France : Emmanuel Macron organise une rencontre des principaux dirigeants sous l’égide de l’ONU -> https://t.co/diEnH9ADYz
19:52Dordogne : Un héritage à sauvegarder 75 ans après -> https://t.co/MtkrzkDBKC
19:47Dordogne : 1500 Périgourdins dans les rues -> https://t.co/TN8dzGw1H0
19:43 Enfin, c’est pas trop tôt !!
19:37Bientôt 2000 signatures pour la pétition Signez ! https://t.co/THwwkQmw0Ehttps://t.co/6IZbEvun3K
19:18Indre : Le Racc de retour en Fédérale 2 ! -> https://t.co/bYmoNe5gtb
18:45Périgueux : Une journée pour l’emploi et la formation -> https://t.co/X801w0RwE3
18:43Sarlat-la-Canéda : La marée était trop belle -> https://t.co/27zKes14GD
18:35Des centaines d'usagers de la route en colère ont mené des actions samedi à Limoges pour protester contre les 80 km… https://t.co/b3NPEdugC5
18:26Malgré l'apparition de la , la cavalcade de s'est déroulée comme à son habitude dans la bonne… https://t.co/s76vxNJv5f
18:08La Châtre : La prochaine saison théâtrale dévoilée sous les sifflements -> https://t.co/HjA63niyAd
18:05Mouhet : L’ancien bureau de poste réaménagé -> https://t.co/yGKMbxKuHx
18:02Bélâbre : Des brebis « solognotes » pour entretenir les ruines du château -> https://t.co/9GZBsqVvCp
18:01Indre : La marée charrie la colère -> https://t.co/eUH3Y3GpD9
17:57Prévisions de trafic de la SNCF pour demain, journée de grève. https://t.co/5Dfcwo6JLH
17:03 c'est le truc que tu m'as demandé par msg tout a l'heure
15:43La cavalcade est reportée à une date ultérieurement au vu des conditions météorologiques. La musique a pris place d… https://t.co/OWrOMuSRDW
15:17Marée populaire samedi à Limoges. https://t.co/609WBQgmhz
15:14Marée populaire à Limoges samedi https://t.co/vxJe2EKGPu
12:30Limoges, marée populaire hier. Un chaîne humaine devant la gare des Bénédictins pour défendre symboliquement le ser… https://t.co/1eEV2VJlJU
12:26Marée populaire à Limoges hier. Un petit coup d'œil en douce https://t.co/iy87Zzffvi

A ne pas manquer: «Optraken» c’est vendredi à La Mégisserie

Cinq circassiens aux prises avec l’acrobatie de situation: c’est à dire comment faire face à un environnement accidenté. Chercher à éviter, tenir débout, prendre la parole, résister ou s’adapter, rétablir sa posture de manière stable, retomber sur ses «pattes»...
Ils sont jeunes, explosifs. Puissants et imperturbables. Ils n’ont pas froid aux yeux et veulent inventer. Tout le temps. Nous surprendre à chaque instant, à en avoir la mâchoire qui se décroche, en nous disant «mais c’est pas possible! Mais comment ils font?» Tout semble facile bien qu’il leur a fallu des années de préparation.
Le hasard est impossible à maîtriser, ils font comme si. Ils esquivent, ils rusent, ils dansent avec le danger. La chute, l’accident, le truc auquel on ne s’attend pas, la catastrophe qui arrive un millième de seconde après leur passage… Leur cirque est un champ de bataille, ils résistent aux balles qui volent, aux obstacles et ils sont comme des chats qui retombent toujours sur leurs pattes.
Ils sont des acrobates et des clowns, restant en équilibre sur une plaque de verglas, risquant leur corps et nous faisant rire par leurs gesticulations, leur situation.
Du rire, de l’émotion, de la stupéfaction, du frisson. Du cirque!
Comme ils l’écrivent: «La notion de résilience se place au coeur de notre réflexion sur le rapport de l’Homme à son environnement. En physique cette notion définit l’aptitude d’un corps à conserver son intégrité, résister aux chocs voire fonctionner malgré des handicaps.
«Les dispositifs que nous imaginons se situent à cet endroit précis, celui où l’intégrité du corps est mise à mal, sa stabilité mise en péril.
«Les implications directes que ces dispositifs imposent aux acteurs créent cette nécessaire adaptation. Nous avons défini plus tôt cette adaptation comme «acrobatie situationniste», c’est à dire faisant appel non seulement à un sens de l’esquive mais aussi de la ruse. La ruse désigne pour nous cette capacité de l’intelligence qui correspond, non pas à l’abstraction, mais à l’efficacité pratique, au domaine de l’action, une forme d’intelligence primaire présente notamment dans le monde animal.»
Une prestation à couper le souffle qui saura réjouir le public à n’en pas douter.
Optraken, par le Galactik Ensemble, le vendredi 2 février, à 20 h 30. Durée 1 h 15. Tout public à partir de 7 ans. Tarifs : 16 € / 6 € / 4 €.
Infos/réservations : 05.55.02.87.98

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.