Fil info
22:08Alors que les inquiétudes pèsent quant à l’éloignement programmé du tribunal des justiciables, les justiciables lam… https://t.co/1cP3nMndcy
21:26Tulle : La Ville de demain s’imagine avec Minecraft -> https://t.co/vePlPqyR7I
18:32Indre : Tea time au lycée pour améliorer son anglais -> https://t.co/vraNnZkLtM
17:47RT : Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:33Châteauroux : Saint-Denis : une agence postale à la place du relais, c’est non ! -> https://t.co/V8k36YqyKJ
17:25Bergerac : Journée d’actions de la CGT pour répondre aux urgences sociales -> https://t.co/64rAHkuja0
17:02Pour la plus belle gare de France, Limoges Bénédictins est en demi-finale contre Tours.
17:02Région : Nécrologie: Bernard ! On ne t’oubliera pas | L'Echo https://t.co/dcs9Bd6WWI via
16:59Terrasson-Lavilledieu : Une Sainte Barbe honorée -> https://t.co/zwRpB3tRpg
16:57Sarlat-la-Canéda : La procédure est enclenchée pour la déviation nord -> https://t.co/as1w695VE9
15:51Périgueux : « C’est Macron qui nous a assassinés » -> https://t.co/jkMKeOtuJL
15:47Saint-Aquilin : Une gestion à construire -> https://t.co/XlwvXAoJWi
15:09Région : Bernard Defaix n'est plus -> https://t.co/RJY6Gz1Rey
11:47 grève TER annoncée
11:39Grève demain : service minimum d’accueil à Limoges au centre de loisirs de Beaublanc, (103, avenue Montjovis). Les… https://t.co/7h0Q7QBTrQ
11:21RT : samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
11:19 samedi, les portes de la mairie seront ouvertes afin de recueillir les doléances des citoyens dans le cadre… https://t.co/l8hDVb1XtL
09:42 municipal # - : Le budget au menu du conseil municipal -> https://t.co/uXpp5REBJs
09:40 - -Vienne : La gronde des avocats ne faiblit pas -> https://t.co/zuQybNTTMu
09:37 jaunes - -Vienne : Pugilat entre Gilets jaunes -> https://t.co/wdSoZ3IEon
09:34Région : A qui appartient «La Joconde des Ferrari ?» -> https://t.co/lKIiTbKgch
08:08RT : Les aides publiques aux entreprises privées, c’est 200 milliards d’euros ! Les grands groupes encaissent ces sommes… https://t.co/HNYWv1ZlJv

«Le Côlon tour» s’arrête ce samedi

Saint-Junien

Afin de changer l’image du dépistage, la Ligue contre le Cancer fait le choix d’une approche de proximité et de pédagogie. Elle organise un «Côlon tour», en partenariat avec la SFED (société française d’endoscopie digestive), qui sera déployé à
Saint-Junien ce samedi 10 mars, de 9 h à 17 h place Auguste-Roche.
La Ligue et ses partenaires proposent une information ludique pour mieux appréhender les techniques de dépistage, la maladie et les traitements. Une structure gonflable d’une longueur de plus de 8
mètres représentant l’intérieur du côlon sera installée, pour permet-tre une véritable visite «par l’intérieur de l’intestin» et ainsi de mieux comprendre comment est fait notre corps et les différents stades des lésions (diverticules, polypes plans, sessiles ou pédiculés et cancer).
Des professionnels seront présents pour aborder les thèmes de la prévention : une alimentation trop riche en calories, le tabagisme ou encore la consommation d’alcool peuvent aussi augmenter le risque de développer un cancer colorectal. Il est donc conseillé de consommer suffisamment et de manière variée cinq fruits et légumes par jour, de pratiquer environ 30 minutes d’activité physique par jour, d’éviter le surpoids, de ne pas fumer et de modérer la consommation d’alcool, pour mieux se protéger de ce cancer. Un quiz sera proposé aux visiteurs qui pourront gagner des corbeilles de fruits.
Plus un cancer colorectal est détecté tôt, moins les traitements sont lourds, mutilants et plus les chances de guérison sont importantes. D’où l’intérêt de ce dépistage dont l’objectif est de diminuer de 15 à 20 % la mortalité liée à cette maladie. Avec 17.400
décès par an, le cancer du côlon est la deuxième cause de décès par cancer après celui du poumon. Pourtant, s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10.
Le dépistage concerne les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans à risque moyen, c’est-à-dire sans symptôme apparent ni antécédent personnel ou familial d’adénome, de cancer colorectal ou de maladie du côlon, et pour lesquels seul
l’âge constitue un facteur de risque puisque près de 95 % de ces cancers surviennent après 50 ans. Pour les personnes présentant un niveau de risque élevé ou très élevé, la conduite à tenir est différente et nécessite un suivi spécifique par le médecin traitant et un
gastroentérologue.
Le dépistage consiste à réaliser chez soi, tous les 2 ans, un test de recherche de sang caché dans les selles. Le programme national de dépistage organisé repose sur le test immunologique. Ce test est simple, fiable, rapide à faire et indolore. Il est à réaliser chez soi et pris en charge à 100% sans avance de frais.
Durant la campagne 2015-2016, la Ligue du cancer a constaté seulement 32,8 % de participation des personnes concernées au dépistage du cancer colorectal en Haute-Vienne. Ce qui est équivalent à la participation sur le Limousin (32,9 %), et supérieur à celle de la Nouvelle-Aquitaine (29,7 %) et à la moyenne nationale (29,4 %).