Fil info
21:07Creuse : Aller de l'avant, toujours | L'Echo https://t.co/vCc23IFQru via
20:06RT : T belle cérémonie républicaine remise diplômes au Merci Maire de à M Reliat… https://t.co/ppb98mLr5D
19:58Aubusson a célébré ce week-end le centenaire du retour de ses tapissiers. https://t.co/GQzBckvxgt
19:17Indre : Le Poinçonnet sort vainqueur d’un duel haletant -> https://t.co/4dEprcBmRD
19:16Châteauroux : L’étonnant destin d’Edmond Augras -> https://t.co/5MmvRaRuf3
19:15Châteauroux : Années folles et gousses d’ail pour la cinquième Nuit Polar -> https://t.co/j8aOEW3qZM
19:13Indre : Un millier pour arrêter un train -> https://t.co/RBB4y17rSF
18:49Sarlat-la-Canéda : Le groupe Fred Zeller rend hommage à Denise Larivière -> https://t.co/wBxP5tNsBe
18:48Périgueux : Blebolex dans tous ses états -> https://t.co/6mC28Xfhz6
18:45Périgueux : Tout l’art de rouler de belles mécaniques -> https://t.co/1X8oYaLY1u
18:23Dordogne : De la friture sur les lignes TER -> https://t.co/adYUYjsnpJ
18:21Dordogne : Les Périgourdins s’engagent en faveur de la paix -> https://t.co/1FkZMxZa6T
18:04Retour en images sur la sixième édition de la Course des serveuses et garçons de cafés. A lire demain dans l'Echo H… https://t.co/K6dzQHj7LK
16:09Ussel : Les vieux métiers à l’honneur pour la 30e Journée de l’Elevage -> https://t.co/wScIWDfYPd
15:03don du sang Le 24/09/2018 de 15:00 à 19:00 théâtre - perigueux attention changement de date suite aux travaux d… https://t.co/JvCpVsnYOg

«Le Côlon tour» s’arrête ce samedi

Saint-Junien

Afin de changer l’image du dépistage, la Ligue contre le Cancer fait le choix d’une approche de proximité et de pédagogie. Elle organise un «Côlon tour», en partenariat avec la SFED (société française d’endoscopie digestive), qui sera déployé à
Saint-Junien ce samedi 10 mars, de 9 h à 17 h place Auguste-Roche.
La Ligue et ses partenaires proposent une information ludique pour mieux appréhender les techniques de dépistage, la maladie et les traitements. Une structure gonflable d’une longueur de plus de 8
mètres représentant l’intérieur du côlon sera installée, pour permet-tre une véritable visite «par l’intérieur de l’intestin» et ainsi de mieux comprendre comment est fait notre corps et les différents stades des lésions (diverticules, polypes plans, sessiles ou pédiculés et cancer).
Des professionnels seront présents pour aborder les thèmes de la prévention : une alimentation trop riche en calories, le tabagisme ou encore la consommation d’alcool peuvent aussi augmenter le risque de développer un cancer colorectal. Il est donc conseillé de consommer suffisamment et de manière variée cinq fruits et légumes par jour, de pratiquer environ 30 minutes d’activité physique par jour, d’éviter le surpoids, de ne pas fumer et de modérer la consommation d’alcool, pour mieux se protéger de ce cancer. Un quiz sera proposé aux visiteurs qui pourront gagner des corbeilles de fruits.
Plus un cancer colorectal est détecté tôt, moins les traitements sont lourds, mutilants et plus les chances de guérison sont importantes. D’où l’intérêt de ce dépistage dont l’objectif est de diminuer de 15 à 20 % la mortalité liée à cette maladie. Avec 17.400
décès par an, le cancer du côlon est la deuxième cause de décès par cancer après celui du poumon. Pourtant, s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10.
Le dépistage concerne les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans à risque moyen, c’est-à-dire sans symptôme apparent ni antécédent personnel ou familial d’adénome, de cancer colorectal ou de maladie du côlon, et pour lesquels seul
l’âge constitue un facteur de risque puisque près de 95 % de ces cancers surviennent après 50 ans. Pour les personnes présentant un niveau de risque élevé ou très élevé, la conduite à tenir est différente et nécessite un suivi spécifique par le médecin traitant et un
gastroentérologue.
Le dépistage consiste à réaliser chez soi, tous les 2 ans, un test de recherche de sang caché dans les selles. Le programme national de dépistage organisé repose sur le test immunologique. Ce test est simple, fiable, rapide à faire et indolore. Il est à réaliser chez soi et pris en charge à 100% sans avance de frais.
Durant la campagne 2015-2016, la Ligue du cancer a constaté seulement 32,8 % de participation des personnes concernées au dépistage du cancer colorectal en Haute-Vienne. Ce qui est équivalent à la participation sur le Limousin (32,9 %), et supérieur à celle de la Nouvelle-Aquitaine (29,7 %) et à la moyenne nationale (29,4 %).

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.