Fil info
19:40RT : Ces chiffres de l'OCDE sur les 15-34 ans résument tout le mal français.
18:47Région : Vaste chantier, oui mais... -> https://t.co/PEDFJDvVvu
18:32Sainte-Féréole : La Nuit de la bourrée en Limousin c’est samedi ! -> https://t.co/XJBhLEGM2C
18:15# # - -Vienne : La face sombre du Brésil et la vitalité des luttes -> https://t.co/sNu40manf1
17:18Indre : Gilets jaunes : déjà deux mille personnes inscrites pour le 2 février -> https://t.co/Vb2spLO9xe
17:04Sarlat-la-Canéda : Installation du NRO de Sarlat -> https://t.co/5K9nBd29Ry
17:00# # - -Vienne : Expulsions du territoire : René Bokoul doit rester en France ! -> https://t.co/8JvbCDawIu
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW

Un nouveau théâtre ouvre ses portes

La vie parfois, cela peut ressembler à l’histoire d’un rêve, d’un rêve que l’on réalise au fil des années.
Robert Rousselle et Anne Gaulier se sont installés à Saint-Junien il y a dix ans, au bas de la rue Peyrusson. Et c’est là que le rêve de Robert a pris forme... A force de travail, le sol et les murs se sont couverts de faïences ou de bois, ils ont construit leur maison et il a construit son théâtre, avec détermination, avec précision aussi...
Il n’a pas quitté son travail au Centre Culturel Municipal Jean-Moulin, à Limoges, c’est donc sur son temps libre que son rêve s’est construit. «Ici, on a envie de faire exactement ce que l’on veut» résume-t-il et rien ne semble lui échapper, de la puissance des lumières à la qualité de l’installation sonore, tout est pensé en terme d’efficacité mais aussi de bilan énergétique... «On souhaite agir en accord avec certains principes. Nous n’avons pas de subventions, d’ailleurs nous n’en demandons pas. Il y a 49 places, c’est une petite salle mais nous avons notre scène, notre boîte noire, des lumières et une sonorisation efficace, c’est ce que nous voulions.»
Mais il a encore fallu passer une dernière étape pour que ce P’tit Bidule prenne vie officiellement, celle des autorisations administratives diverses, celle des normes du rêve. Robert s’est alors rendu compte qu’il était autrement plus difficile de construire un dossier qu’un théâtre.
De guerre lasse, il a fait appel à un professionnel... Et les autorisations sont venues.
Aujourd’hui Anne et Robert y sont, la première partie du travail est achevée et leur théâtre va pouvoir accueillir ses deux premières représentations vendredi soir et samedi soir. Une aventure prend fin et une autre va pouvoir commencer, on ne sait évidemment pas pour combien de temps... Parce que l’on ne peut jamais prédire où et quand il peut se passer quelque chose, ni le temps que cela durera. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’ici des rêves se vivent, que des lieux ou des créations autonomes naissent et parviennent à exister.
A l’heure où l’on regrette parfois la normalisation et la standardisation de ce qui est donné à lire, à voir ou à entendre et où l’adjectif «poétique» s'accole à à peu près tout et surtout à n’importe quoi. Le travail qu’ont accompli Anne à Robert a quelque chose d’un «ailleurs» qui nous prouve que tout est toujours possible et qu’il y a des rêves qui peuvent parfois s’accomplir.
Bertrand Catus
Vous souhaitez réagir à cet article?
Ecrivez-nous à forum2@l-echo.fr ou directement sur www.l-echo.info/forum