Fil info
00:21Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet | L'Echo https://t.co/gvkVOiQeFE via
23:38France : Les syndicats agricoles réunis par Macron -> https://t.co/L3fgBJztod
23:36International : Israël : la Knesset vote le racisme d’État -> https://t.co/IBnged6nWB
23:34Région : Une certaine vision du service public -> https://t.co/SBSJItKgUW
21:05Cyclisme : Geraint Thomas gagne au sprint à l'Alpe d'Huez -> https://t.co/IdsdrsVO8t
20:50Périgueux : Table rase sur les services publics | L'Echo https://t.co/lTpdUYjk5T via
20:39Corrèze : La sculpture s'installe en pleine nature jusqu'au 23 juillet -> https://t.co/1RYpAAYfyE
18:58Châteauroux : [intégral] L’alphabet façon Ghe2toBlaster -> https://t.co/fO7oDLMchp
18:55Périgueux : Table rase sur les services publics -> https://t.co/aqdzO3YvCY
18:54Indre : Les Familles Rurales manquent d’aides à domicile -> https://t.co/JXSqdlxTG1
18:51Ambrault : Demain soir, rendez-vous pour la 5e édition de Bluesberry -> https://t.co/zCK67Oecok
18:50Salagnac : Ils vont vadrouiller en attendant La Grande Vadrouille -> https://t.co/vsYGdKsbZo
18:19RT : Surprise! Le gvt espagnol lutte pour enlever les restes de Franco de son mausolée. Mais les moines qui gèrent ce li… https://t.co/657GDNJp2D
18:18RT : La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
18:11La comparution est chaque fois un peu moins immédiate... Après un malaise le jour de la première audience, le 11 ju… https://t.co/RHCLwhV9oj
17:37RT : Ce Macron qui a privatisé l'équipe de France à son seul profit, c est le même qui a baissé de 7… https://t.co/S2NrXG0GLk
17:37RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
17:35RT : Affaire , les réitèrent leur demande d’une commission d’enquête sur les violences qui ont eu li… https://t.co/P0mXDaKayi
16:04Lubersac : Yannick Icebe a rencontré les jeunes rugbymen stagiaires -> https://t.co/unH00Vgu6q
14:51RT : 19/07 grille Châteauroux ST SEBASTIEN Limoges https://t.co/AkBdJFGs4C . Pour le Vendredi 20 juillet, s… https://t.co/hoQP9TL9MI
14:50RT : Région : Brive : La pression monte chez Anovo -> https://t.co/NB01gLnPzC
14:50RT : Visite ce matin de la préfète de la . Nous lui demandons un RV avec pour lui demander ce qu'il… https://t.co/SoaqhMd30z
12:38RT : Affaire . J’avais déposé une commission d’enquête sur les incidents du 1er mai refusé par la majorité ⁦… https://t.co/bFWqBdcrqm
12:37RT : Insupportable ! On apprend ce soir que le collaborateur d’ Alexandre Benalla déguise en policier s’e… https://t.co/9S2GJNLAYh
12:37RT : A Nice Estrosi coupe l'eau aux SDF, des commerçants se mobilisent et leurs viennent en aide ... Ici Mme Baerts phar… https://t.co/1s39tHS4Qh

Un nouveau théâtre ouvre ses portes

La vie parfois, cela peut ressembler à l’histoire d’un rêve, d’un rêve que l’on réalise au fil des années.
Robert Rousselle et Anne Gaulier se sont installés à Saint-Junien il y a dix ans, au bas de la rue Peyrusson. Et c’est là que le rêve de Robert a pris forme... A force de travail, le sol et les murs se sont couverts de faïences ou de bois, ils ont construit leur maison et il a construit son théâtre, avec détermination, avec précision aussi...
Il n’a pas quitté son travail au Centre Culturel Municipal Jean-Moulin, à Limoges, c’est donc sur son temps libre que son rêve s’est construit. «Ici, on a envie de faire exactement ce que l’on veut» résume-t-il et rien ne semble lui échapper, de la puissance des lumières à la qualité de l’installation sonore, tout est pensé en terme d’efficacité mais aussi de bilan énergétique... «On souhaite agir en accord avec certains principes. Nous n’avons pas de subventions, d’ailleurs nous n’en demandons pas. Il y a 49 places, c’est une petite salle mais nous avons notre scène, notre boîte noire, des lumières et une sonorisation efficace, c’est ce que nous voulions.»
Mais il a encore fallu passer une dernière étape pour que ce P’tit Bidule prenne vie officiellement, celle des autorisations administratives diverses, celle des normes du rêve. Robert s’est alors rendu compte qu’il était autrement plus difficile de construire un dossier qu’un théâtre.
De guerre lasse, il a fait appel à un professionnel... Et les autorisations sont venues.
Aujourd’hui Anne et Robert y sont, la première partie du travail est achevée et leur théâtre va pouvoir accueillir ses deux premières représentations vendredi soir et samedi soir. Une aventure prend fin et une autre va pouvoir commencer, on ne sait évidemment pas pour combien de temps... Parce que l’on ne peut jamais prédire où et quand il peut se passer quelque chose, ni le temps que cela durera. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’ici des rêves se vivent, que des lieux ou des créations autonomes naissent et parviennent à exister.
A l’heure où l’on regrette parfois la normalisation et la standardisation de ce qui est donné à lire, à voir ou à entendre et où l’adjectif «poétique» s'accole à à peu près tout et surtout à n’importe quoi. Le travail qu’ont accompli Anne à Robert a quelque chose d’un «ailleurs» qui nous prouve que tout est toujours possible et qu’il y a des rêves qui peuvent parfois s’accomplir.
Bertrand Catus
Vous souhaitez réagir à cet article?
Ecrivez-nous à forum2@l-echo.fr ou directement sur www.l-echo.info/forum

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.