Fil info
08:28 Il y a 3 abonnés et 5 lecteurs de dans le dépa… https://t.co/KZgR3RQxsQ
00:32Cet article est un torchon! Je demande des excuses publiques. https://t.co/TXKIJvYwCJ
22:45France : Conflit du rail : trois mois après, où en est-on ? -> https://t.co/ELirGsBmWB
22:43France : Les prix exorbitants imposés par l’industrie pharmaceutique -> https://t.co/OIWWPr58Wk
22:28Sport : Le Grand Prix de France fait son grand retour au Castellet -> https://t.co/iaW6pbQwoB
22:27Sport : Vaincre le Pérou comme on vainc ses démons -> https://t.co/nRGATkvFxi
21:15Corrèze : La fête de la musique : un aperçu du programme -> https://t.co/ELxfppLGUe
18:52Châteauroux : [intégral] Un but interactif pour jouer au football avec le monde entier -> https://t.co/OBOcjyyv2F
18:51Indre : « Cagette et Fourchette » en recherche de nouvelles cantines -> https://t.co/2Ab0i1MuQP
18:45RT : Rassemblement contre la fermeture de l’usine Ford Bordeaux devant le siège de Ford Europe. Accueillis chaleureuseme… https://t.co/KXgxeZ5vkA
18:43 J’y crois pas trop ... sûrement un coup de com ...
18:37RT : SNCF: La CGT Cheminots "appellera régulièrement à la grève en juillet et août" et "les dates seront dévoilées au fu… https://t.co/qXSNjEVXG0
18:36 Je pense que nous sommes tous au courant qu'il faudra voir des huit à la place des neuf. Ces panneaux là, sont inutiles.
18:32RT : Le "virage social" de : les vont encore baisser, car elles ne seront plus indexées sur l'infla… https://t.co/f6oD480bjq
18:30Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
17:37RT : ⚠️[PRUDENCE] // Attention feu de poids lourd dans le sens Paris ▶️ Toulouse à hauteur de (s… https://t.co/vhJ163fz0v
16:48Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Une convention à plus-value sécuritaire -> https://t.co/lteSMncUNg
16:45RT : Le hashtag est bien trouvé quand tu écris mal le nom du village que tu soutiens https://t.co/IIqedsBTAt
16:44Sarlat-la-Canéda : « Nous les pauvres, pourquoi nous détestent-ils ? » -> https://t.co/1F76P2xh6R
15:50Dordogne : Énigme en Ribéracois -> https://t.co/SCVVJNtyn7
15:48Périgueux : Le chantier de la clinique Francheville est dans les temps -> https://t.co/iTSXjzNoA8
15:11Saint-Marcel : Retour en images sur un week-end gaulois à Argentomagus -> https://t.co/OQJnm3kaoR
15:11Périgueux : Les cheminots en grève vous invitent à jouer à la pétanque -> https://t.co/mYeHO4SVF9
15:08Périgueux : Les amours d’été en liberté -> https://t.co/MpZXOcn9vI
14:49Périgueux : Profiter de sa vieillesse en toute liberté -> https://t.co/0r6fC3cymA

Un hommage aux oubliées de l’Histoire

A l’occasion de la soirée de lecture organisée par les Amis des Mots, salle Laurentine- Teillet, mercredi soir. Marie-Jo Dumasdelage et Lucien Coindeau, pour la municipalité, sont revenus sur la belle exposition consacrée aux femmes dans la Première guerre mondiale, que propose la Halle aux Grains jusqu’au 25 mars.
Comme l’a noté Marie-Jo Dumasdelage : «Avec la guerre et la propagande, on voit très nettement le rôle dévolu aux femmes. Elles doivent être les épouses mais elles doivent aussi remplacer les hommes dans les champs ou dans les usines. La guerre finie d’ailleurs, cela inquiétera le gouvernement qui prendra des mesures pour qu’elles retournent à la maison.»
Après les fusillés pour l’exemple ou les soldats des contingents coloniaux, c’est donc bien une autre part oubliée de la mémoire de cette guerre que fait revivre Saint-Junien dans le cadre de la Mission Centenaire. Et on ne peut que saluer le travail remarquable réalisé depuis quatre ans dans ce domaine.
La guerre de 1914-1918 en effet signe l’entrée du monde dans la modernité, dans son déroulement comme par ses conséquences. Les images de propagande exposées sont datées bien sûr, mais nous ne devons pas oublier qu’elles évoquent aussi des questions qui, sous une forme différente, sont encore les nôtres aujourd’hui. Fils et filles de la guerre, des figures féminines ou masculines se retrouveront unies dans les années 20 et les années 30 pour tirer les leçons de cette terrible boucherie. Les luttes des femmes ou des peuples coloniaux se lieront aux luttes de la classe ouvrière et du monde paysan. La révolution russe et l’Internationale Communiste porteront un temps l’espoir de cette union, mais qu’en est-il désormais ?
Comme on le voit, cette guerre par ce qu’elle aura révélé de la monstruosité capitaliste reste, encore aujourd’hui, d’une brûlante actualité pour celles et ceux qui s’engagent dans la lutte pour l’émancipation.
Bertrand Catus
Vous souhaitez réagir à cet article? Ecrivez-nous à forum2@l-echo.fr ou directement sur www.l-echo.info/forum

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.