Fil info
22:14 La Corrèze s'incline devant son groupe préféré https://t.co/SHfLEErjCG
20:51 Trop de places assises vendues ce soir pour le concert aux Trois Provinces. Les organis… https://t.co/KMqLYwzL2K
20:46 . Trop de places assises vendues... Les organisateurs demandent à ce que les plus… https://t.co/tvs7v12Ers
20:01 Salle comble ce samedi soir à salle des Trois Provinces. 4000 personnes venues de toute… https://t.co/b2kedDQSTH
17:55Creuse : Le tabou du mal-être paysan | L'Echo https://t.co/Bjy7a3Guk5 via
13:00Région : Le chocolat, un produit courant et pourtant si méconnu | L'Echo https://t.co/yBddTy4LcE via

Les reliquaires, des objets d’art à découvrir ou à redécouvrir

 L’association «Ostensions septennales limousines, patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO», créée au printemps 2015, et qui oeuvre donc, en liaison avec l’UNESCO et le ministère de la culture français, pour la connaissance, la sauvegarde, la valorisation, le rayonnement et la transmission des ostensions septennales limousines, organise une journée d’études consacrée aux reliquaires en tant qu’objets d’art mercredi prochain.Cette journée organisée en partenariat avec la ville de Saint-Junien, aura deux prolongements : une exposition sur le patrimoine culturel immatériel et des ateliers pédagogiques à destination des scolaires.La journée d’études sur le thème des reliquaires comme objets d’art, en tant que telle, aura donc lieu ce mercredi, au Ciné-Bourse de Saint-Junien. Au cours de cette journée, placée sous le patronage de la commission française de l’UNESCO et de la direction régionale des affaires culturelles de Nouvelle-Aquitaine, interviendront des spécialistes, historiens, historiens d’art ou conservateurs.L’accès à cette journée, ouverte à tout public intéressé, est libre et gratuit, dans la limite évidemment des places disponibles, et sur inscription préalable.L’exposition, conçue par l’association qui regroupe les représentants des éléments français inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, comprend 21 panneaux qui présentent le rôle de l’UNESCO, la notion de patrimoine culturel immatériel et chacun des éléments français inscrits à ce patrimoine.Cette exposition sera inaugurée à la fin de la journée d’études, 10 rue Gabriel-Péri, et présentée ensuite dans différents lieux où elle sera accessible gratuitement au plus grand nombre. Les ateliers pédagogiques pour leur part, se dérouleront la veille, dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle consacrée au patrimoine. Ils permettront la rencontre entre une spécialiste de la restauration de l'orfèvrerie et des groupes de scolaires. Les élèves pourront ainsi s’initier au travail sur métal, l'objectif étant de développer leurs connaissances de cet élément du patrimoine que constituent les reliquaires et leurs techniques de restauration. Une très belle initiative qui contribue à valorise et à faire connaître un patrimoine remarquable.