Fil info
13:15RT : : une réforme qui s'attaque aux comme au . L’ensemble des interlocuteurs s… https://t.co/5TiCvKQhIF
13:14RT : Le rapport du gouvernement sur les travaux des époux Rugy confirme donc la réalisation d’un dressing sur mesure en… https://t.co/bevjgUrVWM
13:06[] Interview d’, pilote de l’ 2019, pour à . https://t.co/qXwRUPKZBB
12:17 Aucun souci... https://t.co/FNDIa7bwzn
12:16Sécheresse, le département de la Haute-Vienne placé en "crise renforcée"
12:14Canicule oblige, Le golf est ouvert aux pratiquants de 6h30 à 13h et de 18h à 22h. L’accueil ferme quant à lui à 19h30.
12:12 Quelle honte! Ils vont laisser quoi les petits salariés dont on est en train de casser la retraite… https://t.co/JlSpu1xcnS
12:08 Oups! Erreur rectifiée aujourd'hui.
09:38Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures | L'Echo https://t.co/7CGZCahLNl via
08:49L’ECHO 22 juillet : Merci d’avoir relayé notre lettre ouverte. Pour info, c’est mon prédécesseur q… https://t.co/8mvjb2nJ41
07:38Région : Les vieux gréements mettent le cap sur Vassivière -> https://t.co/XzX1xmoVoI
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.

Les Gilets Jaunes défilent dans les rues

 
Deux rassemblements de Gilets Jaunes étaient prévus samedi matin dans la cité gantière. Dès 9h, à l’appel du collectif des «Gilets Jaunes réfractaires de Saint-Junien», près de 250 personnes se sont rassemblés sur le champ de foire pour une marche citoyenne. 
Après avoir descendu la rue Lucien-Dumas, les manifestants se sont regroupés devant la mairie pour une courte prise de parole suivie de La Marseillaise.
Dans le cortège ce sont principalement des revendications sociales qui étaient mises en avant, sur les taxes bien sûr, mais surtout sur le divorce qui existe actuellement entre le gouvernement et les classes populaires. Les Gilets Jaunes étaient en effet nombreux à réclamer le maintien de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF). Les retraités pour leur part dénonçaient sur leurs pancartes la hausse de la CSG. 
Une couleur «sociale» également présente sur le rond-point d’Hyper U, où avait lieu le second rassemblement, rejoint, en musique, par la marche. C’est en tout cas ce qu’a confirmé Philippe, le porte-parole de celles et de ceux qui occupent ce rond-point depuis deux semaines : «Nous ne voulons plus être dirigés par la finance et par ceux d’en haut. Ils ne comprennent rien à notre situation... Il n’y a pas un ministre qui a déjà vécu avec le SMIC. A un moment il faut bien partager le camembert ! Et puis on en a assez de ce mépris, tout ce que l’on veut c’est pouvoir vivre dignement.»
Autour du barbecue, les discussions sont allées bon train sur ces deux premières semaines de mobilisation, alors que commençaient à parvenir aux Gilets Jaunes les premières nouvelles des rassemblements prévus à Limoges et à Paris. «C’est juste que les gens n’en peuvent plus. L’écologie c’est un prétexte, nous avons besoin de notre voiture, et les pollueurs ce ne sont pas les gens comme nous. C’est de plus en plus difficile d’avoir un travail, on nous pressure de plus en plus, on peut pas boucler les fins de mois et on apprend que l’on va en plus supprimer l’impôt des plus riches. Ca rend les gens fous» expliquait Lisa, venue manifester pour la première fois. Alors qu’hier aucune mobilisation n’était prévue au programme de la journée, il est encore difficile de savoir l’impact qu’auront eu sur le mouvement les événements de ce week-end. 
Une chose est certaine cependant, c’est que ces manifestations lèvent le voile sur la réalité très dure que vivent de nombreux habitants de ce pays, mais aussi sur le cynisme et sur l’incapacité à les comprendre que manifestent ceux qui les gouvernent, ce qui ne pourra qu’avoir des conséquences dans l’avenir.

air max 90 essential sneakers