Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal
00:31[Europe] Homologues danois reçus par l'école hôtelière du Périgord ! 👉 https://t.co/byHmj6wWCM

Méditation sur la fraternité avec un duo circassien

Mardi 30 avril à 20h30, les artistes circassiens Luis et Pedro Sartori do Vale présenteront leur spectacle «Dois» à La Mégisserie.

Ce sont deux frères qui viennent du Brésil. Depuis leur enfance, ils aiment bouger, sauter, jouer de la musique, dessiner, faire de l’escalade, patiner et tirer à l’arc. Maintenant qu’ils sont grands ils aiment faire beaucoup, beaucoup de choses : jongler, monter sur un mat chinois, faire des acrobaties, danser la capoeira, pratiquer le kung-fu, tirer à l’arc, dessiner... et être frère. Et ils aiment s’amuser ensemble, comme des enfants, comme des frères. Ils vont au bout de leurs idées et comme ils savent tout faire de leurs mains, de leurs pieds, de leurs corps, c’est une danse endiablée, mêlant beauté visuelle et prouesse technique, physique, qu’ils présentent. Ils créent des histoires sous nos yeux et nous ne savons pas du tout où ils veulent aller. Ils sont surprenants. Adultes et gamins, penseurs et athlètes. Ils se chamaillent, rigolent comme des bossus de leurs bêtises, inventent la poésie à partir de la flèche et d’un arc. Fragiles et précis, ce sont deux frères qui parlent d’eux, dans la langue visuelle du cirque. Solidaires, virtuoses, espiègles, fraternelles.

Luis et Pedro Sartori do Vale traitent ici de la relation entre frères et sœurs, qui est généralement la plus longue relation dans la vie d’un individu. Une relation complexe et involontaire, marquée en même temps par les sentiments d’empathie et de solidarité et par la rivalité et la compétition. Les deux artistes ont travaillé sur leurs similitudes comme leurs différences, d’apparence, de physicalité, de personnalité et de qualités artistiques et techniques. Sur les caractéristiques qui parfois les unissent, parfois les séparent, parfois les confondent.

Entre tir à l’arc, jonglage, courses-poursuites, bonds de grands chats déliés, ce spectacle haletant est une méditation sur la fraternité qui parle de rivalité, de défi jeté à l’autre, mais aussi de complicité, d’entente et d’osmose.

Tarifs 16 euros, 6 euros, 4 euros. Durée 55 minutes. Tout public à partir de 8 ans.

Contact : 05.55.02.87.98.