Fil info
20:37La Châtre : La fibre optique suscite satisfaction et questions -> https://t.co/IRc7rV0Nac
20:35Châteauroux : «Je pense que le théâtre sauve» -> https://t.co/aAHOjmAGNJ
20:33Châteauroux : Leur refus d’une planète dégradée -> https://t.co/G3b4pvSemx
20:21Annesse-et-Beaulieu : Le patient recherché a été retrouvé -> https://t.co/h35pEBoIur
19:26Périgueux : Découvrir le patrimoine meunier et son histoire -> https://t.co/2pr6xppp4L
19:24Périgueux : Patrick Palem avec la majorité présidentielle -> https://t.co/k9pVZ2xdy6
19:08Annesse-et-Beaulieu : Le patient sort du centre de rééducation... mais ne rentre pas -> https://t.co/74khWa6toV
17:12Bergerac : Fabien Ruet candidat socialiste... dans les paroles, pas dans les actes -> https://t.co/DiAr4aPHx0
16:42 Si se mettait à dire qu’il n’était plus 1 opposant à ...… https://t.co/y8WvQCo8L0
16:24Périgueux : Attention aux collectifs citoyens qui servent à avancer masqués -> https://t.co/mVvilKoKhB
15:31RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt
15:23Périgueux : Porter la parole des morts -> https://t.co/Uu7P5h5Bph
07:24Région : Les dirigeants territoriaux francophones se rencontrent -> https://t.co/VuJ3UwXECG
06:52Pour la campagne des , ça chauffe déjà à Saint-Léon-sur-l'Isle. Dans ce bastion la liste sou… https://t.co/wYhb54aML7
06:48Saint-Léon-sur-l'Isle : Le maire sortant raccroche, un de ses adjoints candidat -> https://t.co/I8l8d02mB1
06:20Grun-Bordas : Une famille relogée après l'incendie de la maison -> https://t.co/Q7b914JAtN
06:05De nouveau, appelés cette nuit près de pour un départ d'incendie dans 1 maison. C dans… https://t.co/gPmA5zdzod
06:02Coulounieix-Chamiers : La maison brûle, elle saute du 1er étage près de Périgueux -> https://t.co/4gMR7K5EsL
23:59Creuse : Dîtes-le avec des fleurs... et des arbres | L'Echo https://t.co/paW3435n7a via
23:26 Va falloir remettre les bottes...

Une cérémonie pour redire où mène le fascisme

Saint-Brice et Saint-Junien

C’est sous une pluie battante, mais avec toutefois des défilés relativement fournis, que se sont déroulées hier les cérémonies de commémoration de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie. A Saint-Junien, les jeunes conseillers du conseil municipal d’enfants ont animé une cérémonie émouvante.

A Saint-Brice-sur-Vienne, Sylvie Tuyéras, maire de la commune a prononcé un discours particulièrement déterminé : «Par l'ampleur des pertes humaines, des destructions matérielles et des souffrances infligées, la deuxième Guerre mondiale se distingue de tous les autres conflits. La guerre est partout, et de tout temps, le recul de la civilisation. Elle est, par nature, une violence instituée par les états envers les peuples.

C’est la pire des maladies du monde, celle qui fabrique des morts et des fous, des ruines et des malades, et qui, depuis qu’elle existe, monte graduellement en sauvagerie.

La guerre de 1939-1945 n’a pas échappé à cette montée dans l’horreur et dans le crime» a-t-elle dit, relevant ensuite l’inhumanité du système concentrationnaire nazi et l’héroïsme de celles et de ceux qui résistèrent et qui, bien souvent, le payèrent de leur vie, avant de dénoncer, dans notre monde actuel, la résurgence des idéologies de haine, «rappelons-nous que les partis d’extrême-droite ont fait leur entrée dans les parlements de bon nombre de pays, comme le parti de Franco en Espagne. Rappelons-nous que partout où les peuples souffrent du libéralisme on observe aussi la banalisation de la xénophobie, des inégalités et des discriminations.

Le Conseil national de la Résistance, en mettant en œuvre son programme adopté dans la clandestinité, baptisé Les jours heureux, avait bâti le socle commun du vivre-ensemble. Ses auteurs avaient voulu nous prémunir du besoin et éradiquer les terrains propices à la montée des idées fascistes. Car, partout où l’espoir se meurt, il ne reste que du ressentiment et de la haine» a-t-elle rappelé avant de conclure: «Le travail de lutte contre les idées fascistes est immense.

C’est le sens de la célébration d’aujourd’hui. Faisons en sorte que le 8 mai soit une mise en garde pour les vivants et, pour les morts de la deuxième Guerre mondiale, un remerciement.

Faisons en sorte de développer une véritable culture de la paix, afin de ne jamais oublier que le monde se construit par la force de l’espoir et de la générosité et non pas les dictatures.

Nous devons réaffirmer que l’avenir harmonieux de l’humanité est fondamentalement lié au respect de la

dignité humaine, à la sauvegarde des libertés et aux perspectives de développement des populations par une plus juste répartition des richesses.

Pour qu’enfin maudite soit la guerre. Et ceux à qui elle profite.»

De belles cérémonies dont on peut toutefois regretter le peu d’écho médiatique, alors que les forces d’extrême-droite risquent de connaître un fort développement de leur influence au sein du parlement européen, à l’occasion des élections du 26 mai prochain.

 

Kawhi Leonard Leaving Jordan Brand