Fil info
11:50Bergerac : Les urgentistes et retraités seront demain dans la rue -> https://t.co/diXeqUobCA
11:43Périgueux : Un combat contre l’oppression et les expulsions -> https://t.co/Nl1MyGJ7OP
11:40Périgueux : Cette France qu’ils voulaient libre et fidèle à ses valeurs -> https://t.co/MGfIuADUep
11:38Périgueux : Aider les patients en précarité -> https://t.co/2ZT8xX3ltW
10:53Tulle : Les facteurs ont déposé un préavis de grève pour lundi prochain -> https://t.co/rUSEJMnHEy
09:06Corrèze : La 4e opération nationale de courtage de l’association UFC-Que Choisir «Énergie moins chère ensemble» pou… https://t.co/wGqqOl5N0K
22:02# # - -Vienne : «Je lis, j’élis» : les coups de cœur des enfants dévoilés -> https://t.co/gu16a1kCD7
21:56# # - -Vienne : Agriculteurs, acteurs de l’énergie renouvelable -> https://t.co/5bBGSNSrKW
21:53# # - -Vienne : La Conf’87 invite les députés à s’engager pour une autre PAC -> https://t.co/SEcFTMPrHL
21:49Région : Gare de Limoges, disparus et cachés depuis 40 ans, des décors Art déco retrouvés -> https://t.co/DdSJ7JDFRH
21:46France : Se reconnaître coupable, le premier pas -> https://t.co/WSTYedMhNu
18:55Indre : Radio France : l’appel du 18 juin massivement suivi -> https://t.co/Y7UbklKoBb
18:52Indre : Grève du Bac reconduite -> https://t.co/ng4AVSnXzR
18:47Châteauroux : Accueil à la mairie : ce qui va changer -> https://t.co/e8ssTcrfFv
18:10RT : Non, BFMTV ne se trompe pas en convertissant 1,69 franc (de 1973) en 1,50 euro (de 2018), contrairement à ce qu'aff… https://t.co/C4qP6volvj
18:08RT : 🇫🇷 | Le 23 mars 2018 à Trèbes, le lieutenant-colonel BELTRAME s'est sacrifié pour que vivent des i… https://t.co/WAf8WvUUHG
17:55RT : Un ours polaire affamé a été repéré en périphérie de la ville industrielle de Norilsk, dans l'Arctique russe, en tr… https://t.co/DjLrDEVXR3
17:54RT : Un limougeaud participe ce soir à l’émission présentée par Samuel Etienne. Nous lui souhaitons bonne chance 💪 https://t.co/j38kI50LGJ
17:54RT : Le directeur de l’Humanité, sera en direct sur notre page à 18h, il donnera des info… https://t.co/YHtLRimefk
16:54Marquay : Recueil de fonds pour restaurer l’église -> https://t.co/KkmxI011pP
15:40Coulounieix-Chamiers : Jour de fête pour les enfants -> https://t.co/KAM6R3WoBD
15:00RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0

Une cérémonie pour redire où mène le fascisme

Saint-Brice et Saint-Junien

C’est sous une pluie battante, mais avec toutefois des défilés relativement fournis, que se sont déroulées hier les cérémonies de commémoration de la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie. A Saint-Junien, les jeunes conseillers du conseil municipal d’enfants ont animé une cérémonie émouvante.

A Saint-Brice-sur-Vienne, Sylvie Tuyéras, maire de la commune a prononcé un discours particulièrement déterminé : «Par l'ampleur des pertes humaines, des destructions matérielles et des souffrances infligées, la deuxième Guerre mondiale se distingue de tous les autres conflits. La guerre est partout, et de tout temps, le recul de la civilisation. Elle est, par nature, une violence instituée par les états envers les peuples.

C’est la pire des maladies du monde, celle qui fabrique des morts et des fous, des ruines et des malades, et qui, depuis qu’elle existe, monte graduellement en sauvagerie.

La guerre de 1939-1945 n’a pas échappé à cette montée dans l’horreur et dans le crime» a-t-elle dit, relevant ensuite l’inhumanité du système concentrationnaire nazi et l’héroïsme de celles et de ceux qui résistèrent et qui, bien souvent, le payèrent de leur vie, avant de dénoncer, dans notre monde actuel, la résurgence des idéologies de haine, «rappelons-nous que les partis d’extrême-droite ont fait leur entrée dans les parlements de bon nombre de pays, comme le parti de Franco en Espagne. Rappelons-nous que partout où les peuples souffrent du libéralisme on observe aussi la banalisation de la xénophobie, des inégalités et des discriminations.

Le Conseil national de la Résistance, en mettant en œuvre son programme adopté dans la clandestinité, baptisé Les jours heureux, avait bâti le socle commun du vivre-ensemble. Ses auteurs avaient voulu nous prémunir du besoin et éradiquer les terrains propices à la montée des idées fascistes. Car, partout où l’espoir se meurt, il ne reste que du ressentiment et de la haine» a-t-elle rappelé avant de conclure: «Le travail de lutte contre les idées fascistes est immense.

C’est le sens de la célébration d’aujourd’hui. Faisons en sorte que le 8 mai soit une mise en garde pour les vivants et, pour les morts de la deuxième Guerre mondiale, un remerciement.

Faisons en sorte de développer une véritable culture de la paix, afin de ne jamais oublier que le monde se construit par la force de l’espoir et de la générosité et non pas les dictatures.

Nous devons réaffirmer que l’avenir harmonieux de l’humanité est fondamentalement lié au respect de la

dignité humaine, à la sauvegarde des libertés et aux perspectives de développement des populations par une plus juste répartition des richesses.

Pour qu’enfin maudite soit la guerre. Et ceux à qui elle profite.»

De belles cérémonies dont on peut toutefois regretter le peu d’écho médiatique, alors que les forces d’extrême-droite risquent de connaître un fort développement de leur influence au sein du parlement européen, à l’occasion des élections du 26 mai prochain.

 

Kawhi Leonard Leaving Jordan Brand