Fil info
18:31RT : de grâce donnez nous le numéro SIRET de La Souterraine Industrie » cette société n’est pas inscrite au registre de commerce !

Plus que carosse, dimanche, la citrouille sera reine...

Fête de la citrouille

Que les feuilles jaunies croustillent sous les pas de gosses papillonnant sur le chemin de l’école, ou que l’humidité grise souffle toute envie de travail chez les plus grands, un automne ne serait pas un véritable automne sans la citrouille et ses bienfaits : le bonheur qui se dégage de sa trogne dodue et le réconfort qu’elle apporte sous forme de velouté, confitures, beignets à base de potiron. Un bonheur dont l’association les journées saint-laurentaises a fait sa soupe. La 15ème édition de la fête de la citrouille aura lieu dimanche.
Un jour de festivité, des mois de préparation : des semis sur 3 kilomètres au printemps, le piochage des champs en juin et une grosse récolte depuis quelques semaines... Très grosse... « On va dépasser les 40 tonnes », annonçait Jean Mareix. Aux côtés d’une vingtaine de bénévoles, le 29 septembre, le président de l’association se consacrait à la récolte, dans sa panoplie habituelle, bottes aux pieds, sourire aux lèvres. « Par rapport à l’année passée, on se retrouve avec 75% de production supplémentaire »
Et elles sont toutes là, avec leur nom à courir à Auteuil : rouge vif d’Étampes, melonettes de Jaspée, Jack o’Lantern, courges spaghetti, turban d’Aladin, 30 variétés différentes dont certaines, en quantités limitées, iront alimenter le stand variété rares. Sans compter une vingtaine de variétés de coloquintes, pour faire bonne mesure... La quantité, et la qualité : « On n’a pas de label bio mais notre production de citrouilles, elle est sans pesticides ni rien... », rappelle le président de l’association.
Rien, aucune attention particulière et au final quelques beaux bébés avoisinant les 80 kilos...  qui passeront pour des myrtilles à côté des mastodontes de 400 kg qui pourraient être présentés pour le concours de la plus grosse citrouille.
Côté animation une nouveauté : la venue d’un sculpteur de légumes  (entres autres... il sculpte aussi des manches d’opinel), qui présentera son travail et organisera, l’après-midi, un atelier sculpture. « Voilà, les gens partiront avec leur citrouille sculptée pour Halloween », conclut Pierre Pauly, bénévole en charge de l’animation. « Même si on n’a rien à voir avec Halloween, il y a quand même des passerelles... »

Programme :
A partir de 9 heures et toute la journée : dégustation, vente (velouté, confitures, beignets à base de potiron) ; expositions vente de cucurbitacées ; concours de la plus grosse citrouille ; concours de la meilleure confiture à base de potirons ; maquillage des enfants, balades à dos de poneys ; Expositions, peinture, sérigraphie, jouets anciens ; présentation avicole ; vide-greniers (organisé par les Saint-Laurent de France) ; marché gourmand ; marché artisanal.
Animation : démonstration de sculpture sur légumes avec atelier Jack O’Lantern à partir de 15h (inscription sur place).
9h30 : randonnée pédestre (organisé par le club de gym).
11h : défilé dans le bourg : arrivée d’une partie de la récolte de citrouilles en musique avec participation des habitants et des enfants de l’école costumés, de Masgot hanté, de Magic country et miss Creuse. Aubade par la banda Les troubl’fêtes.
14h30 : animation par la banda Les troubl’fêtes.
16h30 : lâcher de ballons.
17h : résultat du concours de la meilleure confiture.
17h30 : résultat du concours de la plus grosse citrouille.
Possibilités de restauration sur place.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.