Fil info
09:09# # - -Vienne : Les 20 ans de la petite unité de vie de la cité Thuillat -> https://t.co/hR4Vhnq8sk
09:07# # - -Vienne : Le mariage, tendance néo-trad -> https://t.co/0xOJfisOMS
09:06# # - -Vienne : Le NPA veut faire converger les luttes et les colères -> https://t.co/Jn2P13zXkG
09:04# # - -Vienne : Sensibiliser et inciter le public à être «co-producteur» de sa sécurité -> https://t.co/CwIB6vhDJG
09:00Région : Les besoins de logements d’ici 2030 -> https://t.co/J2azhaYyRv
08:58Région : Nouvelle alerte aux pesticides -> https://t.co/AjzF8p5M3t
03:42 A qq jours de l'appel à manifester de l', 1 coup… https://t.co/HY2B8v1dwZ
03:34Le Buisson-de-Cadouin : (VIDÉO) "Après avoir contribué à la richesse nationale… les agriculteurs retraités priés de… https://t.co/w3AfZdRzCE
00:27«On atteint même les 80% de communes soutenant le maintien des services de la DGFIP sur l’ensemble du territoire» d… https://t.co/r2vyp2A2ra
21:32Lissac-sur-Couze : «La paix et le climat, même combat» -> https://t.co/kulLwpKVBj
21:03 Le rugby c'est aussi (surtout) ici :-)
20:12Châteauroux : Le Racc dompte un vaillant RCI -> https://t.co/GrPFAfmi93
20:08Eguzon-Chantôme : 34e édition : la châtaigne fêtée à tous les goûts -> https://t.co/hens1rOcvU
20:06Châteauroux : Visite guidée du chantier de Balsanéo -> https://t.co/rA1vInVszV
20:01Châteauroux : « L’anguille » ne s’est pas défilée -> https://t.co/kXCUhNPLFq
19:16Bassillac : Un salon sympa et détendu -> https://t.co/G1XWa3OUbU
19:12Marsac-sur-l'Isle : Meurtre ou suicide à Auchan ? -> https://t.co/eLtrah97rh
19:06Saint-Geniès : Grave accident de moto près de Sarlat -> https://t.co/S3cfWd3ytA
18:00Sarlat-la-Canéda : Une saison correcte malgré un mois de mai difficile -> https://t.co/BknniT5IOm
13:19Haute-Vienne : Municipales, Emilie Rabeteau, en lice à Condat-sur-Vienne | L'Echo https://t.co/bHr1ZWHjE3 via
11:08J’ai rarement vu du « participatif » avec les socialistes. En bla-bla oui mais sans plus. Exemple : la large conce… https://t.co/7pGkvWL1hI

Des gorges à découvrir

Loisirs

De gros travaux d’aménagement viennent d’être finalisés sur les gorges de l’Auvézère, entre Anlhiac et Savignac-Lédrier, autant pour la randonnée, qu’elle soit pédestre, cycliste ou même hippique, que pour la pratique du canoë-kayak. Une fête inaugurera ces nouvelles installations le samedi 15 juin de 9 h 30 à 17 h.

Les gorges de l’Auvézère sont un site remarquable qui ne se dévoile qu’au minima, avec son torrent d’eau vive et ses abords escarpés.
Lieu privilégié des sportifs accomplis, il était difficilement accessible aux promenades familiales ou aux balades détendues d’un après-midi ensoleillé. Désormais, après deux ans de travaux, il devient plus fréquentable par tous, même si les difficultés inhérentes à sa configuration restent présentes à certains endroits. « C’est un lieu qui se prête aux activités de pleine nature » indique Germinal Peiro, président du conseil départemental et partie prenante de ce projet lancé par le maire de Saint-Mesmin, le président de la communauté de communes, et les élus du canton. Canoë-kayak, randonnées, mais aussi pêche ou chasse se pratiquent régulièrement dans ces gorges dont les caractéristiques nous projettent d’un coup en milieu montagnard. L’aménagement devait prendre en compte toutes ces pratiques, c’est pourquoi les présidents des fédération de chasse et de pêche, et celui du comité départemental de canoë-kayak ont été associés à la réflexion. Bruno Lamonerie, conseiller départemental d’Isle-Loue-Auvézère, remarque que ce projet a été l’objet du premier contrat de ruralité signé en Dordogne, et confie que dans la réalisation des aménagements, « il y a des parties de haute sécurité, avec héliportage des passerelles pour franchir l’Auvézère ». Si certains travaux ont donc été confiés à des entreprises, tout ce qui concerne les sentiers de randonnée et la signalétique a été réalisé par le biais de chantiers d’insertion. La sécurisation des chemins, leur accessibilité, car à certains endroits on frôle l’escalade, la pose de ponts (deux passerelles ont été mises en place) pour traverser la rivière et continuer son itinéraire viennent compléter tous les équipements existant déjà alentours, comme la base de Rouffiac, située à moins de 10 kilomètres et qui offre camping et gîtes pour individuels ou groupe, plus de très nombreuses activités nautiques ou pédestres.
Ce sont environ 16 kilomètres de sentiers qui ont été réhabilités, sécurisés ou aménagés, portant à plus de 9 000 le nombre de kilomètres de chemin de randonnée sur le département, auxquels il faut ajouter environ 400 kilomè-tres de rivières navigables. C’est dans ce secteur qu’ont été introduits, il y a quelques années, des mouflons. Récemment, la fédération de chasse en a effectué le comptage, et ils sont désormais 74 à vivre dans le secteur et à avoir essaimé jusque vers Villac. « Il y en a un qui stationne en permanence au-dessus du moulin du Pervendoux » glisse Germinal Peiro. Pour grimper sur les pentes escarpées des gorges, nous qui ne sommes pas des mouflons, des marches ont été matérialisées par des petits rondins, afin d’aider dans la progression. Un stade de slalom en eau vive a été implanté ainsi que des parkings, tables de pique-nique, sans oublier la création de huit refuges d’une quinzaine de mètres, sur la Rd72 E5, qui longe puis traverse l’Auvézère pour rejoindre Saint-Mesmin, afin de sécuriser les croisements entre véhicules et/ou avec les randonneurs. On peut rejoindre les gorges de l’Auvézère depuis Rouffiac, les Forges de Savignac et Clairvivre, ces deux derniers sites apportant une touche instructive et historique aux randonnées, qui vont de 2 à 11 km.

Station nature
Suite à l’étude effectuée par un cabinet sur la labellisation « Station nature », la communauté de communes Isle-Loue-Auvézère est apparue comme le territoire répondant à l’ensemble des critères demandés. Ce secteur géographique a donc été choisi pour lancer cette première expérimentation de Station nature en Dordogne.

Nike Air Jordan 1 Mens