Fil info
21:20Saint-Geniès : Issue tragique à l’accident de dimanche près de Sarlat -> https://t.co/vtbgqYzcRB
20:50Périgueux : Les Jeunes Agriculteurs de la Dordogne soutiennent leurs aînés -> https://t.co/7MmyBJe4TS
20:07Saint-Geniez-ô-Merle : Une zone blanche, des tours, un pylône et des explications -> https://t.co/3Z8jUmvacO
20:00Périgueux : Création d'un pôle public d'éradication de l'amiante : réponse mi-novembre -> https://t.co/hcBH2MHFAu
19:52Argenton-sur-Creuse : Faune 36, un centre de soins pour animaux sauvages inédit dans l’Indre -> https://t.co/y22p4lm018
19:51Issoudun : Le 7e Issoudun Reggae temple ce soir et demain au PEPSI -> https://t.co/qmHCRoSlZx
19:43Châteauroux : « Châteauroux Demain » apporte sa contribution à l’enquête sur le PLUi -> https://t.co/AIVABN6Var
19:41Châteauroux : Glyphosate : 58 plaintes déposées -> https://t.co/0EMi2INYYx
18:10RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:08RT : Le 17 octobre 1961, quelques mois avant la fin de la fin de la guerre d'Algérie, des centaines d’Algériens étaient… https://t.co/pH58p21gvX
18:07RT : Le voilà le fameux ruissellement. https://t.co/JjoJAgaEgA
18:06RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
18:06RT : Tulle : "Privée du métier que j'aime" -> https://t.co/y8PBvprmtA
18:06RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:59RT : Selon l'Insee, le taux de pauvreté en France atteint 14,3% en 2018, soit 9,1 millions de Français. 200 000 pauvres… https://t.co/zmud4JGRrL
17:56RT : 🇫🇷 Ce matin, lancement du au lycée Les Vaseix : une première en ! 👉 Promouvoir et déve… https://t.co/VFAwGbPmio
16:57Marsac-sur-l'Isle : Votre BA, c’est fin novembre -> https://t.co/1zVpEqDlVo
16:51Le 1er ministre Édouard Philippe aurait-il finalement renvoyé une note à ses ministres sur les règles en période él… https://t.co/t72BDN0tM6
16:14Sarlat-la-Canéda : Des recherches plastiques en lien avec le compagnonnage -> https://t.co/WrLc9hCHHp
15:39Boulazac : Sécuriser les abords de l’école -> https://t.co/L0K0agLsgH
13:40Beynat : Des châtaignes plein le cabas ! -> https://t.co/pNUj02sCAW
08:17RT : Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ
08:17RT : Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:35# # - -Vienne : Demain, c’est la Frairie : yes ! -> https://t.co/xR4NRe7Beo
07:33# # - -Vienne : "Au bord du rêve", une œuvre très originale -> https://t.co/0AcNK0wU7v
07:30# # - -Vienne : «Now», l’événement qui veut rendre l’économie plus «funky» -> https://t.co/Mo1R1d1Wh3
07:27Région : Cinq ans de prison ferme pour la mère de Séréna -> https://t.co/WCJ2sAfWDi
07:24Région : Service tendu à La Poste -> https://t.co/UJy8P84LKQ

De la difficulté de trouver un associé

Agriculture

En partenariat avec les structures de Nouvelle Aquitaine, l’ADEAR Limousin a organisé durant deux jours des visites de fermes à reprendre ou en recherche d’associés.
«Passage de Relais» est une opération un peu particulière. Elle cherche à connecter des porteurs de projet en recherche de foncier et des   agriculteurs. Mais durant l’une de ces visites la semaine dernière, au GAEC des Prés verts  à Saint-Mexant, les porteurs de projets ne sont pas  bousculés au portillon : «S’il n’y avait pas cette classe aujourd’hui, il n’y aurait eu personne» se désole Marion Chauprade de l’ADEAR. Cette classe d’une vingtaine d’élèves du lycée agricole de Naves ne comporte pas vraiment de porteurs de projets. Ils sont venus pour s’entretenir des méthodes de production de Joris Mertens, éleveur et producteur de fromage associé avec sa mère dans ce GAEC. «Moi je suis en recherche d’associé, depuis un an» explique-t-il.
Sa mère quittant le GAEC pour prendre sa retraite en 2019, le besoin de trouver quelqu’un capable de reprendre ses parts en s’investissant financièrement et techniquement sur l’exploitation devient urgent. «Il n’y a pas beaucoup de candidats pour de la transmission d’entreprise et des associations dans le monde agricole actuel. Il y a de nombreux petits porteurs de projets, mais  plutôt orientés maraîchage».
Pour cette exploitation laitière de 39 hectares, la recherche d’un associé vire un peu au casse-tête. Le GAEC produit deux types de fromages : le Chassagnol inspiré du reblochon et la Tome des Prés verts. Le profil recherché par Joris Mertens est celui de «quelqu’un qui a déjà de l’expérience sur un élevage». Il y a bien des candidats, «mais ils sont trop rares. Et il faut du temps pour apprendre à se connaître. Si la personne est vraiment dans l’optique de s’associer, un stage de parrainage est possible : c’est financé par la Région pendant 6 mois renouvelables». Pour l’instant, faute de mieux, il a «embauché une salariée depuis cet été, mais ça ne règle pas tous les problèmes».
GAEC des Prés verts. La Chassagne à Saint-Mexant. 06.88.72.65.63

Air Jordan XI 11 Kid