Fil info
17:16RT : Villeroy débloqué pour le week-end car les camions ne roulent pas…. On revient en force. Reposez vous. GM&S. https://t.co/f59aaideCO
16:20L'Echo https://t.co/PIAt84wAqz
16:18L'Echo https://t.co/pwZTsNX4MW
16:13L'Echo https://t.co/yvjiZfBASJ
16:12L'Echo https://t.co/vpiGWbmPqf
15:56L'Echo https://t.co/6XKpvLgkDx
12:37RT : : La tente Quechua symbole de la lutte des GM&S... Les salariés entament le 4e jour de blocage du site Rena… https://t.co/Cb1z00BIeu
12:36RT : Corrèze : Les buralistes en colère : 15 radars automatiques bâchés -> https://t.co/OwL6iu1wWa
10:59L'Echo https://t.co/DwKm1usA00
09:15Dans notre édition aujourd'hui : - Social : Faire avec l'AVEC ne sera pas évident pour la culture en Limousin. -... https://t.co/d6w26HCvoJ
23:27L'Echo https://t.co/ij4l91wem0
23:25L'Echo https://t.co/AbKFcQWXgJ
23:22La une du Vendredi 21 Juillet 2017 https://t.co/pcnadmCuww
22:00RT : Mais si les n'avaient pas bougé, il y a un moment qu'on ne négocierait plus rien ! https://t.co/VzJX0eaPlr
21:06RT : En AG à Villeroy , les GM&S décide de maintenir le blocage de Renault en dépit de la demande de Bruno Le Mair… https://t.co/GiLrQw2RkU
20:02L'Echo https://t.co/Zkg8S9hj7c
18:50L'Echo https://t.co/m9oXgLHoNh
18:41Appel au bénévolat Angelica a 2 ans et demi. Depuis peu, on lui a diagnostiqué un trouble du spectre autistique.... https://t.co/SB3NZcVMeN

La gémellité ou l’expérience d’une parentalité au carré

Jumeaux St Pa

L’association Jumeaux Saint-Pa organisait ce week-end sa première manifestation. Entre randos, apéritifs dansants et autres repas, l’objectif était avant tout de créer un espace de rencontres et de conseil pour accompagner une parentalité un brin spéciale.

Saint-Pardoux-l’Ortigier accueillait une première en Corrèze : un week-end festif dont le fil rouge était la gémellité. L’occasion de découvrir une parentalité à part. Car si une naissance est toujours vécue comme un grand chambardement, la livraison en double ou triple exemplaires vire rapidement à l’exercice de style, pour lequel organisation et système D sont les maîtres mots.
La réception de l’annonce d’un double heureux événement est aussi vécue de manière totalement différente selon les parents. «ça peut-être le chaos notamment s’il y a déjà une fratrie. Tout dépend des parents» indique Céline Debrie, médecin généraliste et mère de jumeaux. «Dès lors, il faut prévoir et s’organiser».
Car l’écueil de l’enfant unique évacué, c’est aussi tout un cadre de vie qu’il faut souvent revoir. Logement, véhicule, matériel, changes, vêtements, il faut parfois tout penser en plus grand... avec tous les frais qui vont avec. Mais outre les questions matérielles c’est aussi et surtout toute une gestion de vie qu’il faut revoir. «Le plus important est que lesparents trouvent un équilibre. Il faut du soutien que ce soit auprès des grands-parents, des amis ou des associations car pendant un à deux ans, on perd un peu sa vie sociale» confie-t-elle. «Il est important de s’accorder du repos et du temps pour soi » conseille-t-elle. La gémellité recèle aussi quelques moments éprouvants auxquels ont ne pense pas de prime abords. Outre les courtes nuits des débuts puissance deux, viennent s’ajouter les tracas liés aux maladies infantiles. «Pour la varicelle par exemple, il y a eu quinze jours pour le premier puis quinze autres pour le second. Au final l’épisode aura duré un mois» explique le père, Cédric Daragon également médecin généraliste.
Des retours d’expérience que les parents de jumeaux évitent pourtant de dramatiser. «C’est peu ou prou les problèmes que l’on rencontre dans une fratrie plus classique». De la fratrie, il était aussi souvent question dans les discussions à Saint-Pardoux, notamment quand un «couple» de frères ou de sœurs apparaît après un premier enfant. «L’équilibre est aussi à trouver entre l’attention que l’on octroie à chacun des enfants, ce qui n’est pas toujours facile quand on a la tête dans le guidon avec des jumeaux» explique Marie Lafabrègue, maman de jumeaux et spécialisée dans l’accompagnement bien-être parent-enfant. Un équilibre difficile à concilier qui revient souvent parmi les témoignages de parents confrontés à cette situation.
Car la gémellité est aussi à penser du côté des enfants et de leur construction personnelle. «Ce n’est pas parce que nous sommes jumeaux que tout se passe bien entre frères et sœurs ou que les relations sont fusionnelles. Tout le monde est différent. Il faut faire attention aux étiquettes» souligne Amélie Peyrol, éducatrice spécialisée dans le soutien à parentalité et à l’éducatif. «Beaucoup de gens portent un regard qui confine au spectacle, comme s’il s’agissait de bêtes de foire». Ce sont donc toute une série de clichés et de fantasmes qu’il faut constamment démonter. «Les jumeaux sont une fratrie comme une autre. Il n’y a pas de monde fantastique parallèle qui lui est lié, ou de connexion surnaturelle» insiste-t-elle.
«De par leur développement concomitant, des jumeaux sont amenés à se copier. On dit qu’ils ont leur propre langage mais c’est avant tout du mimétisme, un peu comme un couple» explique Céline Debrie.

«A l’école cela a été un peu dur»

Ce regard, Juliette, 33 ans, déclare en avoir souffert pendant son enfance. «Avec ma sœur nous nous sommes toujours bien entendues. Mais à l’école cela a été un peu dur, on nous a toujours regardé différemment. Nous avons été «les jumelles» pendant toute notre scolarité jusqu’au collège. Difficile dans ces conditions de trouver son identité» confie la jumelle, ce qui ne l’empêche aujourd’hui d’appeler sa sœur vingt fois par jour. 
Témoignages et retours d’expériences ont donc été au cœur de ce week-end Jumeaux Saint-Pa. Alors, vraiment sympa la gémellité ? «Même si parfois on a l’impression de pas s’en sortir c’est aussi deux fois plus d’amour en même temps», fait aussitôt valoir une mère.

Mathieu Andreau

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.