Fil info
15:15RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
15:14RT : Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:57RT : Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:47Entraînement ce matin au Dorat de l'équipe de France de tonte de moutons et ce, avant le mondial qui va se dérouler… https://t.co/rrOwhYzOPr
12:39RT : Julien Lauprêtre vient de nous quitter. Président du , il était la générosité faite homme. Merci Julie… https://t.co/eL3fTHlzpG
12:39Julien Lauprêtre, président national du Secours populaire est décédé. Il était venu à Limoges en octobre dernier lo… https://t.co/L2QRTXvjqP
12:32L'accident s'est produit à Milhac-d'Auberoche, et non Sainte-Marie...
11:55 : attention, suite à une collision entre deux voitures à Sainte-Marie-de-Chignac, la circulatio… https://t.co/idnzelJlWU
11:25RT : Au coeur de la revolution syrienne: Burning Country. Presentation avec Leila Al-Shami au MGT 26.04 21h https://t.co/u6PolgPAVH
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.

Haro sur les zones blanches de téléphonie mobile

Dans le cadre d’un nouveau programme de déploiement de la téléphonie mobile visant à éradiquer les zones blanches, le premier pylône d’une série de 19 a été levé mercredi à Saint-Privat-des-Prés. Un soulagement pour les acteurs de la commune.

Une conversation qui se coupe brusquement ou qui devient hâchée et incompréhensible, une impossibilité d’accéder à des données internet voire carrément une absence de signal de réseau. N’importe qui ayant séjourné en Dordogne aura vécu pareille mésaventure avec son téléphone portable. En cause, les zones blanches, nombreuses à faire râler, surtout quand certains bourg, comme celui de Saint-Privat-des-Prés, sont complètement coupés du monde, amputant fortement la capacité à attirer des entreprises ou des artisans, voire empêchant le médecin de travailler sereinement. Sans compter les touristes incapables de se déconnecter durant leur séjour et dont l’une des premières priorités est de savoir où et comment se connecter à la téléphonie et à l’internet mobile.
Reste que ces expériences aussi désagréables pourraient-elles être, sont sur le point d’être sérieusement modifiées avec le déploiement de nouveaux pylônes de téléphonie mobile dans le cadre d’un accord national signé au mois de janvier entre le gourvernement, l’Acerp et les opérateurs privés, visant à supprimer les zones blanches répertoritées par l’Acerp (Autorité de régulation des communications).
Trente mètres de haut, une voilure maximale de 15 m2, le tout fixé sur une base de béton de cinq mètres par cinq et d’une profondeur de 1,50 mètres, le premier pylône de la série de 19 programmés a été levé hier sur les hauteurs de Saint-Privat-des-Prés. Le tout sous l’égide du syndicat mixte Périgord numérique, maître d’ouvrage des trois premiers pylônes identifiés comme prioritaires et qui vont être déployés à Saint-Privat-des-Prés, Bouzic et Valeuil, pour un coût moyen de 120 000 euros, l’Etat en prenant à sa charge 80 000 euros, le syndicat 20 000 euros et pour le cas de Saint-Privat-des-Prés, le SDE 24, 23 000 euros pour l’acheminement des réseaux électriques. La commune ayant mis à disposition le terrain et le chemin d’accès. Ce premier pylône sera ensuite loué à Free, qui doit le mettre en service d’ici deux à six mois maximum.
Quant aux autres pylônes, ils seront construits par les opérateurs privés, sous le contrôle du syndicat mixte Périgord numérique. Quatre nouveaux pylônes sont prévus sur trois sites en Dordogne, à Saint-Amand-de-Coly, Veyrines-de-Domme et deux sur le secteur de Borrèze, Jayac, Nadaillac et Paulin. D’autres verront également le jour à Grand Brassac ou encore à Antonne. Cinq sites doivent être équipés cette année, et onze en 2019. A partir de 2020, au moins six autres pylônes supplémentaires seront construits. Les zones blanches et les axes routiers majeurs comme l’A89 et la RN 21 sont prioriataires, conformément à l’accord national qui prévoit la construction de 20 000 pylônes en trois ans, 5 000 par opérateur.