Des oeuvres végétale pour orner l'église

Culture

Depuis l’an dernier, pour valoriser le patrimoine de la commune et notamment son église Saint-Quentin si particulière avec son clocher-mur indépendant, la municipalité de Saint-Quentin-la-Chabanne, à quelques encablures de Felletin, installe durant l’été une exposition.  Après Pierre Marescau la première année, place à Irène Morgadinho et Robert Ramillon, cet été.
Les premières œuvres que le public voit en entrant dans l’église sont celles d’Irène Morgadinho. Il s’agit d’un travail d’encrage. Parfois plusieurs passages à la presse sont nécessaires mais rien n’est retouché, «dame nature fait le reste», avoue l’artiste. Ces œuvres sur papier sont visibles dans la nef, de chaque côté. Les couleurs, les formes attirent les regards. Son travail se poursuit dans la crypte souterraine de l’église où se trouve une Vierge noire, une particularité de l’église de Saint-Quentin-la-Chabanne et qui fait l’objet grâce à Robert Ramillon, également prêtre orthodoxe, d’une procession chaque 15 août. En effet, pour cette exposition, Irène Morgadinho a décidé de garder ses plaques d’encrage pour une impression sur plexi. Elle aimerait approfondir ce travail.
Retour dans l’église, après les œuvres d’Irène Morgadinho, celles de Robert Ramillon prennent le relais. Les feuilles deviennent des fleurs. Ses huiles sur toiles sont des bouquets «qu’ils n’arrosent jamais (sic). C’est la quintessence de ce qu’on a peut-être dans notre esprit», souligne-t-il. L’ensemble se mêle parfaitement, «ça anime l’église, ça met de la couleur», notent les premiers curieux lors du vernissage. Ce jusqu’à l’autel. «ça orne admirablement  l’église», confie quant à lui le ministre André Chandernagor, l’œil toujours aussi avisé.
Laissez-vous tenter !
L’exposition est  visible jusqu’au 15 septembre, tous les jours de 10 heures à 18 heures. Entrée libre.

Nike WMNS Air Presto Particle Beige 878068-201