Fil info
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf
15:11RT : A dérouler pour ne pas oublier qu'il y a des "journalistes" (qui servent plus la soupe qu'autre chose....) et des… https://t.co/sjW76fq6yX
15:10RT : Une foule de plusieurs milliers d'opposants au G7 a entamé à Hendaye une marche de quatre kilomètres vers Irun, de… https://t.co/PVO9VLe2n0
14:46Bergerac : Si le sas du bar discothèque n’était pas surveillé, l’entrée, si… et bonjour la dérouillée -> https://t.co/CMvnxHSrKa
13:50RT : utilise une loi "antiterroriste" pour empêcher un journaliste militant allemand de couvrir le contre… https://t.co/VQUtiOmz7j
13:50RT : La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
13:49RT : Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
13:16La fête du Bois de la Croix Rouge en mode banquet autour des fameuses farcidures avant la poursuite des festivités. https://t.co/A4ORvCj9Ht
11:26Brive-la-Gaillarde : Le petit commerce is not dead ! -> https://t.co/ZJMbZxtHmr
07:28France : Façon canicule jusqu’à Périgueux -> https://t.co/ezfk0oCtNH
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/QChwZhUyRk
07:27# # - : Payer pour stationner ou comment se prendre la tête -> https://t.co/SEUDBqk9HM
07:19# # - -Vienne : Liaison Limoges-Poitiers: des opérations d’aménagement en cours d’étude -> https://t.co/kkHAjvLRbf
07:14France : D’importants travaux débutent lundi -> https://t.co/1SH5xI7j8w
07:06Région : Près de 400 cavaliers en lice à Pompadour -> https://t.co/v61HQKUKwp
06:55Castels : Un gîte du Périgord Noir ravagé par le feu -> https://t.co/Iz0fpC1sK2

Un festival de talent et de virtuosité

Musique classique

La 43e édition du festival de musique de Saint-Robert débute aujourd’hui par un concert d’inauguration et une exposition d’art contemporain. Jusqu’au 14 août, les grands noms du classique donnent rendez-vous aux mélomanes dans l’église de ce plus beau village de France.

Depuis plus de quarante ans, le festival de Saint-Robert mêle patrimoine, arts plastiques et musique classique. Des artistes de renoms se produisent, chaque été, dans l’église de ce plus beau village de France. Et ce, dans une ambiance populaire au sens noble du terme.
La 43e édition débute ce soir par un concert d’inauguration gratuit, donné par le Choeur Jubilate à 17 heures, dans le kiosque à musique. Cet ensemble interprétera des extraits du Requiem de Fauré et des chants grégoriens. Ensuite, à 18 heures, «Les Amis de Saint-Robert», organisateurs du festival, procéderont au vernissage de la double exposition de peintures et sculptures, à la salle André Rousseau.
Les festivaliers découvriront les oeuvres de Sophie Desvilles Helme-Guizon. Des pièces dynamiques, hautes en couleurs et en harmonie qui oscillent entre peintures abstraites, semi-abstraites, marines ou portraits. A leur côté, figurent les sculptures de Patrick Audevart. Ce céramiste travaille à l’ENSA, à Limoges, en qualité de responsable de l’atelier couleur. A partir de fragments ou tessons de porcelaine qu’il incruste dans des bois, il donne vie à des totems.
La manifestation culturelle reprend ensuite, dès le 1er août, avec cinq concerts de grande qualité au programme. Le public ne pourra sans doute pas résister au talent et à la fantaisie du quatuor Debussy. Depuis vingt ans, cette formation défend une musique «classique» ouverte, vivante et créative. Elle se produira le 1er août, à 21 heures, à l’église et proposera l’Adagio de Chostakovitch (quatuor n° 8 et 11) et un quatuor de Dvorak.
Le 4 août, place à un duo de jeunes prodiges : le violoncelliste Edgar Moreau et le pianiste David Kadouch. Le premier a reçu la Victoire de la musique 2015, dans la catégorie artiste instrumental. Le second a été plusieurs fois salué par de nombreux prix. Déjà habitués des scènes internationales, ils font étape à Saint-Robert le temps d’une soirée, pour interpréter l’Arpeggione de Schubert, la Sonate en mi mineur de Brahms et une Sonate de Chostakovitch. Rendez-vous à 21 heures, à l’église.
Le 6 août, Romain Leleu, devenu «Le» trompettiste français, leader d’une nouvelle génération et relève de Maurice André, jouera avec l’Ensemble «Convergences». Ce groupe a été créé sous son impulsion. Il rassemble des musiciens et des chambristes issus des plus grands orchestres français. Dès 21 heures à l’église, les mélomanes apprécieront le jeu virtuose et élégant du trompettiste sur des oeuvres de Schubert et de
Beethoven.
La musique baroque fait son retour au festival cette année avec le baryton Arnaud Marzorati et la soprano Céline Laly. Le 11 août, ils présenteront leur spectacle intitulé «La clique des Lunaisiens». Avec des pièces de Rousseau, Pergolèse et Rameau, il plonge dans le XVIIIe siècle pré-romantique où la musique champêtre était à la mode.
Enfin, le 14 août, l’équipe de l’orchestre de chambre de la Nouvelle Europe terminera, comme chaque année, la série de concerts. Créé en 2002 par Nicolas Krauze, cette formation se situe à la frontière entre musique de chambre et orchestre.
Elle se compose de jeunes musiciens européens qui ont en commun une approche musicale et une exigence technique exceptionnelles, propres aux solistes et chambristes. Elle emmènera avec panache l’Adagio de Barber, les Trilles du diable de Tartini, la Sérénade pour cordes de Joseph Suk.


Tarifs
Tous les concerts sont à 25 euros (plein) et à 18 euros (réduit). Gratuit pour les moins de douze ans. Pass trois concerts pour 65 euros ou 50 euros. Pass cinq concerts pour 100 euros ou 80 euros.
Renseignements au 05 55 24 08 80 et sur www.festival-saint-robert.com
Les concerts ont lieu à 21 heures, à l’église.

Exposition
A voir tous les jours, de 15 heures à 19 heures, et après les concerts à la salle André Rousseau.

BB9486 adidas Crazy BYW Low AMM Noble Ink