Fil info
23:32France : Can Dündar : « Erdogan est prêt à tout pour ne pas perdre » -> https://t.co/EEORIcrfka
23:26France : Edouard Philippe sur la Route de la soie en Chine -> https://t.co/7spX09AqNQ
23:23International : Grèce : le prix douloureux de la souveraineté financière -> https://t.co/73XW1JHN9k
22:07Egletons : La nature s'expose dans la ville -> https://t.co/3ZT1hVTlqO
22:02Corrèze : Laura Flessel en Corrèze : une visite équilibrée entre haut niveau et sport pour tous -> https://t.co/0HUWcBH5R0
21:06Rugby : Brûler d’une possible fièvre -> https://t.co/R83zYYChkr
21:03Football : La France en apnée mais c'est elle qui respire le mieux -> https://t.co/uHpY6CNAcq
20:23Périgueux : Majorité : la fracture est consommée -> https://t.co/vy3bfdUrfU
19:49Région : Meurtre de l’avenue Berthelot : le suspect mis en détention -> https://t.co/iN5wfivmFG
19:48Périgueux : Éclaircissements sur l’affaire des coups de feu -> https://t.co/8ySSgkwF72
19:10RT : En déplacement en , la ministre des Sports a remis l’insigne d’Officier de la Légion d’… https://t.co/UnHrtzejJa
18:34Elus, membres des chambres consulaires, chefs d’entreprise... les participants aux groupes de travail dans le cadre… https://t.co/m2p24nexd4
17:55C’est au cœur de la campagne, dans le village de Ventenat sur la commune de Trois-Fonds, qu’un duo à la ville comme… https://t.co/5WEWnvKFY4
17:45 -Vienne - : Combien sans solution pour la rentrée prochaine ? -> https://t.co/CrvOPulfFB
17:32Bergerac : la détermination des cheminots s’affiche en gare -> https://t.co/ZI42kOAyS8
17:28Bergerac : Amiante : près de 3 000 signatures remises au PDG d’Eurenco -> https://t.co/ccmyEHeYy9
16:56 Bonjour, cet article ne vous convient peut-être pas, mais il… https://t.co/7qUDTxQlyb
16:50RT : Rassemblement devant le tribunal administratif de Limoges 21/06 https://t.co/BqBpVUMI1A
16:50RT : France : SNCF : la justice donne raison aux cheminots -> https://t.co/9RtzCzYkro
16:50RT : Le conseil départemental de Creuse, opposé à la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires qui doit entrer en… https://t.co/ArIbphHJCh
16:50RT : Comme dans plusieurs départements, le site Enedis d'aubusson est bloqué. Les salariés veulent alerter la population… https://t.co/s0trSYH6Vb
16:36Saint-Astier : Les rugbymen de l’USAN en Italie pour une cause noble -> https://t.co/gE20c68a1c
16:32Périgueux : Le comité féminin en campagne à Terre en fête -> https://t.co/3OgwUY73bR
16:31Sarlat-la-Canéda : Un travail très valorisant pour les élèves de Segpa -> https://t.co/lOMAl7XUIM
15:44Condat-sur-Vézère : Tous en soutien aux cheminots -> https://t.co/PvkmrQlJNJ
11:47Salon du livre Plumes en Berry diamanche 24 juin avec https://t.co/fZzkyQzwep https://t.co/jSaCtf9fkx

L'exemple de Mouhamadou Diao venu étudier en Creuse

Education

Depuis le 25 septembre, Mouhamadou Diao a rejoint la classe de Seconde MELEC (Métiers de l’électricité et de ses environnements connectés) du Lycée Professionnel Louis Gaston Roussillat de Saint-Vaury. Il est accueilli dans ce lycée dans le cadre d’un partenariat entre l’établissement professionnel et l’association ASSEEPT Casamance basée à Saint-Vaury et dirigée par Yaya Mballo qui accompagne le lycée de Guiré Yéro Bocar (Sénégal), d’où vient l’élève.
Les Chambres de métiers de Kolda (Sénégal), la commune de Guiré Yéro Bocar, le Conseil départemental de Kolda, partenaires sénégalais d’ASSEEPT Casamance, ont contribué à la mise en œuvre du projet pour permettre l’arrivée du jeune élève.
Arrivé samedi 23 septembre en Creuse, depuis le Sénégal, l’acclimatation de Mouhamadou a été de très courte durée pour quelqu’un qui n’avait jamais connu de ville.
Le lundi 25 septembre, à 8h30, il a été chaleureusement accueilli par le proviseur Laurence Chronopoulos, et toute son équipe.
Il a été tout de suite mis dans le bain : son entrée en matière, immédiate s’est faite par le biais des élections des délégués de classe qui a eu lieu le même jour, à la première heure. Il mettait ainsi le pied directement dans la vie démocratique scolaire avant de devoir faire face au professeur de mathématique juste après, qui par ailleurs est son professeur principal.
Mouhamadou Diao est né à Guiré Yéro Bocar, située à 20 km de la ville la plus proche (Kolda) et l’électricité y est un luxe. Son contact avec la ville s’est fait dans le cadre de la préparation de son voyage, notamment pour les formalités administratives qui se font à Dakar, à 700 km de chez lui. C’est dire qu’il est bien dépaysé, malgré la ruralité de la Creuse qui, pour bien des aspects, notamment forestiers et pluviométriques, ressemble à la Casamance.
Il était le meilleur élève du lycée de Guiré Yéro Bocar, une commune rurale de la région de Kolda, dans l’ancienne Casamance (sud Sénégal). Ce lycée est en partenariat avec ASSEEPT Casamance qui lui apporte son appui sous forme de récompenses pour les meilleurs et sous forme de soutien en manuels scolaires (collectés en Creuse) et en documentation diverse. Un projet de construction d’une bibliothèque est d’ailleurs engagé par l’association, le fonds documentaire acheminé par ASSEEPT (plus de 3000 ouvrages) étant dans une salle provisoire.
C’est pour aider à maintenir les élèves à l’école et limiter l’exode rural et l’émigration vers l’Espagne (principale destination des jeunes de ce village) que Yaya Mballo, originaire de la commune, a mis en place cette forme d’appui, par le biais de son association ASSEEPT Casamance.
Cette année, avec l’accord du lycée de Saint-Vaury, la récompense a été de faire venir le meilleur du lycée Guiré Yéro Bocar pour un enseignement professionnel bien adapté aux besoins locaux. M. Diao a été l’élève le plus méritant, de par ses brillants résultats scolaires et de par son comportement (conduite).
La venue de Mouhamadou sera d’autant plus bénéfique que déjà, dans le village, les élèves veulent tous suivre son exemple pour espérer être le prochain à gagner le voyage. A défaut, non seulement ils seront restés à l’école jusqu’à l’obtention du bac, mais ils auront aussi un niveau correct et seront moins tentés par l’émigration, notamment clandestine.
Pour ce qui est du séjour de Mouhamadou Diao, il est fixé pour trois ans, le temps d’obtenir un baccalauréat professionnel.
Demi-pensionnaire au lycée, deux familles de Guéret, adhérentes à ASSEPT Casamance, ont décidé de l’accueillir, alternativement, chez elles, pour la durée de son séjour. Il est prévu qu’il reparte au Sénégal, chaque année, pendant les grandes vacances scolaires, pour éviter une longue rupture avec son pays. Par la suite, l’année de l’obtention de son diplôme, il lui sera préparé son retour définitif à Guiré Yéro Bocar.
En effet, la Chambre de métiers de Kolda, très impliqué dans le projet, lui préparera son retour au pays par un accompagnement personnalisé pour la création de son entreprise et son installation au village.
Cet accueil offre de belles perspectives de partenariat.

 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.