Fil info
23:15 Le label tant convoité, qui a valu au une en… https://t.co/QhS9yRWBon
23:04Périgueux : Salué, le Sans Réserve se rassure sur son avenir -> https://t.co/yhRaS6ZL31
21:22Périgueux : Un piéton renversé en centre-ville -> https://t.co/8t76Xiyzij
18:10Mauzac-et-Grand-Castang : Début d'incendie près de Bergerac : les occupants arrachés à la fumée -> https://t.co/7tcCB10HkM
16:45RT : Bonjour , ça vous fait quoi d'être le seul président qui gaze des manifestants pour le climat ? La… https://t.co/rj5HnrwV0g
15:56RT : Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
15:53Brive-la-Gaillarde : Images positives sur grand écran -> https://t.co/DKRqbSSLxC
14:53Périgueux : (VIDÉO) "Si, on va aller vers la désobéissance civile !" -> https://t.co/JidZh8UPlH
14:19Belle mobilisation à Limoges ce matin pour le climat https://t.co/TTcLacPahg
13:55RT : Lano, magnifique taureau du gaec Camus père et fils, prix de championnat mâle au National limousin à Périgueux
13:06Périgueux : Périgueux célèbre l'agriculture de la Dordogne -> https://t.co/5fpJgOVP1B
08:27# # - : Toques et porcelaine, du bon dans du beau -> https://t.co/BQvyq28tFL
08:24-Claude Leblois Guérin - -Vienne : Pour Jean-Claude Leblois, pas question de stopper les proj… https://t.co/ezOrFnoJve
08:18# # - -Vienne : Hercule : c’est non ! -> https://t.co/e7w2guEo85
08:14Région : La petite mercerie dans la prairie -> https://t.co/ffLySXtqCC
08:10Région : La compagnie Chalair Aviation prend son envol à Limoges -> https://t.co/pcKku41F2g
08:00Flaugeac : L'accident en entraine un autre -> https://t.co/PWqKwDDpEB
07:52Environ 100 employés de contraints de quitter leurs postes le tps de l'intervention des… https://t.co/fXgSrtUkpH
07:45Sarlat-la-Canéda : Evacuation de Coloplast : une centaine de personnels impactés -> https://t.co/05fXYLpC0G
06:58 Au service juridique qu'elle a créé au "en voit des vertes et des pas mûr… https://t.co/J8eO32naJw
06:51Périgueux : Nadia Zrari, l'ange gardien du SDIS 24 -> https://t.co/FYbUXgwLgh

Un toit, quatorze professionnnels

Inauguration

Comme un fragment d’histoire de Saint-Vaury, la bâtisse aura un temps vu défiler les vaches, un temps, les tonneaux de vin, et entre les deux, les premiers employés de la Valette en attente de la construction des premiers HLM. Cette petite bâtisse aura aussi, à un moment, selon les dires, été témoin de choses moins avouables... et elle a vu ces dernières années, les allées et venues  quotidiennes d’ouvriers du bâtiment - et plus ou moins régulières de quelques élus. La maison que l’on continue à appeler Gasnet, du nom de la dernière à l’avoir habitée, 8 place du 11 novembre, cédée par la commune à l’Agglo pour 1 € symbolique, abrite la très attendue maison de santé pluri-professionnelle.
D’abord envisagé, en 2014, comme une antenne de la maison de santé pluri-professionnelle de La Celle-Dunoise, le projet finalement validé en 2016, aura, lui aussi, vu du pays, il aura eu le temps de connaître le pays de Guéret Saint-Vaury et de voir le Limousin devenir la Nouvelle-Aquitaine.  Année après année, le bâtiment est cédé, le permis de construire est déposé et les travaux entamés... C’était la dernière étape, débutée à l’automne 2017. « C’est l’aboutissement d’un long projet, il y a eu beaucoup de tractations, il a d’abord fallu monter le réseau de santé, fédérer les praticiens sur le secteur, en attirer d’autres, deux médecins, un dentiste, un kiné... », retrace le maire de Saint-Vaury, Philippe Bayol.
Très attendue, parce que le projet a débuté en 2009... et très attendue parce qu’il est censé répondre à une demande très forte des habitants du Pays : le besoin de santé de proximité, posé à l’époque comme priorité numéro 1.
Pour répondre à la problématique de désertification médicale sur le territoire communautaire et plus généralement, sur le territoire creusois -les praticiens de la MSP comptent déjà dans leur patientèle des habitants de Fleurat ou du Grand-Bourg-... Un chapeau, -d’une surface de 743,55 m², 10 cabinets aux professionnels de santé, et trois cabinets polyvalents pour des consultations avancées ou des professionnels partenaires-, et dessous, quatorze praticiens (1), dont neuf nouveaux arrivants, qui exercent de manière libérale mais tissent des liens forts entre eux.
Petit plus, elle pourrait constituer également un critère d’attractivité pour de nouveaux professionnels. « On espère bien sûr que cette dynamique va attirer d’autres praticiens, et que ça va donner un coup de fouet à la redynamisation du centre bourg », souligne Philippe Bayol. « On est quand même dans une dynamique positive malgré la fermeture de la perception et le départ des facteurs... »

(1) À savoir : Stéphanie Savoy, psychologue, psychothérapeute ; Jean-Luc Stievenart, psychomotricien ; Marie Martin, pédicure, podologue ; Sandrine Nicolas, ostéopathe ; Audrey Lafont, masseur, kinésithérapeute ; Céline Mirguet, masseur, kinésithérapeute ; Côme Nimpagaritse, médecine générale ; Xavier Jamet, médecine générale ; Maen Alissa, chirurgien dentiste ; Christian, Éric, Jérémy et Benjamin Redon, cabinet infirmiers et Élisabeth Caillez, rééducatrice en écriture.
Coût du projet
Saint-Vaury a contribué à l’élaboration du projet en cédant le bâtiment à la com d’agglo pour 1 € symbolique. La com d’agglo, qui a investi 676.248 € dans la MSP a bénéficié de 266.400 € de la Région, 720.109 € de l’Europe.