Fil info
18:51Châteauroux : Conseil citoyen cherche citoyens -> https://t.co/FkiGiB2qoG
18:48Indre : Alice Tiroille a accosté sur l’île aux sirènes -> https://t.co/BSNF9uQ3KW
15:19Indre : L’EPHAD a salué le travail de Camille Petit -> https://t.co/bUycEGh1KY
15:18Indre : Son union régionale et une banque soutiennent AVF -> https://t.co/T7kZDjFKcM

316 licenciés au club de Handball

Le Handsud 87 vient de tenir son assemblée générale à l’espace Ferraud. L’occasion de faire le point sur la vie du club avec le président Bruno Arizzi.
Comment qualifieriez-vous la saison qui vient de s’achever ?
B.A. La saison 2016-2017 a été plutôt bonne pour nous, 316 licenciés, 17 équipes engagées en championnat de moins de 13 à Senior. Nous avons une grosse partie de nos licenciés qui ont moins de 18 ans (aux alentours de 190). Nous avons toujours un gros volet de section Loisirs, avec trois sections réparties sur Pierre-Buffière, Nexon et Saint-Yrieix. Nous avons fait également des animations « hors Handball » entre les marchés fermiers, et des activités tout au long de l’année tels les lotos, les participations aux manifestations de la Ligue de Handball et du Comité, les tournois que nous organisons… Un bilan plutôt positif !

Ce regroupement avec Pierre-Buffière et Nexon était devenu inéluctable ?
B.A. L’idée fondamentale qui nous a obligé à monter ce projet de Handsud, c’était de nous dire simplement, que chaque personne qui vient jouer au Handball puisse trouver une équipe. Donc ca veut dire que cette année, de l’école de Hand à Senior, toute personne qui est venue voir un responsable a pu avoir une équipe pour jouer. Un groupe constitué de 20 garçons de moins de 15 ans a pu constituer deux équipes. 8 filles de moins de 13 ans ont pu jouer toute ensemble pour faire une équipe, ca oblige à des déplacements. C’est pour ca, qu’on a investi sur l’achat de minibus, le club en a trois. Ca veut dire que tous les week-ends, les minibus se déplacent, toutes les semaines on les voie sur les routes pour amener les enfants sur les lieux d’entraînement. Les adultes en profitent aussi, pour l’instant ca fonctionne bien !

Vous n’y voyez que du positif ?
B.A. Oui, que du positif. Il faut que chacun maintenant prenne bien conscience de ce style de fonctionnement qui a été un peu dur à mettre en place, parce que c’était une nouveauté pour tous nos licenciés. Ce qui nous reste à améliorer c’est un peu, l’implication de tous nos bénévoles dans nos activités.

Et d’un point de vue des résultats sportifs ?
B.A. On est bien sur les équipes jeunes, on n’a pas d’équipes championnes mais elles sont presque toutes sur le podium. De son côté l’équipe 3 Senior est championne en brassage, un championnat qui est plus tournée quasiment vers le loisir, avec un aspect de compétition. On a nos filles qui  montent au plus haut niveau régional, qui ont terminé 2e de leur championnat. Les garçons descendent en Excellence région, la saison a été un peu compliquée pour eux.

Quels sont vos objectifs pour la prochaine saison ?
B.A. Consolider les effectifs, essayer de rendre plus accessible encore nos écoles de Hand avec un travail dans les écoles, autant de Saint-Yrieix, de Nexon que de Pierre-Buffière, et se dire qu’il y a un aspect convivial et de loisir qu’il faut toujours avoir à l’esprit.

Des propos recueillis par Michaël Callet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.