Fil info
22:24RT : Victoire pour la liberté d'expression. Nous poursuivons le combat https://t.co/fIKk3fOp8N
22:23RT : L'Indication Géographique Protégée (IGP) a été accordée aux porcelainiers de Limoges. Seule la porcelaine entièrem… https://t.co/MOWbd1dtGS
22:23RT : Région : Jeudi 14 décembre, ils chanteront pour L’Echo -> https://t.co/FsiQBvNj7M
16:19 ça commence à bien faire de s'en prendre aux syndicats de travailleurs
16:09La secrétaire générale de l'Union départementale CGT de la Creuse Catherine Baly est convoquée au commissariat de... https://t.co/mEUkOlyFAu
13:02RT : Suite aux violences survenues à l’encontre des arbitres lors de rencontres départementales de ces de… https://t.co/ZDLyLsB1KT

Un chef dans la cuisine!

Une animation culinaire a eu lieu la semaine dernière au centre de l’obésité Bernard-Descottes.
Dans le cadre de la formation en Licence de Management (Secteur Sanitaire & Social) à l’IAE de Limoges, des étudiants sont amenées à réaliser un projet tuteuré au sein d’un établissement de notre région. Cinq étudiantes, Edith Chazelas, Camille Crier, Anaïs Desvars, Jeanne Louveau et Lynda Mostefai ont mené ce projet arédien. L’envie commune était de créer une dynamique de groupe et d’organiser un événement qui rassemble: une démarche d’ouverture et de partage. D’autre part, face à la question préoccupante de l’obésité et de son développement, du diktat de la minceur et des idées reçues sur les aliments à proscrire, les étudiantes ont décidé de s’intéresser aux patients obèses, pour qui les angoisses liées à la nourriture sont nombreuses. La thématique choisie est donc «Un chef dans la Cuisine».
Le but n’étant pas de lancer une  «compétition» à la Master Chef mais plutôt de faire le lien entre les chefs régionaux et les patients; faire rimer cuisine et plaisir, au travers d’ateliers de Cuisine accessibles et conviviaux.
Ces ateliers sont alors l’occasion de dédramatiser ce rapport avec la nourriture et de passer un agréable moment, tant lors de la préparation que de la dégustation en mettant en pratique ce qui est vu au centre (plaisir, pleine conscience, équilibre alimentaire...).
Le choix s’est arrêté sur deux grands noms de la cuisine limousine, Olivier Polla du restaurant l’Amphitryon, situé rue de la Boucherie à Limoges et Philippe Redon du restaurant qui porte son nom, rue Adrien-Dubouché à Limoges.
Olivier Polla a animé un atelier sur une demi-journée. Philippe Redon interviendra de son côté cet après-midi.
Le principe est simple deux groupes de huit patients réalisent un menu: plat et dessert pour l’ensemble des cinquante résidants du Centre. Chaque atelier dure en moyenne 1 h 30, ils permettent aux «cuisiniers» d’avoir un lien privilégié avec le chef.  Le but étant de proposer aux résidants un menu de saison différent de ce qu’ils ont l’habitude de cuisiner à la maison et pour le centre de valoriser au travers de cette animation ce qui est enseigné  dans son programme à savoir: que manger doit rester un plaisir, qu’il n’y a pas d’aliments interdits mais qu’il faut éviter l’excès et que manger équilibré ne veut pas dire se priver.
Ainsi la semaine dernière, les cuisiniers ont préparé du dos de cabillaud à la crème de citron accompagné de courgettes, tomates confites et olives. Le second groupe a préparé le dessert: une tarte tatin.
Aujourd’hui, du boudin aux châtaignes et pommes de Saint-Yrieix au verjus et céleri sera concocté. En dessert, ce sera sablé aux poires avec sa quenelle de fromage blanc.
Michaël Callet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.