Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ

Club de foot recherche joueurs de catégorie senior

Dernièrement à l’espace Ferraud a eu lieu la traditionnelle galette des Rois des jeunes joueurs de football.
Il faut savoir qu’actuellement celui-ci ne survit que par ses jeunes pousses. Il n’y a plus d’équipe senior masculine depuis presque un an. Cette saison, une entente avec Ladignac-le-Long a été mise en place car il fallait un «club support» pour que les 18 ans puissent évoluer en Ligue. Ainsi «ELSY», l’Entente Ladignac - Saint-Yrieix, a vu le jour et comprend 124 jeunes licenciés toutes catégories confondues. ELSY a donc convié ses membres en ce début d’année, afin de se réunir autour de la traditionnelle galette des Rois. L’occasion de dresser un bilan de santé du club.
«Le début de saison n’a pas été celui que nous avions espéré, confie le président du Saint-Yrieix Football-Club Philippe Jarry. On espérait repartir avec une équipe senior et cela n’a pas pu être le cas. Malheureusement, beaucoup de joueurs sont partis dans des clubs voisins ou n’ont pas repris de licence. Cela est dû au fait qu’en fin de saison dernière, on a été forfait général à partir du mois de mars.» Le président, (élu en juin dernier) a donc hérité d’une situation pour le moins délicate, car un club de sport est tout d’abord reconnu et respecté de par les prestations de son équipe fanion. Ce dernier n’arrive pas à comprendre comment on ait pu arriver à un tel marasme. «Nous avons tout ce qu’il faut pour travailler correctement, on a de superbes installations, une municipalité qui nous soutien fortement… Je ne comprends pas pourquoi tous ces joueurs s’en vont dans des clubs voisins. J’estime que Saint-Yrieix mériterait d’avoir une équipe à un bon niveau.»
L’équipe dirigeante recherche d’ores et déjà des joueurs afin de monter une équipe la saison prochaine. L’objectif serait de réunir au minimum une vingtaine de joueurs. Après un an d’absence, le club est donc «condamné» à repartir au plus bas de l’échelle, c'est-à-dire en quatrième division. «C’est vrai que ce n’est pas très motivant, quand des joueurs ont évolué un petit peu plus haut,  mais je pense que s’ils s’investissent sérieusement, en deux saisons on peut remonter, déjà ça serait pas mal», avoue Philippe Jarry.
Pourquoi?
L’exil des joueurs qui ont passé toute leur enfance et leur adolescence au sein du club de Saint- Yrieix pour des clubs des communes voisines n’est pas nouveau et dure depuis presque des décennies. La question qui se pose, est donc pourquoi?
«J’ai toujours connu ce problème- là. On peut comprendre qu’un jeune ait envie de jouer à un bon niveau, parte pour aller à Limoges où dans un club qui évolue au-dessus de nous… mais partir pour aller dans un club voisin ou de même niveau.… Je ne comprends pas trop pourquoi. Après cela vient peut-être de l’encadrement qui n’est pas suffisant, ou peut-être pas assez compétent… je ne sais pas», tente d’expliquer le président du club arédien.
La crise du bénévolat, les contraintes administratives, font disparaître de nombreux clubs essentiellement ruraux chaque année; d’autres fusionnent et perdent ainsi leur identité. Il nous faut souligner le courage du président Jarry et de sa petite équipe, car ils ont récupéré une situation des plus délicates, avec l’objectif de maintenir en vie le SYFC. Les dirigeants actuels ne portent aucune responsabilité des erreurs ou errements des années précédentes et méritent donc d’être soutenus dans leur entreprise. Ils doivent compter sur le soutien de tous pour que le maillot rouge et bleu de la ville puisse à nouveau être présent les week-ends sur les terrains de football du département.
Les joueurs seniors qui souhaiteraient contacter le président Philippe Jarry, peuvent le faire au 06.83.20.57.55.
Michaël Callet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.