Fil info
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:22Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX
21:09Tulle : Un cross solidaire au collège Clémenceau -> https://t.co/vSDj4XoEy4
18:45Indre : Les communistes du côté des retraités contre la hausse de la CSG -> https://t.co/ylC2FMkyFn
18:42Une plaque commémorative a été installée en 2013 devant la médiathèque pour ne pas oublier https://t.co/OEb5gZc8yp
18:39Chaque année ville martyre se souvient du massacre des Algériens à Paris https://t.co/1IKFNRfSKE
18:17# # - -Vienne : «Petites machines à habiter» : le défi de l’«archi-récup» -> https://t.co/HZ4CVlcKhn
18:06Dordogne : « Je suis déjà condamné à perpétuité par ma conscience » -> https://t.co/S7cEaMGQ8J
18:03Région : Accès direct à La Croisière, enfin ! -> https://t.co/pT5qdN2GEx
17:57 Vous avez remarqué que qd vous mettez -Vienne ça ne prend que ? Et personne ne cherche ça...
17:53Arrivés mardi soir à Felletin, les participants à une des quatre marches pour la forêt, celle démarrée à Perpignan… https://t.co/GfVcrG7NkE
17:41# # - -Vienne : «Ils ont délibérément choisi la méthode de la chaise vide» -> https://t.co/RqS4qjwao6
17:38# # - -Vienne : Un lieu et des idées -> https://t.co/nqJId6qEQL
17:36# # - -Vienne : Quand le mérite porte bien son nom -> https://t.co/K5DhVpkE8X
17:21Dordogne : Les engagements de Soliha en faveur de l’amélioration de l’habitat -> https://t.co/E8uwmwewi6
17:06Châteauroux : Gilles Colosio raccroche son appareil photo -> https://t.co/VmCrjC6A3l
16:31Thierry Mazabraud, secrétaire général du SPF 87 a été fait chevalier de l'Ordre National du Mérite. La médaille lui… https://t.co/9n79RabMbc
15:35Périgueux : De la démonstration au geste technique -> https://t.co/uY0g2qNrVH
14:48RT : Les filles ont prises leur photo de groupes https://t.co/t9iIllnyXx
08:34 Quelle mascarade ...trois pékins de gauche ont appelé au secours les partis de gauche et que… https://t.co/nQRzli9szR
08:29RT : Rachat collectif du Magasin Général de Tarnac! Contribuez à ce projet sur https://t.co/dwuSJvzThN
08:08Bergerac : Rencontres catholiques de lycéens dans une église en crise -> https://t.co/AP8mUm3qrK
08:00➡🔎 A l'assaut d' dans sur avec et Alexandra Kassar. La découverte d'un magnifi… https://t.co/d4KKxqAMmf

Michel Bras, chef étoilé, partage son expérience avec les élèves

Dans le cadre du projet «Gastronomie et cinéma», la cité scolaire Darnet a accueilli la semaine dernière le chef Sébastien Bras, dans la cuisine de son restaurant d’application.
Quelques jours auparavant, le réalisateur du documentaire «Entre les Bras», Paul Lacoste, était venu à la rencontre des élèves de seconde, première et terminale bac pro métier de l'hôtellerie et la classe de première générale, option «Art de l'image et du son », du lycée Jean-Baptiste-Darnet. Cette visite s’inscrivait dans le cadre du projet de l’établissement «Gastronomie et cinéma». Dans son documentaire Paul Lacoste parle de la passation d'un restaurant «Le Suquet» à Laguiole, situé sur le plateau de l'Aubrac, entre deux grands chefs français étoilés, Michel Bras et son fils, Sébastien. Les élèves ont donc assisté à la projection du film au cinéma Arévi, avant de le rencontrer.
Jeudi dernier, a eu lieu la seconde étape du projet, avec une rencontre avec l'un des protagonistes du documentaire, Sébastien Bras. Ce dernier est désormais seul aux commandes du restaurant. Les élèves de seconde et terminale bac pro métier de l'Hôtellerie ont pu travailler avec le chef dans les cuisines du «Jardin d'Arédius». Les élèves et leurs enseignants de cuisine avaient débuté la préparation de plusieurs plats, issus des recettes de Sébastien Bras. Le chef les a aidés à les terminer et/ou à les peaufiner. Il a expliqué et montré quelques-unes de ses techniques et prodigué quelques conseils.
Lors de ce service, quatre plats ont été concoctés. A savoir: une soupe aux châtaignes, crème de truffes, râpées de châtaignes et noisettes; un farci de crabe et d'amandes baigné d'une «aigo boulido»; un pigeon rôti entier épicé de genièvre, poivre, orange et sucre, accompagné d'épeautre et une assiette de desserts, composée de poires pochées au beurre noisette et d'un cornet de crème glacée au caramel-beurre.
A l’issue du service, au cours de l'après-midi, Sébastien Bras a rencontré l'ensemble des élèves participants au projet «Gastronomie et cinéma». Ce dernier profite de la fermeture annuelle de son restaurant pour rencontrer de futurs cuisiniers.
Le chef du restaurant «Le Suquet», s’est fait connaître au niveau national à l’automne dernier quand il a annoncé vouloir renoncer à figurer au guide Michelin. Il avait mis en avant la «grande pression» découlant des trois étoiles octroyées en 1999 à son établissement. Pour motiver sa décision, il avait déclaré vouloir ouvrir «un nouveau chapitre de sa vie professionnelle sans la récompense du guide rouge, mais avec autant de passion pour la cuisine». C’était la première fois qu’un chef demandait à ne plus figurer dans le guide.
Michaël Callet