Fil info
20:28 Est-ce qu’ils ont fait visiter les abattoirs où sont envoyées leurs « bêtes de rente » ❓
19:50Issoudun : Un parc de sculptures ouvrira en février au musée -> https://t.co/JKWBeGwSLQ
19:49Châteauroux : [intégral] Une soirée « fripes et concert » -> https://t.co/sfa0L8LeVR
19:48Indre : Des enseignants toujours mobilisés -> https://t.co/vRsO6FBrLZ
19:38Dordogne : Bon élève, mais peut mieux faire -> https://t.co/geOE3Nr70r
18:50Dordogne : Beynac échauffe encore les esprits -> https://t.co/cDG9k9VHMr
18:18Canicule : En structure d’accueil, le Conseil départemental de la Haute-Vienne a prévu de financer jusqu’à 74 poste… https://t.co/5a2t9A7Kew
18:17Canicule : pour les personnes vivant à domicile qui recherchent des conseils et informations, un numéro vert nation… https://t.co/27B0mtWZxQ
17:01Journée foot et citoyenneté samedi au stade de La Bastide. en collaboration avec l’association angolaise et l’union… https://t.co/Vumrc5rLO5
16:43Les épreuves du brevet, prévues les 27 et 28 juin, sont reportées aux 1er et 2 juillet. Trop chaud !
16:41La Haute-Vienne placée en alerte orange canicule au moins jusqu'à dimanche.
16:39Bergerac : Cloître des Récollets : la CAB fait l’aumône auprès des mécènes -> https://t.co/GzdqsQcA4i
16:37RT : . annonce le report des épreuves du au 1er et 2 juillet.
16:36RT : Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:33Corrèze : Le niveau 3 du plan canicule activé en Corrèze -> https://t.co/Ju0Av9Wd9Z
16:29Montrem : Et si on parlait défense des libertés et laïcité ? | L'Echo https://t.co/tboxihf5zc via
16:12Questionnaire municipal et agglo de l’association Guéret Terre de Gauche ⁦⁩ ⁦⁩ ⁦… https://t.co/KfbaCz5PPb
16:01RT : Canicule – La Bretagne ferme sa frontière face à l'arrivée massive de réfugiés climatiques https://t.co/qv9X0Lqw6n
15:54Marsac-sur-l'Isle : Les bidouilleurs attendus à l’Open -> https://t.co/k56ROfNHc8
15:52Brantôme : Le restaurant de la Roseraie a rouvert ses portes -> https://t.co/OZQk2Z7lnk
15:06Bergerac : Une clause d’insertion sociale pour le chantier de la Ligne 26 -> https://t.co/UdF0FNTuVl
09:31Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités | L'Echo https://t.co/ybRgLEXW1y via
07:56France : Contre la privatisation des aéroports, la résistance s’organise -> https://t.co/7hNpefdZkO
07:48# # - -Vienne : Conseil municipal des enfants: des projets pour améliorer la vie des Limougeauds -> https://t.co/VdZFLtnHo1
07:46# # - -Vienne : Sport adapté: une passion commune pour la pratique sportive -> https://t.co/hdo8rFmLuF
07:44# # - -Vienne : Des portes ouvertes qui ont drainé les foules -> https://t.co/h1HSf4YgCJ
07:42# # - -Vienne : Un lieu unique qui mixe parfaitement sport, musique et détente -> https://t.co/HvpGgJgKdy
07:40Région : En Corrèze, le Soudan soude les solidarités -> https://t.co/cG7SjNphJ0
07:36Région : L’éolienne n’a pas le vent en poupe -> https://t.co/nXE3w9KP0G

Bientôt une antenne de France Parkinson ?

A l’occasion de la journée mondiale Parkinson, une réunion d’information a eu lieu à l’espace Ferraud. Cette rencontre était organisée par le comité 87 de l'association France Parkinson. Dominique Grousseau, le référant médical de l’association est intervenu, et a présenté la maladie.

La maladie de Parkinson est une maladie neuro-dégénérative caractérisée par la destruction d’une population spécifique de neurones : les neurones à dopamine de la substance noire du cerveau. Ces neurones sont impliqués dans le contrôle des mouvements. Le premier critère pour poser le diagnostic est la présence de deux au moins des trois symptômes majeurs de la maladie : lenteur dans les mouvements, rigidité, tremblement aux repos. Des traitements existent pour améliorer la qualité de vie des malades mais ils ne permettent pas d’arrêter l’évolution de la maladie, qui est propre à chacun et dépend de nombreux facteurs. À ce jour, les causes de la maladie restent inconnues. « Il y a actuellement en France, 166 000 malades de Parkinson comptabilisés, Alzheimer c’est près d’un million maintenant, précise Dominique Grousseau. En Limousin, on a 35 % de la population qui a plus de 65 ans alors que la moyenne nationale est de 25 % ».

La maladie de Parkinson est une maladie évolutive, car avant même que n’apparaissent les premiers symptômes, plus de la moitié des neurones dopaminergiques ont déjà disparu par un processus progressif. Avant que le diagnostic ne soit posé, des signes avant-coureurs peuvent exister. La mise en évidence de ces signes repose sur la déclaration rétrospective des personnes atteintes par la maladie, ou sur celle de leurs proches. Les signes les plus souvent constatés sont discrets, il s’agit de fatigabilité et de difficulté à se concentrer ou d’une baisse de rendement dans la réalisation des tâches quotidiennes. Un signe également souvent constaté est la dépression. Enfin, la micrographie (écriture de plus en plus petite) apparaît souvent avant les autres symptômes. Il s’agit d’un des symptômes propres à la maladie de Parkinson. Mais les personnes concernées ou l’entourage le remarquent rarement. Le diagnostic n’est jamais évident et demande de l’expertise.

Il a pour but d’écarter d’autres explications possibles aux symptômes constatés et de préciser s’il s’agit d’une maladie de Parkinson proprement dite ou d’un autre syndrome parkinsonien plus complexe. Un diagnostic tardif et un éventuel retard à l’initiation du traitement ne change pas l’évolution ultérieure de la maladie. Il n’existe aucun examen sanguin permettant de poser un diagnostic. Les examens d’imagerie (scanner, IRM du cerveau, scintigraphie cérébrale…) peuvent être pratiqués au cas par cas mais ne sont généralement pas nécessaires pour poser le diagnostic de la maladie de Parkinson. Les traitements médicamenteux visent à pallier le manque de dopamine soit en mimant l’action de la dopamine, soit en administrant une substance qui sera transformée en dopamine, soit en donnant une substance qui bloque la dégradation de la dopamine.

Le traitement chirurgical consiste en une stimulation cérébrale profonde (implantation d’électrodes dans le cerveau).

Hormis, la diffusion d’informations sur cette maladie, l’objectif de cette matinée était aussi de fédérer des bénévoles, des malades, des aidants et des sympathisants afin de créer une antenne arédienne de France Parkinson. Selon Jackie Gayout, patient expert et délégué France Parkinson, « sur la Haute-Vienne, on compte entre 2 000 et 2 500 personnes touchées par la maladie. Au ratio, cela fait une centaine de personnes sur le pays de Saint-Yrieix. D'où l'importance d'avoir une antenne locale ».

Cette antenne permettrait à ses adhérents de participer à des activités telles que la marche nordique, la natation ou encore la gymnastique adaptée… Le but étant de casser l'isolement et de recréer du lien social, afin d’éviter l'ennui et la dépression.

Les personnes concernées ou qui souhaiteraient de plus amples informations peuvent contacter Jackie Gayout au 06.78.33.14.62 et les bénévoles de l’association France Parkinson dans leurs locaux, situés salle polyvalente Yvon-Bach, 12, rue Pressemane à Limoges. Une permanence est assurée chaque mercredi, de 14 h à 17 h 30.

Michaël Callet

 

Mercurial Superfly CR7 High