Fil info
11:58RT : Ce week-end certains ont remis en cause le . Ce matin une femme a été découverte morte sur la ligne… https://t.co/Z4ZOO7D5Wl
11:10Ce matin à 9h10, un accident de la circulation s'est produit sur la RN21 (Limoges - Aixe-sur-Vienne) entre un poids… https://t.co/yv6CBKkSFZ
07:40Région : Les label E3D remis à des établissements scolaires -> https://t.co/egLLy1Mxgl
07:37# # - : Les Tambours du Bronx en concert samedi -> https://t.co/lwli5iD41s
07:35# # - -Vienne : Librairie occitane Un concert avant l’exposition -> https://t.co/hLxN7Ro5qt
07:33# # - -Vienne : La Résistance des «petites gens» contée par des objets du quotidiens -> https://t.co/cm7fDQ5y6n
07:31# # - -Vienne : Le Conseil départemental tire à boulets rouges sur le gouvernement -> https://t.co/tcLv05hf19
07:28Région : Le PNT Périgord-Limousin favorise la biodiveristé -> https://t.co/Q4dkylCGy4
06:24Bardou : Le blessé longtemps prisonnier de sa voiture -> https://t.co/TbQ80nCPt8
23:10Périgueux : La culture occitane se porte (très) bien -> https://t.co/MBTP9MyAXL
22:23Nontron : La Dordogne perd René Dutin -> https://t.co/OjbH5onrFt
20:15Chamberet : Le village accordéon -> https://t.co/wAaMdVF4Z9
20:10 vous êtes tellement mignons... 7 milliards de vies humaines, une terre qui dégueule de nos rejetons, et vous...
19:41RT : Cérémonie de l'arbre de la Paix à Malemort, le 10 octobre 2019 https://t.co/DZCjrLCujC
18:36Sarlat-la-Canéda : Le projet d’abattoir de volailles grasses est en bonne voie -> https://t.co/ZD8PMJIqLK
18:33RT : Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la . Un juste rappel à la loi. L’entrave du d… https://t.co/poQYanFPJg
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ

La proximité, pas la rentabilité !

Protestation contre la fermeture programmée de la poste les après-midi

Emmanuel Macron l’a affirmé dans son discours du 20 mai dernier : il ne veut «pas être l’otage de services comptables. Ces derniers temps on a réduit des services publics, c’était une erreur». Et Nadine Dufaud, la maire de Sainte-Feyre, n’a pas manqué de le rappeler samedi matin devant la Poste de sa commune, où elle avait invité la population à un rassemblement pour protester contre la fermeture du lieu tous les après-midis programmée par la direction régionale du groupe au 1er octobre...
Elle n’a pas l’habitude, pourtant, Nadine Dufaud, d’organiser des manifestations. Mais là, devant «l’inacceptable», le conseil municipal a décidé de réagir et de se mobiliser : «C’est une partie des services de proximité qui disparaîtrait». Pourtant, le dynamisme de la commune n’est plus à prouver, en témoignent les commerces qui font vivre le centre, avec l’ouverture dans quinze jours d’un café, l’installation récente d’un médecin, et le projet d’espace de convivialité qui se construit...
«On a eu un entretien avec la Direction régionale de La Poste, ils ont dit qu’ils allaient fermer les après-midi sous prétexte de rentabilité», explique Nadine Dufaud. Elle déplore que le conseil municipal n’ait qu’un rôle d’observateur à donner, et ne puisse participer à la décision. «Mais si on fait tout ça, il y aura quelque chose, il y a de l’espoir», sourit-elle.
Actuellement ouverte de 9 à 12 heures puis de 14h à 16h30 quatre jours par semaine, la Poste de Sainte-Feyre va perdre dix heures d’ouverture... En contrepartie, la direction de la Poste propose quatre heures d’ouverture supplémentaire, de 12 à 13 heures. «Ces quatre heures en plus sont mal placées, les gens qui rentrent à Sainte-Feyre le midi le font pour déjeuner. Nous on préfère l’après-midi, même si ce n’est qu’une heure, mais dans ce cas de 16 à 17 heures». Pour la direction, il n’en est pas question, bien entendu...
«C’est malheureux quand on en arrive là, le service public est baffoué», s’indigne Marc Perigaud, représentant CGT FAPT, venu en soutien pour «arrêter l’hémorragie sur la Creuse. J’appelle ça de l’assassinat de bureau. On demande à ce qu’il y ait assez de personnel pour ouvrir les bureaux suivant les besoins de la population».
La population, justement, veut continuer de profiter des services de La Poste, l’après-midi, à commencer par la mairie, qui ne compte pas changer les horaires de ses agents qui postent le courrier l’après-midi... Ou encore Simone Dubanet, l’ancienne institutrice, retraitée, qui a parlé au nom des personnes âgées : «La poste, on y va souvent l’après-midi, car le matin on a des soins. Si c’est fermé, on sera obligé d’aller à Guéret, mais comment ? On parle beaucoup d’écologie, mais là c’est aberrant ! Avec les fonds de sa banque, La Poste peut bien payer le courrier !»
Autre habitante de Sainte-Feyre, Isabelle Penicaud, par ailleurs conseillère départementale, qui a présenté la veille en séance plénière du Département une motion pour la poste de Sainte-Feyre (voir page 15), qui ne comprend pas le sens de cette réduction d’horaire qui va à l’encontre des initiatives du territoire qui voient le jour en parallèle.
Car la fermeture de la Poste de Sainte-Feyre les après-midis touchera les Saint-Feyrois, mais aussi une grande partie de la population des communes environnantes, tout un bassin de vie impacté... Comme d’autres sur le département le sont, a rappelé Daniel Gallerand, ancien adjoint au maire et syndicaliste CGT : à Ajain, des horaires sont supprimés, et une demande d’accueillir la poste à la mairie formulée par la direction. Le bureau de Poste du Leclerc à Guéret a disparu, et les problèmes de distribution sont légions ici et là. Claude Guerrier, maire de Saint-Sulpice-le-Guérétois, a fait le parallèle avec sa commune, où il va aussi perdre des heures d’ouverture.
Daniel Gallerand a évoqué le collectif de défense et de développement des services publics, en cours de réanimation, tandis que Claude Ameaume enjoignait Sainte-Feyre à créer son propre comité de défense, comme à Saint-Vaury. Le problème ? La Poste n’est plus un service public, mais une société anonyme, quand bien même l’état en reste l’actionnaire majoritaire...

Quand les chiffres s’affrontent
C’est sous un prétexte de rentabilité que la direction de La Poste a décidé de supprimer les heures d’ouverture les après-midi... Une logique de chiffre à laquelle Nadine Dufaud en oppose une autre : «Il y a trois ans, ils ont supprimé le mercredi, soit un peu plus de 11% du temps d’ouverture... là ils nous disent que la baisse de fréquentation est de 13%, pour moi c’est justement dû à cette fermeture», argue-t-elle.
Et de brandir la moyenne de 66 personnes qui poussent la porte de La Poste de Sainte-Feyre chaque jour, les 9.000 véhicules qui traversent la commune, les 200 écoliers et plus de 2.000 habitants... La Poste veut des chiffres, elle va en avoir, pour prouver que «le seul critère de rentabilité ne doit pas être déterminant».
Nadine Dufaud écrira donc à la Direction régionale de La Poste, en y joignant la pétition maintes fois signée qui circule depuis deux semaines, ainsi qu’à la préfecture, pour alerter sur la situation.

Max 90 Premium SE