Fil info
14:19 Formidable 👍
13:42Le surnom de "Poupou" lui a été donné par un journaliste du quotidien communiste du Centre, di… https://t.co/iG6trKRIOz

Un challenge qui a de l’avenir

Challenge Hélibolide

Mardi 19 mai le lycée Pré- de-Cordy à Sarlat organisait la deuxième édition du Challenge Hélibolide. Il s’agissait pour les quelque 230 collégiens des établissements du Sarladais : La Boétie à Sarlat, Belvès, Montignac, Lalinde de présenter leur projet de véhicule construit tout au long de l’année.
C’est à l’initiative d’un professeur de technologie Pascal Bruiltet qui enseigne au collège de La Boëtie que ce challenge est né.
Il avait découvert il y a deux ans au musée des Arts et métiers à Paris le modèle d’une voiture à propulsion par hélice (l’Hélica) conçu par Marcel Leyrat entre 1913 et 1926. Ce concours qui l’an dernier
n’avait concerné que les collèges de Sarlat et Belvès lui rend en quelque sorte hommage. Il est destiné aux élèves de 3e dans le cadre de leur programme de technologie. Le véhicule doit répondre à un cahier des charges très précis « il demande un travail interdisciplinaire pour toutes les équipes concurrentes » précise Pascal Bruiltet.
L’épreuve finale qui a eu lieu mardi ne s’est pas bornée à
faire rouler le plus rapidement possible le véhicule, les élèves ont montré aussi leur capacité de synthèse pour présenter leur projet auprès du jury constitué de professeurs mais également d’élèves des classes Sciences et techniques industrielles du lycée Pré-de-Cordy. Il y avait une certaine effervescence dans une des salles du lep transformée pour l’occasion en circuit de course pour la dernière épreuve celle de la confrontation un contre un de ces prototypes. C’est celui bien évidemment qui allait le plus vite possible sans sortir de la piste qui gagnait. L’hélibolide non conforme au cahier des charges était par contre éliminé d’office pour cette dernière épreuve. Au terme de cette journée de concours c’est le collège Pierre Fanlac de Belvès, l’équipe cpf 3D1 composée de Paul Bouteil, Maelle Bouyssou, Jade Drieux, Jules Dufour et Manon Gautier-Milhac qui l’a emporté devant le collège de La Boëtie équipe clb 382 : Énola Barry, Lucie Charasson, Axelle Brazon, Mathis Gilles et Nathan Larénie. La troisième place est revenue à la clb 327 du même collège composé d’Alexis Cas, Laura Duval, Perrine Jaud, Maxime Perceau et Lola Tomassetti. L’afdet (Association française pour le développement de l’enseignement technique) sponsorisait ce challenge. Cette association dont la section départementale est présidée par Alain Bonhomme a pour objectif notamment de développer dans la formation générale la culture technologique et faire la promotion de ces formations technologiques et professionnelles comme voie d’excellence.
Valoriser la filière technologique
L’occasion a ainsi été donnée dans le cadre de ce challenge de présenter aux élèves mais aussi aux parents accompagnateurs, les multiples possibilités offertes par ces formations et en donner une image positive « alors qu’hélas celles-ci sont à tort si dévalorisées tant par les enseignants chargés de
l’orientation que par les familles…. Rappelons que demain, nombres d’emplois de spécialistes dans le monde industriel ne trouveront pas preneurs faute de jeunes formés...» En tout cas les efforts déployés tant par l’équipe enseignante de cette filière technologique que par les jeunes élèves de 3e pour ce challenge Hélibolide ne devraient pas  vains.
P. Pautiers

jordans for sale style

Commentaires

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.

Le commentaire a été supprimé car n'ayant aucun rapport avec le sujet de l'article.