Fil info
19:06Indre : Rentrée littéraire : c’est parti ! -> https://t.co/VNBhCnj3hY
19:04Châteauroux : Deux semaines dans un monde merveilleux -> https://t.co/88ddYugPid

Lecture et écriture avec la Cie Nom’Na

Culture

La compagnie Nom’Na à qui on doit déjà les isoloirs et le Wagon lit (voir une précédente édition) invite le public à écouter et à lire avec les comédiens, les murs de la Chambre d’Etienne aujourd’hui de 17 h 15 à 19 heures.
Depuis la rentrée, le centre culturel Paul Eluard et la Cie Nom’na voyagent ensemble. La vocation de leur projet : rendre possible les rencontres au travers de propositions artistiques ponctuelles et simples qui habitent des lieux et des temps importants de la vie des Sarladais.
Un comédien (notre photo lors de la précédente lecture le 16 décembre 2016) lit les murs de la première à la dernière ligne et les spectateurs peuvent prendre un relais dans ce marathon. Six transistors, répartis dans la Maison La Boétie, retransmettent en direct cette Chambre d’Etienne où l’artiste Arno Fabre en résidence à Sarlat avait retranscrit intégralement et en vieux français l’intégralité du texte de la Boëtie, son Discours de la servitude
volontaire qui est toujours d’une brûlante actualité. Il est également possible de capter cette lecture sur la bande FM 100 MHz.
« L’enfer du décor » Nom’Na donne également rendez- vous à son public le mercredi 24 mai à 20 h 30, salle Paul Eluard pour un projet d’écriture dynamique, initié et organisé par le centre culturel, pour l’élaboration collective d’une œuvre théâtrale. La pièce est écrite, elle doit être jouée. D’autres acteurs du territoire s’en emparent soutenus par la présence de Catherine Riboli, metteure en scène professionnelle. Rendez-vous très vite salle Paul Éluard pour la mise en lecture théâtralisée de la pièce écrite par les enfants. À noter que Stéphane Jaubertie l’auteur a été accueilli pendant le Salon du livre jeunesse 2017, partenaire pour l’édition de la pièce. Cela s’appelle avec la Cie Nom’Na et les écoles : rpi la Folle Avoine de La Roque-
Gageac, La Canéda, Temniac, Ferdinand Buisson, l’apajh Périgord Noir, l’impro Jean Leclaire et le collège de la Boëtie.
P. P.

Commentaires

c'est une expérience artistique et littéraire à faire, très belle initiative culturelle

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.