Fil info
20:41La Fête de la Montagne Limousine 2018 c'est les 28, 29 et 30 septembre à en https://t.co/bstJzAfXV6
16:06un début de en fanfare, merci pour l'article, on se donne rendez-vous p… https://t.co/6jZloosTQK
14:08RT : Ussel : Des poèmes et des chansons pour célébrer la paix -> https://t.co/UbctK0Smqy
08:33Dans le on préfère la partager et la boire 🍻😜 https://t.co/UWVUX2n94t
08:29ce matin 22/09/2018 de 08:00 à 12:00 efs - perigueux attention changement de date le théâtre est reporte au lu… https://t.co/dRuAFv8dpK

C’est dans la rue que ça se passe

Manifestation

Malgré le fait que la manifestation sarladaise ait été décidée, à l’initiative de la fsu, au dernier moment, environ cent-cinquante personnes au plus fort du rassemblement ont décidé de faire entendre leur mécontentement.
Il y avait des hospitaliers (sur 92 grévistes 86 avaient été réquisitionnés à l’hôpital de Sarlat), des territoriaux, des lycéens, des
enseignants de l’Éducation nationale : lycée, collège et écoles du secteur dont certaines comme Jean Leclaire avaient fermé leurs portes, du personnel des finances, des retraités et quelques salariés du privé. Teddy Guiton le secrétaire départemental de la fsu a rappelé les raisons de cette mobilisation : « journée de carence, suppression de 120 000 postes de fonctionnaires, point d’indice bloqué… » et souligné « c’est la première fois depuis 10 ans que les neuf fédérations de fonctionnaires se sont mis d’accord pour un tel mouvement ». Didier Bourdet de l’Union Locale cgt a lancé un appel à l’unité pour les prochaines mobilisations. Quant au jeune Enzo du lycée Pré-de-Cordy, il a interpellé les organisations syndicales pour qu’elles appellent les jeunes à la mobilisation, « la précarisation des services publics concerne tout le monde et en particulier nous les jeunes, si nos profs sont mal rémunérés, en galère,  comment voulez-vous que nous apprenions correctement, s’il n’y a plus d’hôpital comment allons nous faire pour être soignés..., il faut conserver tous nos acquis sociaux ». Une prise de parole très applaudie. Après le rassemblement place du XIV Juillet le cortège a fait un petit tour par le centre-ville, chacun se quittant avec la ferme intention de se retrouver à nouveau dans la rue d’ici peu.
P. P.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.