Fil info
19:10Thenay : L’incroyable résurrection du calvaire d’Usseau -> https://t.co/e00UXRflgJ
19:08Châteauroux : Un air de rentrée à la librairie -> https://t.co/5MpJzmxxlP
19:06Châteauroux : Des cours de français pour profiter au mieux du stage -> https://t.co/3wdQwk9Ngf
18:32Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/1qf140gvWm via
18:08Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive | L'Echo https://t.co/XlpIgXlahp via
18:05Dordogne : La SPA arrivée à saturation -> https://t.co/t4vmfDX8DX
17:31Favars : La Croix Rouge, citoyenne et festive -> https://t.co/HaWRhfR7EZ
16:05Bergerac : Elles font un périple cyclo pour vaincre la mucoviscidose -> https://t.co/Q5lQL7iNJm
16:01 peut- t-il y vivre? Se prétendre 2eme force de l'opposition française fait 😂😂😂… https://t.co/vjtt2BtWEM
11:26https://t.co/h3Hxzp6wkW la fête en 2018 c'est à Lacelle, Corrèze https://t.co/8Mhuxs3GQR
22:44International : Gênes : 43 morts et la société d'autoroute en accusation -> https://t.co/otWSJ3qcDj

Collège La Boétie : une enquête administrative ordonnnée après le drame

Suite à la tentative de suicide d’un enseignant du collège La Boétie à Sarlat, l’inspection académique a annoncé qu’une enquête adminstrative allait être menée dès mardi.
Le malaise qui couvait depuis plusieurs années au sein du collège La Boétie à Sarlat entre la direction et le personnel (enseignants et personnel technique confondus) a éclaté au grand jour mardi avec la tentative de suicide dans sa classe d’un professeur de technologie d’une quarantaine d’années. Celui-ci, qui s’est ouvert les veines, a été découvert inanimé par un groupe d’élèves qui a donné l’alerte, ce qui a permis de sauver l’enseignant. Aussitôt, les enseignants ont exercé leur droit de retrait et les cours des quelque 900 élèves de l’établissement ont été annulés. Ils l’étaient toujours hier et le seront encore aujourd’hui. Une cellule psychologique a été mise en place pour les élèves, mais celle prévue pour les enseignants a été bloquée dans le bureau de la principale. Hier matin, la directrice académique des services de l’Education nationale (Dasen) Elisabeth Laporte s’est rendue sur place pour rencontrer les professeurs qui ont indiqué qu’ils maintiendraient leur mouvement tant que la principale, dont ils dénoncent les méthodes de management, parlant même d’allégations « mensongères et calomnieuses » proférées par cette dernière, serait en place. Cette dernière a été mise en arrêt maladie et a été officiellement remplacée par son adjointe, au grand soulagement du personnel de l’établissement. « La ligne rouge, c’est son retour », a indiqué l’un des mem-bres de l’équipe enseignante.
Hier après-midi, un comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) d’urgence a été organisé à l’inspection académique à Périgueux. Outre la confirmation à titre provisoire de la nomination de la principale adjointe comme chef d’établissement, Elisabeth Laporte a indiqué qu’une enquête administrative allait être menée à partir de mardi au sein du collège La Boétie pour déterminer ce qui a conduit au drame. Le CHSCT de son côté doit faire des préconisations. Les cours devraient reprendre demain.
Le Snes-FSU rappelle que les problèmes du type de celui rencontré à Sarlat ne sont pas un cas isolé dans le département et rappelle que pareille situation a été vécue l’an dernier à Excideuil et à Vélines. « Ce nouveau management néo-libéral importé du privé fait des dégats sur la fonction publique », souligne le syndicat.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.