Fil info
17:03parvis*
15:30 Sur le parivis de la collégiale Saint-Martin génuflexion gilets jaunes en mode happening artis… https://t.co/4YQiyGo8D7
14:36 en marge de l inauguration des aménagements du bourg des échangent avec le député LREM Christo… https://t.co/ccdwfR5u2b
14:33 une cinquantaine de gilets jaunes marchent sur le boulevard périphérique de Brive. Ils défilen… https://t.co/GKjv27lwU8

Hôpital : la réfection du parking programmée début 2018

Travaux

Visiteurs, usagers, patients, personnel hospitalier, services ambulanciers et les pompiers vont être heureux d’apprendre que le parking principal du centre hospitalier de Sarlat va être refait à neuf. Un beau cadeau de Noël annoncé par la directrice déléguée de l’établissement Anne Rousselot-Soulière lors d’un point presse mardi matin en présence de la responsable des services techniques de l’hôpital Carine Roche et de Vincent Jonas ingénieur travaux.
« Un projet de longue haleine qui  a trois objectifs » explique la directrice déléguée « confort, capacité portée de 114 à 147 places et gestion des flux ». Il faut dire que ce parking visiteur était de plus en plus défoncé, sans marquage au sol et que le stationnement était devenu quelque peu empirique. Sa réfection était d’ailleurs demandée depuis longtemps, c’est donc une très bonne chose pour tous les utilisateurs. Les travaux découpés en cinq phases dont le coût est estimé à 164 652,64 e ht devraient durer maximum trois mois, « cela va dépendre des conditions climatiques ». Ils devraient démarrer le 9 janvier mais se pose bien évidemment la question du stationnement durant le chantier.  « 50 % du parking restera disponible » assure Vincent Jonas « il ne sera fermé que deux jours fin février pour l’enrobage et le marquage ».
L’emprise de 3 500 m² sera la même mais par contre il n’y aura plus qu’une voie pour accéder au ch ce qui interdira le stationnement le long du trottoir. Les platanes « dont les racines ont défoncé le revêtement » seront enlevés, seuls resteront les tilleuls en
bordure de la route qui mène à l’ehpad. Est prévu juste à côté de l’entrée de l’hôpital un espace de stationnement réservé aux personnes à mobilité réduite, au smur et au labo. Un arrêt minute pour pouvoir faire descendre des personnes est également dans le projet. Bien évidemment l’accès à ce parking (il est sur un terrain appartenant au ch) restera gratuit, il ne sera pas couvert (question de budget)  « nous envisagerons peut-être à l’avenir un petit espace abrité pour les vélos ». Quant à l’accès des urgences rien ne change  « soyez sans crainte même pendant les travaux le service sera accessible ». C’est l’entreprise Colas Agence Heraut au Bugue qui est chargée de cette réfection, la maîtrise d’œuvre étant assurée par A2 i sas Ichè Ingénierie de Saint-Pardoux-La-Rivière. Comme le confie Anne Rousselot-Soulière « c’est un projet autofinancé…, depuis deux ans cette politique investissement, avec la réfection de la maternité en 2018 pour 200 000 e, la sécurisation du système électrique en cours 1 million d’e, la commande de la table de radiologie conventionnel 350 000 e…, témoigne de la volonté de pérenniser l’activité de l’hôpital ».
P. Pautiers