Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Quelques sujets polémiques avant la trêve

Il a fallu la motion présentée dans le cadre des questions diverses par Frank Champou ( F d G) sur le contournement de Beynac pour que la réunion du dernier conseil municipal s’anime quelque peu. En effet l’élu de l’opposition a proposé un vote sur cette motion intitulée « laisser du temps au temps » qui reprend les arguments des opposants à savoir le coût du projet routier dans un contexte où les finances du Département sont au rouge. Dans cette motion il était demandé au conseil municipal de Sarlat qu’il intervienne auprès de Germinal Peiro pour qu’il accepte un moratoire d’au moins un an « en attendant les améliorations occasionnés par les travaux d’élargissement de la traversée de Beynac ». Franck Champou ne souhaitait pas qu’il y ait un débat de fond mais simplement qu’il y ait une demande moratoire. J-J. De Peretti a mis en avant le caractère clivant de ce sujet pour refuser de faire voter cette motion. Pour le maire « il n’y a plus de recours possible, pourquoi relancer le débat, ce sujet empoisonne la vie des élus, la décision appartient maintenant au Département, c’est Germinal Peiro qui a les clefs ». Le maire a simplement donné la possibilité aux élus qui le souhaitaient  de signer cette motion. Pour J-Fred Droin si les travaux sur Beynac ont amélioré le trafic « il existe toujours un goulet dans la traversée ». Quant au coût, 32 millions, « c’est étalé sur quatre années de budget ». Reste que l’on attend l’avis du Coderst (Conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) et que pour l’heure Mme la préfète n’a toujours pas pris position.
L’ouverture du dimanche revient sur la table
Autre sujet de friction : l’ouverture dominicale des commerces de détail, la fameuse loi Macron. Le calendrier des ouvertures a été validé soit 10 dimanches les 14 janvier, 15, 22 ,29 juillet, 5, 12, 19 août, 16, 23 et 30 décembre. Véronique Lenoël (PS) s’est abstenue « sur le principe », même vote  pour Romain Bondonneau, Hélène Coq-Lefranc (votes par procuration) mais aussi l’élue de la majorité M-Louise Margat. F. Champou a voté contre  ainsi qu’A. Le Goff, en mettant en avant les conditions de travail des salariés et le fait que « le dimanche c’était fait pour faire autre chose que d’aller dans les grandes surfaces ». Même position qu’Etienne Cloup (majorité) qui s’est dit contre pour des raisons philosophiques et économiques, mais qui a quand même voté pour « afin de permettre à ses collègues de pouvoir ouvrir le dimanche ». Sur une autre sujet le maire a longuement expliqué le nouveau régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel (Rifseep) qui prend effet au 1er janvier 2018 « on maintient le 13e mois et les agents ont la garantie que leurs primes ne vont pas diminuer ». Trois  abstentions sur cette délibération, Le Goff, Champou et Margat. La demande de financement (25 %) auprès du Département pour l’aménagement de l’école du Pignol (modernisation des bâtiments, isolation, nouvelles classes, accès handicapés).  Le montant des travaux, 642 530 euros Ht, a laissé perplexe J-F. Droin qui s’est abstenu sur ce dossier. Le projet de révision à modalité simplifiée du Plu concernant les parcelles au Pontet pour la création d’un complexe hôtelier n’a pas eu l’assentiment des élus de l’opposition V. Lenoël, H. Coq et F. Champou. Pour le premier magistrat « il fallait saisir l’opportunité, il y aura 50 chambres sur le Mercure, cela va complètement reconfigurer ce quartier de la ville ». Le conseil par ailleurs a approuvé le projet d’équipement de matériel de sécurisation des sites (bornes, plots) et la demande de subventions pour la restauration de la chapelle des pénitents Blancs pour en faire un lieu culturel (coût 219 000 euros chauffage non prévu dans ce programme). Tous les autres dossiers techniques ont été votés à l’unanimité.
P. Pautiers

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.